ACTUALITÉ Guyancourt-Aubevoye


13 mai

Pour un Gradient d’économie ?

13 mai

Ecrêtage illégal des compteurs Horaire Variable

25 avril

CSE du 25 avril 2024

18 avril

Fiche de paie : l’usine à gaz

16 avril

Bilan 2023 et objectifs 2024 : La direction notée « contribution insuffisante »


16/04/24 - Aux urnes, salariés !

5/04/24 - Les gestionnaires du CSE pris en flagrant délit de clientélisme

2/04/24 - CSE du 28 mars 2024

19/03/24 - Quand promotion rime avec déception

19/03/24 - Les salariés de PEI en attente du résultat d’un appel d’offres

16/02/24 - NAO : des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

9/02/24 - Elections CSE d’Ampere : des résultats en demi-teinte

6/02/24 - Parlons salaires

30/01/24 - Ampere : Votez pour les candidats SUD

25/01/24 - CSE du 25 janvier 2024

23/01/24 - Flagrant délit de duplicité

9/01/24 - Des raisons de se porter candidat aux élections CSE d’Ampere

22/12/23 - Le licenciement d’un prestataire du Technocentre annulé

11/12/23 - Des quotas de notation à Renault

5/12/23 - Avoir ou pas la gueule de l’emploi

29/11/23 - Avenant passage cadre : un chantage à la signature illégal

9/11/23 - La grande foire aux emplois

27/10/23 - Convention collective de la Métallurgie : l’emploi en catalogue

12/10/23 - Activités sociales et culturelles : la grande tambouille

10/10/23 - Des salaires minima qui portent bien leur nom

10/10/23 - Pour eux les millions, pour nous l’inflation

3/10/23 - Manifestons le 13 octobre pour nos salaires !

27/09/23 - Des actions ou des augmentations de salaire ?

5/09/23 - Horse : le cheval dont Geely risque de prendre les rênes

5/09/23 - Ampere : quand le courant ne passe pas

15/06/23 - Socle social commun et premiers effets de bord

14/06/23 - Tous au pique-nique SUD !

30/05/23 - Réforme des retraites : Macron et Borne ne sont pas tirés d’affaire

26/05/23 - Droits des salariés Renault

3/05/23 - Le démantèlement de Renault en marche

27/04/23 - Des accidents du travail qui passent sous les radars

25/04/23 - Réforme des retraites : la mobilisation entre dans une nouvelle phase

11/04/23 - Tous en grève et en manif jeudi 13 avril

5/04/23 - Acquis sociaux : les grandes manœuvres

3/04/23 - Toutes et tous en grève jeudi 6 avril

3/04/23 - Des formations en-dessous des besoins réels

3/04/23 - Emploi et conditions de travail : un bilan 2022 négatif

3/04/23 - Activités sociales et culturelles : un budget électoraliste

21/03/23 - Manif du 23 mars : 14h Bastille

20/03/23 - 49.3 : l’aveu d’échec du gouvernement

17/03/23 - 49.3 raisons de se mobiliser

13/03/23 - Toutes et tous en grève mercredi 15 mars

28/02/23 - Toutes et tous en grève mardi 7 mars

26/02/23 - Une alliance CFE-CGC/CFDT contre le pluralisme syndical

14/02/23 - Le 16 février, on prend la Bastille !

6/02/23 - Le 7 février, soyons plus nombreux à manifester pour nos retraites

2/02/23 - Face à un tel rejet massif, le gouvernement doit retirer sa réforme des retraites

30/01/23 - Retraites : la réforme de trop

28/01/23 - Des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

23/01/23 - Retraites : Assemblée/débat le 26, grève et manif le 31 janvier

16/01/23 - Retraites : nous sommes tous concernés

13/01/23 - Tous en grève le 19 janvier pour nos retraites !

20/12/22 - Le pluralisme syndical est un sport de combat

19/12/22 - Economies de chauffage : la direction fait du zèle

16/12/22 - Vague de froid au Technocentre : ça va chauffer !

14/12/22 - SUD lance une alerte sur la température au Technocentre

14/12/22 - Froid de canard dans les ateliers et sur certains plateaux

7/12/22 - Des élus supplémentaires pour SUD au second tour

2/12/22 - CSE du 2 décembre : SUD vote contre le projet Ampere

29/11/22 - Ampere : La CFE-CGC et la CFDT s’opposent à une expertise

29/11/22 - Au second tour, votez SUD !

25/11/22 - BQSR Ampere (Beaucoup de Questions Sans Réponses)

23/11/22 - Résultats du 1er tour des élections CSE

19/11/22 - Que pensez-vous de la scission entre Power et Ampere ?

17/11/22 - Power/Ampere : les élus SUD de Guyancourt et Aubevoye demandent une expertise

13/11/22 - On sait ce qu’Ampere…

8/11/22 - Des voix pour SUD pour une autre voie

7/11/22 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur SUD (sans jamais oser le demander)

28/10/22 - CAR22 : moins de départs en RCC, plus de démissions et de risques psychosociaux

28/10/22 - CTC, congés d’été et 5ème semaine 2023

26/10/22 - Visionnez le débat sur la nouvelle convention collective de la Métallurgie

20/10/22 - Conférence/Débat sur la Nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

17/10/22 - Pour nos salaires, c’est le moment de nous y mettre tous ensemble

15/10/22 - SUD une nouvelle fois en tête à Vestalia

12/10/22 - Halte au démantèlement de Renault

8/10/22 - Conférence/débat sur la nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

4/10/22 - Pourquoi je me suis syndiqué à SUD

27/09/22 - Pour une augmentation générale des salaires

20/09/22 - Nos salaires doivent suivre l’inflation

13/09/22 - Appel à candidatures

21/07/22 - CAR22 : le baromètre est à la pluie

28/06/22 - Les effets pervers de l’Intéressement

24/06/22 - Une « ristourne CRAMIF » qui creuse le trou de la Sécu

14/06/22 - Un ingénieur de Renault dans le piège du Cristallin

7/06/22 - Victoire des salariés de PEI

24/05/22 - Les directions de Renault et de PEI choisissent l’épreuve de force

19/05/22 - Déclaration SUD sur la grève de PEI au CSE du 19 mai

29/04/22 - Suppressions d’emplois : un mauvais CAR d’heure

28/04/22 - Alerte sur l’état de santé des salariés du Technocentre et d’Aubevoye

15/04/22 - Non au démantèlement du Technocentre

8/04/22 - Visionnez le débat avec Danièle Linhart

31/03/22 - Un CSE sur la politique emploi et les conditions de travail

31/03/22 - Formation : effet d’annonce et réalité

24/03/22 - Conférence/débat avec Danièle Linhart

21/03/22 - Télétravail : gare aux pick-pockets

21/03/22 - Véhicule personnel et déplacement professionnel : le mélange des genres

8/03/22 - Vive la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

24/02/22 - Bureaux partagés : « dura flex, sed lex »

24/02/22 - Qualiopi, la muse des subventions publiques

24/02/22 - Indemnité télétravail : la direction déclare forfait

18/02/22 - Intéressement Groupe 2021

13/02/22 - Tout augmente sauf nos salaires

10/02/22 - Les prestataires ont le droit de communiquer avec les syndicats de Renault

31/01/22 - Des ressources humaines en voie de déshumanisation

31/01/22 - CSE du 27 janvier 2022

18/01/22 - L’histoire d’un pool qui s’est fait plumer

18/01/22 - Le côté obscur du télétravail

18/01/22 - Renault condamné pour travail dissimulé

5/01/22 - Un Technocentre vendu à la découpe

30/11/21 - Allocation télétravail : les mesquineries de la direction

24/11/21 - Quand Renault peint l’avenir en gris

18/11/21 - Vers une suppression des Augmentations Générales de Salaire

29/10/21 - Quel avenir pour le Centre Technique d’Aubevoye ?

28/10/21 - Gris/Bleus : Saison 2

26/10/21 - Emplois et compétences : toujours moins

25/10/21 - Transformation immobilière : le jeu des chaises musicales

22/10/21 - SUD assigne Renault en justice pour travail dissimulé à Guyancourt et Aubevoye

4/10/21 - Un salarié du Technocentre gravement malade menacé d’externalisation

1/10/21 - Flexibilité et baisse de salaire au menu de la 2ème réunion compétitivité 2022/2024

1/10/21 - Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

16/09/21 - Télétravail, bureaux partagés, compétitivité… : c’est la rentrée !

15/09/21 - Réorganisation DEA-V, DEA-P et DEA-S

17/08/21 - Qui veut gagner un million ?

2/08/21 - CSE du jeudi 22/07/2021

12/07/21 - Notre raison d’être

22/06/21 - Renault condamné pour défaut de plan de prévention

15/06/21 - Ingénierie-Tertiaire : tes emplois foutent le camp

14/06/21 - Des erreurs en cascade sur les fiches de paie

8/06/21 - CSE du 7 juin sur l’externalisation de la maintenance opérationnelle

2/06/21 - Rien de tel qu’une techno-manif pour se faire entendre

27/05/21 - Rassemblement des salariés de l’Ingénierie au Technocentre mardi 1er juin

27/05/21 - Extension du mode Agile à la DEA-L : attention danger !

24/05/21 - Externalisation de la maintenance des moyens d’essais : une expertise à charge

19/05/21 - Externalisation : après la maintenance des moyens d’essais, l’exploitation

11/05/21 - Mobilisation jeudi 20 mai dans l’Ingénierie Renault

10/05/21 - Renault : les syndicats dénoncent des « départs contraints » déguisés

4/05/21 - Suivi de la Rupture Conventionnelle Collective : peu de volontaires pour perdre leur emploi

4/05/21 - La Santé au Travail mise à mal par le Covid19 et la « Renaulution »

4/05/21 - Extension de la traçabilité des véhicules d’essais aux vagues PT1, PT2, et PP

6/04/21 - Appel intersyndical : Tous à Boulogne le 8 avril

30/03/21 - Mobilisation en hausse à l’Ingénierie/Tertiaire

29/03/21 - Déclaration SUD sur la Stratégie de la DEA-T

29/03/21 - Déclaration CSSCT sur l’externalisation de la maintenance des moyens d’essais

25/03/21 - Non au démantèlement de l’Ingénierie Renault

25/03/21 - Consultation sur la politique sociale, les conditions de travail, l’emploi et la formation

18/03/21 - Succès des débrayages à Aubevoye et à Lardy contre les externalisations

16/03/21 - Non aux externalisations à l’Ingénierie

10/03/21 - Décès de notre camarade Yves Chervin

9/03/21 - Quelques réponses sur la pose des congés

8/03/21 - Renault veut vendre son Technocentre


On sait ce qu’Ampere…

Publié le 13 novembre 2022 à 14h19 - Mis à jour le 23 novembre 2022 à 20h09

Version imprimable de cet article

Le 8 novembre, Luca De Meo a annoncé le démantèlement de Renault et fixé des objectifs de marge opérationnelle à deux chiffres pour chaque nouvelle entité. Ce saucissonnage augure de nouvelles délocalisations et dégradations des conditions de travail dans l’Ingénierie et les Fonctions support.


Télécharger le tract SUD du 15 novembre 2022

Bien plus qu’une nouvelle réorganisation, c’est le démantèlement de Renault que Luca De Meo a annoncé dans sa conférence de presse du 8 novembre. Le contrat de travail de 2406 salariés Renault de notre établissement sera transféré dans Ampere grâce à l’article L1224-1 déjà utilisé en 2021 dans la Maintenance de l’Ingénierie. Chaque entité devra renégocier ses accords collectifs… à la baisse, comme son budget CSE.

Cette « révolution » va recréer de la complexité, des silos voire des doublons, et mettre en concurrence les équipes du Technocentre et d’Aubevoye scindées en plusieurs entités juridiques. Comment dans chaque entité arbitrer ensuite les priorités, quel fournisseur choisir : à l’intérieur ou à l’extérieur du groupe… ?
 

Direction Ampere sas Ampere software Renault sas Total
Ingénierie Adved Tech & Exper 49 14 74 137
DEA-D 14 14
DEA-F Avant-Projet 5 0 62 67
DEA-G 4 84 88
DEA-L 145 145
DEA-M 644 0 0 644
DEA-P 146 18 186 350
DEA-R 17 25 42
DEA-S 779 779
DEA-TV 63 10 162 235
DEA-TM 16 16
DEA-TP 140 150 290
DEA-TO 2 20 22
Autres DEA-T 420 420
Total DEA-T 205 10 768 983
DEA-V 9 5 549 563
Autres Ingénierie 20 20
Total 1079 971 1782 3832
Direction
Industrielle
Stratégie et Ingénierie 121 894 1015
Supply Chain 12 316 328
Autres Don Industrielle 3 15 18
Total 136 1225 1361
Qualité Qualité Industrie 5 129 134
Qualité Ingénierie 33 23 58 114
Qualité Fournisseurs 1 45 46
Qualité Renault 4 14 18
Autres Qualité 126 126
Total 43 23 372 438
APO 20 420 440
Informatique digital 179 179
Advanced Product Planning 25 79 104
Renault
Brand
Finance 2 6 8
Performance produit 20 32 52
Autres Renault Brand 53 53
Total 22 91 113
Finance 27 271 298
Commerce 301 301
Design 54 297 351
People Workplace Organisation 3 3 278 284
Autres 82 82
Total établissement
Guyancourt/Aubevoye
1409 997 5377 7783

L’ombre chinoise

Ce sera finalement 50/50 avec le chinois Geely. Le transfert des activités thermiques/hybrides dans Horse doit être bouclé en 2026. Mais la composition du capital de Horse risque d’évoluer, car Renault ne veut être qu’un actionnaire minoritaire.

Après ses déboires en Russie, la direction de Renault prend un gros risque avec Geely vu la concurrence et les tensions internationales avec la Chine. A Stellantis, Tavares veut quitter la Chine. Renault aurait-il plus d’expertise en géopolitique ?

Le grand absent, c’est Nissan qui monnaye sa participation dans Ampere en échange du passage de 43% à 15% de Renault dans Nissan. Sympa l’ambiance dans l’Alliance !

Après les voitures à vivre,
les voitures à cash

Mais l’important pour De Meo, c’est la finance. Au Capital Market Day, il a promis aux « investisseurs » :

  • Plus de 5% de Marge Opérationnelle (MOP) en 2022 au lieu des 2% prévus,
  • Une MOP de 8% en 2025 et de 10% en 2030,
  • 35% des bénéfices reversés en dividendes.

Il s’agit de se débarrasser des secteurs dits moins rentables (thermiques) pour se concentrer sur les plus rentables (VE, datas, nouvelles mobilités…). En attendant, ce sont les « vieux » véhicules thermiques qui font vivre Renault.

Pour motiver les salariés, De Meo veut augmenter leur part dans le capital. Bref, nous payer en actions au détriment des salaires, comme lors des NAO 2022 où il nous a été promis 6 actions gratuites chèrement payées par les salariés (voir plus loin), quand De Meo en perçoit 75 000 par an.

L’Ampere est pavé de bonnes intentions

Après le rêve avorté du véhicule autonome, il s’agit de vendre un nouveau rêve, celui du « véhicule défini par logiciel » (Software Defined Véhicule, SDV), un ordinateur hyperconnecté sur 4 roues… Y’a plus qu’à !

Certes, le véhicule électrique est censé s’imposer à Renault. Ça ne justifie pas un démantèlement. Mais déjà le ministre des Transports évoque une clause de revoyure en 2026 sur l’interdiction de la vente de voitures thermiques en 2035. Clément Beaune exhorte aussi à « ne pas arrêter d’exporter des véhicules hybrides ou thermiques à l’étranger en 2035, sinon ce sont les Chinois qui vont conquérir les marchés en développement ». C’est la fin du thermique, vraiment ?

L’Ingénierie part à vau-l’eau entre les DA, les RCC et les démissions. Les connaissances fichent le camp ainsi que les jeunes embauchés. Avec la course à la MOP, ceux qui restent voient leurs conditions de travail se dégrader, au point qu’en CSE la médecine du travail alerte sur une hausse des épuisements professionnels et de la surcharge de travail, et que la direction annonce qu’il n’y aura pas de CAR23.

D’autres choix sont possibles

Renault n’a pas su choisir une politique Produit compatible avec son savoir-faire des « voitures à vivre ».

Décarboner, c’est aussi diminuer le volume et la masse des véhicules, à l’inverse des gros SUV et de la montée en gamme choisis pour leurs marges plus élevées. C’est simplifier les technologies, déconnecter ou alléger électroniquement certains modèles. Cela permettrait de mieux réussir la transformation écologique.

Mais la direction de Renault a choisi de faire comme tout le monde et d’accélérer sans s’assurer d’une bonne répartition des compétences au bon niveau et au bon moment.

Il s’agissait de faire des économies de masse salariale à court terme car les salariés sont des « coûts fixes » toujours trop élevés pour nos chers dirigeants. Mais ce sont eux qui font les choix stratégiques et font régulièrement fausse route.

En plus de la vague de départs, c’est la gestion de la transformation des compétences qui laisse pantois.

Les salariés Renault qui ont développé l’E-Tech ou le HR12 voient leurs activités partir chez Horse. Ceux de « Power » voient leurs activités partir en Roumanie ou en Inde. Et les moyens mis en place pour les reconvertir sont loin des engagements de nos dirigeants.

Il faut que ça change : mieux former et reconvertir, stopper les délocalisations, la baisse des effectifs et des compétences, augmenter les salaires… L’heure est à la résistance !

Alors abonnez-vous à notre newsletter, contactez-nous et votez SUD aux élections CSE !


 


Une réaction, un commentaire ?


sudrenault.org - SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site