ACTUALITÉ Guyancourt-Aubevoye


2 avril

CSE du 28 mars 2024

19 mars

Quand promotion rime avec déception

19 mars

Les salariés de PEI en attente du résultat d’un appel d’offres

16 février

NAO : des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

9 février

Elections CSE d’Ampere : des résultats en demi-teinte


6/02/24 - Parlons salaires

30/01/24 - Ampere : Votez pour les candidats SUD

25/01/24 - CSE du 25 janvier 2024

23/01/24 - Flagrant délit de duplicité

9/01/24 - Des raisons de se porter candidat aux élections CSE d’Ampere

22/12/23 - Le licenciement d’un prestataire du Technocentre annulé

11/12/23 - Des quotas de notation à Renault

5/12/23 - Avoir ou pas la gueule de l’emploi

29/11/23 - Avenant passage cadre : un chantage à la signature illégal

9/11/23 - La grande foire aux emplois

27/10/23 - Convention collective de la Métallurgie : l’emploi en catalogue

12/10/23 - Activités sociales et culturelles : la grande tambouille

10/10/23 - Des salaires minima qui portent bien leur nom

10/10/23 - Pour eux les millions, pour nous l’inflation

3/10/23 - Manifestons le 13 octobre pour nos salaires !

27/09/23 - Des actions ou des augmentations de salaire ?

5/09/23 - Horse : le cheval dont Geely risque de prendre les rênes

5/09/23 - Ampere : quand le courant ne passe pas

15/06/23 - Socle social commun et premiers effets de bord

14/06/23 - Tous au pique-nique SUD !

30/05/23 - Réforme des retraites : Macron et Borne ne sont pas tirés d’affaire

26/05/23 - Droits des salariés Renault

3/05/23 - Le démantèlement de Renault en marche

27/04/23 - Des accidents du travail qui passent sous les radars

25/04/23 - Réforme des retraites : la mobilisation entre dans une nouvelle phase

11/04/23 - Tous en grève et en manif jeudi 13 avril

5/04/23 - Acquis sociaux : les grandes manœuvres

3/04/23 - Toutes et tous en grève jeudi 6 avril

3/04/23 - Des formations en-dessous des besoins réels

3/04/23 - Emploi et conditions de travail : un bilan 2022 négatif

3/04/23 - Activités sociales et culturelles : un budget électoraliste

21/03/23 - Manif du 23 mars : 14h Bastille

20/03/23 - 49.3 : l’aveu d’échec du gouvernement

17/03/23 - 49.3 raisons de se mobiliser

13/03/23 - Toutes et tous en grève mercredi 15 mars

28/02/23 - Toutes et tous en grève mardi 7 mars

26/02/23 - Une alliance CFE-CGC/CFDT contre le pluralisme syndical

14/02/23 - Le 16 février, on prend la Bastille !

6/02/23 - Le 7 février, soyons plus nombreux à manifester pour nos retraites

2/02/23 - Face à un tel rejet massif, le gouvernement doit retirer sa réforme des retraites

30/01/23 - Retraites : la réforme de trop

28/01/23 - Des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

23/01/23 - Retraites : Assemblée/débat le 26, grève et manif le 31 janvier

16/01/23 - Retraites : nous sommes tous concernés

13/01/23 - Tous en grève le 19 janvier pour nos retraites !

20/12/22 - Le pluralisme syndical est un sport de combat

19/12/22 - Economies de chauffage : la direction fait du zèle

16/12/22 - Vague de froid au Technocentre : ça va chauffer !

14/12/22 - SUD lance une alerte sur la température au Technocentre

14/12/22 - Froid de canard dans les ateliers et sur certains plateaux

7/12/22 - Des élus supplémentaires pour SUD au second tour

2/12/22 - CSE du 2 décembre : SUD vote contre le projet Ampere

29/11/22 - Ampere : La CFE-CGC et la CFDT s’opposent à une expertise

29/11/22 - Au second tour, votez SUD !

25/11/22 - BQSR Ampere (Beaucoup de Questions Sans Réponses)

23/11/22 - Résultats du 1er tour des élections CSE

19/11/22 - Que pensez-vous de la scission entre Power et Ampere ?

17/11/22 - Power/Ampere : les élus SUD de Guyancourt et Aubevoye demandent une expertise

13/11/22 - On sait ce qu’Ampere…

8/11/22 - Des voix pour SUD pour une autre voie

7/11/22 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur SUD (sans jamais oser le demander)

28/10/22 - CAR22 : moins de départs en RCC, plus de démissions et de risques psychosociaux

28/10/22 - CTC, congés d’été et 5ème semaine 2023

26/10/22 - Visionnez le débat sur la nouvelle convention collective de la Métallurgie

20/10/22 - Conférence/Débat sur la Nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

17/10/22 - Pour nos salaires, c’est le moment de nous y mettre tous ensemble

15/10/22 - SUD une nouvelle fois en tête à Vestalia

12/10/22 - Halte au démantèlement de Renault

8/10/22 - Conférence/débat sur la nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

4/10/22 - Pourquoi je me suis syndiqué à SUD

27/09/22 - Pour une augmentation générale des salaires

20/09/22 - Nos salaires doivent suivre l’inflation

13/09/22 - Appel à candidatures

21/07/22 - CAR22 : le baromètre est à la pluie

28/06/22 - Les effets pervers de l’Intéressement

24/06/22 - Une « ristourne CRAMIF » qui creuse le trou de la Sécu

14/06/22 - Un ingénieur de Renault dans le piège du Cristallin

7/06/22 - Victoire des salariés de PEI

24/05/22 - Les directions de Renault et de PEI choisissent l’épreuve de force

19/05/22 - Déclaration SUD sur la grève de PEI au CSE du 19 mai

29/04/22 - Suppressions d’emplois : un mauvais CAR d’heure

28/04/22 - Alerte sur l’état de santé des salariés du Technocentre et d’Aubevoye

15/04/22 - Non au démantèlement du Technocentre

8/04/22 - Visionnez le débat avec Danièle Linhart

31/03/22 - Un CSE sur la politique emploi et les conditions de travail

31/03/22 - Formation : effet d’annonce et réalité

24/03/22 - Conférence/débat avec Danièle Linhart

21/03/22 - Télétravail : gare aux pick-pockets

21/03/22 - Véhicule personnel et déplacement professionnel : le mélange des genres

8/03/22 - Vive la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

24/02/22 - Bureaux partagés : « dura flex, sed lex »

24/02/22 - Qualiopi, la muse des subventions publiques

24/02/22 - Indemnité télétravail : la direction déclare forfait

18/02/22 - Intéressement Groupe 2021

13/02/22 - Tout augmente sauf nos salaires

10/02/22 - Les prestataires ont le droit de communiquer avec les syndicats de Renault

31/01/22 - Des ressources humaines en voie de déshumanisation

31/01/22 - CSE du 27 janvier 2022

18/01/22 - L’histoire d’un pool qui s’est fait plumer

18/01/22 - Le côté obscur du télétravail

18/01/22 - Renault condamné pour travail dissimulé

5/01/22 - Un Technocentre vendu à la découpe

30/11/21 - Allocation télétravail : les mesquineries de la direction

24/11/21 - Quand Renault peint l’avenir en gris

18/11/21 - Vers une suppression des Augmentations Générales de Salaire

29/10/21 - Quel avenir pour le Centre Technique d’Aubevoye ?

28/10/21 - Gris/Bleus : Saison 2

26/10/21 - Emplois et compétences : toujours moins

25/10/21 - Transformation immobilière : le jeu des chaises musicales

22/10/21 - SUD assigne Renault en justice pour travail dissimulé à Guyancourt et Aubevoye

4/10/21 - Un salarié du Technocentre gravement malade menacé d’externalisation

1/10/21 - Flexibilité et baisse de salaire au menu de la 2ème réunion compétitivité 2022/2024

1/10/21 - Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

16/09/21 - Télétravail, bureaux partagés, compétitivité… : c’est la rentrée !

15/09/21 - Réorganisation DEA-V, DEA-P et DEA-S

17/08/21 - Qui veut gagner un million ?

2/08/21 - CSE du jeudi 22/07/2021

12/07/21 - Notre raison d’être

22/06/21 - Renault condamné pour défaut de plan de prévention

15/06/21 - Ingénierie-Tertiaire : tes emplois foutent le camp

14/06/21 - Des erreurs en cascade sur les fiches de paie

8/06/21 - CSE du 7 juin sur l’externalisation de la maintenance opérationnelle

2/06/21 - Rien de tel qu’une techno-manif pour se faire entendre

27/05/21 - Rassemblement des salariés de l’Ingénierie au Technocentre mardi 1er juin

27/05/21 - Extension du mode Agile à la DEA-L : attention danger !

24/05/21 - Externalisation de la maintenance des moyens d’essais : une expertise à charge

19/05/21 - Externalisation : après la maintenance des moyens d’essais, l’exploitation

11/05/21 - Mobilisation jeudi 20 mai dans l’Ingénierie Renault

10/05/21 - Renault : les syndicats dénoncent des « départs contraints » déguisés

4/05/21 - Suivi de la Rupture Conventionnelle Collective : peu de volontaires pour perdre leur emploi

4/05/21 - La Santé au Travail mise à mal par le Covid19 et la « Renaulution »

4/05/21 - Extension de la traçabilité des véhicules d’essais aux vagues PT1, PT2, et PP

6/04/21 - Appel intersyndical : Tous à Boulogne le 8 avril

30/03/21 - Mobilisation en hausse à l’Ingénierie/Tertiaire

29/03/21 - Déclaration SUD sur la Stratégie de la DEA-T

29/03/21 - Déclaration CSSCT sur l’externalisation de la maintenance des moyens d’essais

25/03/21 - Non au démantèlement de l’Ingénierie Renault

25/03/21 - Consultation sur la politique sociale, les conditions de travail, l’emploi et la formation

18/03/21 - Succès des débrayages à Aubevoye et à Lardy contre les externalisations

16/03/21 - Non aux externalisations à l’Ingénierie

10/03/21 - Décès de notre camarade Yves Chervin

9/03/21 - Quelques réponses sur la pose des congés

8/03/21 - Renault veut vendre son Technocentre

8/03/21 - Les congés qui font déborder le vase

8/03/21 - Une égalité réelle plutôt que des fleurs

23/02/21 - Nous ne sommes pas une variable d’ajustement

22/02/21 - Hold-up sur nos congés

16/02/21 - Dans le moule comportemental de Renaulution

9/02/21 - Prime de performance 2021

1/02/21 - APLD : déclaration SUD au CSE du 1er février 2021


Halte au démantèlement de Renault

Publié le 12 octobre 2022 à 9h24 - Mis à jour le 19 novembre 2022 à 17h00

Version imprimable de cet article

Délocalisation des études Roues-Pneus-Enjoliveurs en Roumanie, « offshorisation » des acheteurs, vente des bijoux de famille, alliances problématiques... La fuite en avant de la nouvelle direction de Renault pour faire rentrer du cash prend l’aspect d’une entreprise de DeMeolition.


Télécharger le tract du 11 octobre 2022

Vendredi 16 septembre, les salariés de l’UET RPE (Roues/Pneus/Enjoliveurs) de la Direction Projets-Plateformes Châssis (DEA-PC) apprenaient par Teams que leur activité partait en Roumanie d’ici la fin de l’année. L’argument invoqué : leur activité pouvait être faite par d’autres car elle était « mature ». A croire qu’il faut être immature pour garder son job !

D’autres UET de la DEA-PC sont dans le colimateur à plus ou moins long terme comme l’Echappement, sous prétexte cette fois-ci de la délocalisation des activités thermiques et hybrides dans Horse.

La direction promet des reclassements, par exemple au Freinage, sur le thème du « ne vous inquiétez pas ». Mais il n’y a aucune garantie sur la pérennité de ces emplois qui se réduisent comme peau de chagrin.

Alors que la direction promettait que le Technocentre serait la « tour de contrôle monde », l’établissement n’est plus que le dernier avatar des « Renault Technologies ». Après le RTr (Roumanie) ou le RTk (Corée), voici le RTf avec « f » pour France. La « forteresse des compétences » se révèle être un château de carte.

Achats : la ruée vers l’offshore

C’est encore par Teams que des salariés des Achats ont appris un projet d’« offshoring » vers la Roumanie, le Maroc, la Turquie ou l’Espagne des fonctions Acheteurs sur plusieurs périmètres : cockpit planche de bord, Travaux bâtiments, Outillages, Chaines powertrain…

Un vrai jeu de massacre : un taux de 39 % d’« offshorisation » est évoqué !
Cela n’empêche pas Luca De Meo de se réjouir du « recentrage de nos activités en France » dans une vidéo mise sur l’Intranet le 6 octobre…

Il est demandé aux acheteurs concernés de faire des souhaits de mobilité. Sans connaitre les postes impactés par ces délocalisations, il est possible de se positionner sur un poste « offshorisé ». Comme souvent les RH (du moins ceux qui restent) sont aux abonnés absents quand les salariés ont besoin d’eux. Des collègues sont priés de chercher eux-mêmes un poste via leur réseau.

Offshoriser : « Rendre offshore, délocaliser dans un pays étranger pour des raisons financières » (Wikipedia)

Légalement, ces projets ne peuvent pas être mis en œuvre sans information ou consultation du CSE. Or la direction n’a présenté ce projet dans aucune Instance Représentative du Personnel (IRP) de l’établissement, ni au Comité Social et Economique, ni en Commission de Proximité.

Salariés, prenez la parole en réunion, montrez votre désaccord par tous les moyens possibles.

Nous ne sommes pas des pions qu’on prend, qu’on déplace et puis qu’on jette.

Une fuite en avant

Pour avoir du cash, la direction vend les bijoux de famille : vente de 60% de Horse (40% à Geely et 20% au pétrolier saoudien Aramco !) et de 34% de Samsung Motors à Geely, vente du Technocentre, réduction de personnel…

  • Où est la logique de faire entrer Geely dans le capital du groupe Renault quand la concurrence avec les constructeurs chinois s’intensifie ?
  • Où est la logique d’ouvrir le capital d’Horse à la Chine vu les tensions internationales et les déboires qu’a déjà connu Renault en Russie ?
  • Quel avenir pour les salariés qui travaillent en France sur des activités thermiques ou transverses ? Quel sera le statut des salariés transférés dans Ampère ? Quelles seront les relations entre Ampère, Horse et Renault et les impacts dans l’organisation du travail ? …
Une entreprise de DeMeolition
La Renaulution n’est pas une révolution, mais l’emballage marketing d’un démantèlement. Même repeinte en vert, sa priorité reste la hausse de la marge opérationnelle à court terme. La voie choisie par la direction de Renault est dans la continuité d’un système qui mène ses salariés et l’entreprise dans une impasse.

Beaucoup de questions restent sans réponse. Aux suppressions d’emplois et aux délocalisations s’ajoute maintenant un démantèlement de l’entreprise.

Et l’Alliance vire au panier de crabe. En plus des difficultés à travailler avec l’Ingénierie de Nissan, Nissan veut baisser la part de Renault dans son capital.

Renault voit sa taille critique réduite avec une grosse perte de compétences, hypothéquant son avenir et celui de ses salariés.

L’électrique n’est pas si fantastique

Les motorisations thermiques vont continuer dans le reste du monde, moins contraint par les normes environnementales et sécuritaires. Mais même en Europe, il n’est pas envisageable pour l’instant de faire rouler en électrique des camions sur de longues distances, sans compter que le prix de l’électricité explose. Le thermique et l’hybride sont donc des savoir-faire à ne pas abandonner pour l’instant.

L’accès aux ZFE (Zones à Faible Émission) exige d’avoir des véhicules récents de plus en plus chers. Et si certaines grandes villes offrent des solutions alternatives à la voiture (transports en commun, déplacements domicile/travail/services/commerces/loisirs plus courts...), c’est loin d’être le cas partout.

Il s’agit donc de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. D’autant plus que la diversification des activités permet de ne pas dépendre des aléas d’un seul secteur.

Si notre modèle actuel doit absolument se transformer au regard des enjeux environnementaux, cette mutation ne doit léser personne, et particulièrement les salariés du secteur automobile.

La voiture électrique permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants. Mais elle ne résout pas tous les problèmes : production d’électricité, fabrication et fin de vie des batteries…

Il faut rendre la production et la consommation des véhicules plus sobres, améliorer leur recyclage, réduire les rejets… Tout cela demande des moyens et des compétences en Ingénierie et dans les fonctions Supports (informatique, après-vente…), et donc de les garder et de les développer en interne.

Si le secteur automobile doit faire des efforts vers la transition écologique, il ne peut à lui seul résoudre tous les problèmes environnementaux. Face à l’urgence climatique, il faut un changement global de notre modèle de société, de ses modes de production, de consommation et de décision.


 


Une réaction, un commentaire ?


sudrenault.org - SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site