ACTUALITÉ Guyancourt-Aubevoye


26 mai

Droits des salariés Renault

3 mai

Le démantèlement de Renault en marche

27 avril

Des accidents du travail qui passent sous les radars

25 avril

Réforme des retraites : la mobilisation entre dans une nouvelle phase

11 avril

Tous en grève et en manif jeudi 13 avril


5/04/23 - Acquis sociaux : les grandes manœuvres

3/04/23 - Toutes et tous en grève jeudi 6 avril

3/04/23 - Des formations en-dessous des besoins réels

3/04/23 - Emploi et conditions de travail : un bilan 2022 négatif

3/04/23 - Activités sociales et culturelles : un budget électoraliste

21/03/23 - Manif du 23 mars : 14h Bastille

20/03/23 - 49.3 : l’aveu d’échec du gouvernement

17/03/23 - 49.3 raisons de se mobiliser

13/03/23 - Toutes et tous en grève mercredi 15 mars

28/02/23 - Toutes et tous en grève mardi 7 mars

26/02/23 - Une alliance CFE-CGC/CFDT contre le pluralisme syndical

14/02/23 - Le 16 février, on prend la Bastille !

6/02/23 - Le 7 février, soyons plus nombreux à manifester pour nos retraites

2/02/23 - Face à un tel rejet massif, le gouvernement doit retirer sa réforme des retraites

30/01/23 - Retraites : la réforme de trop

28/01/23 - Des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

23/01/23 - Retraites : Assemblée/débat le 26, grève et manif le 31 janvier

16/01/23 - Retraites : nous sommes tous concernés

13/01/23 - Tous en grève le 19 janvier pour nos retraites !

20/12/22 - Le pluralisme syndical est un sport de combat

19/12/22 - Economies de chauffage : la direction fait du zèle

16/12/22 - Vague de froid au Technocentre : ça va chauffer !

14/12/22 - SUD lance une alerte sur la température au Technocentre

14/12/22 - Froid de canard dans les ateliers et sur certains plateaux

7/12/22 - Des élus supplémentaires pour SUD au second tour

2/12/22 - CSE du 2 décembre : SUD vote contre le projet Ampere

29/11/22 - Ampere : La CFE-CGC et la CFDT s’opposent à une expertise

29/11/22 - Au second tour, votez SUD !

25/11/22 - BQSR Ampere (Beaucoup de Questions Sans Réponses)

23/11/22 - Résultats du 1er tour des élections CSE

19/11/22 - Que pensez-vous de la scission entre Power et Ampere ?

17/11/22 - Power/Ampere : les élus SUD de Guyancourt et Aubevoye demandent une expertise

13/11/22 - On sait ce qu’Ampere…

8/11/22 - Des voix pour SUD pour une autre voie

7/11/22 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur SUD (sans jamais oser le demander)

28/10/22 - CAR22 : moins de départs en RCC, plus de démissions et de risques psychosociaux

28/10/22 - CTC, congés d’été et 5ème semaine 2023

26/10/22 - Visionnez le débat sur la nouvelle convention collective de la Métallurgie

20/10/22 - Conférence/Débat sur la Nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

17/10/22 - Pour nos salaires, c’est le moment de nous y mettre tous ensemble

15/10/22 - SUD une nouvelle fois en tête à Vestalia

12/10/22 - Halte au démantèlement de Renault

8/10/22 - Conférence/débat sur la nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

4/10/22 - Pourquoi je me suis syndiqué à SUD

27/09/22 - Pour une augmentation générale des salaires

20/09/22 - Nos salaires doivent suivre l’inflation

13/09/22 - Appel à candidatures

21/07/22 - CAR22 : le baromètre est à la pluie

28/06/22 - Les effets pervers de l’Intéressement

24/06/22 - Une « ristourne CRAMIF » qui creuse le trou de la Sécu

14/06/22 - Un ingénieur de Renault dans le piège du Cristallin

7/06/22 - Victoire des salariés de PEI

24/05/22 - Les directions de Renault et de PEI choisissent l’épreuve de force

19/05/22 - Déclaration SUD sur la grève de PEI au CSE du 19 mai

29/04/22 - Suppressions d’emplois : un mauvais CAR d’heure

28/04/22 - Alerte sur l’état de santé des salariés du Technocentre et d’Aubevoye

15/04/22 - Non au démantèlement du Technocentre

8/04/22 - Visionnez le débat avec Danièle Linhart

31/03/22 - Un CSE sur la politique emploi et les conditions de travail

31/03/22 - Formation : effet d’annonce et réalité

24/03/22 - Conférence/débat avec Danièle Linhart

21/03/22 - Télétravail : gare aux pick-pockets

21/03/22 - Véhicule personnel et déplacement professionnel : le mélange des genres

8/03/22 - Vive la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

24/02/22 - Bureaux partagés : « dura flex, sed lex »

24/02/22 - Qualiopi, la muse des subventions publiques

24/02/22 - Indemnité télétravail : la direction déclare forfait

18/02/22 - Intéressement Groupe 2021

13/02/22 - Tout augmente sauf nos salaires

10/02/22 - Les prestataires ont le droit de communiquer avec les syndicats de Renault

31/01/22 - Des ressources humaines en voie de déshumanisation

31/01/22 - CSE du 27 janvier 2022

18/01/22 - L’histoire d’un pool qui s’est fait plumer

18/01/22 - Le côté obscur du télétravail

18/01/22 - Renault condamné pour travail dissimulé

5/01/22 - Un Technocentre vendu à la découpe

30/11/21 - Allocation télétravail : les mesquineries de la direction

24/11/21 - Quand Renault peint l’avenir en gris

18/11/21 - Vers une suppression des Augmentations Générales de Salaire

29/10/21 - Quel avenir pour le Centre Technique d’Aubevoye ?

28/10/21 - Gris/Bleus : Saison 2

26/10/21 - Emplois et compétences : toujours moins

25/10/21 - Transformation immobilière : le jeu des chaises musicales

22/10/21 - SUD assigne Renault en justice pour travail dissimulé à Guyancourt et Aubevoye

4/10/21 - Un salarié du Technocentre gravement malade menacé d’externalisation

1/10/21 - Flexibilité et baisse de salaire au menu de la 2ème réunion compétitivité 2022/2024

1/10/21 - Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

16/09/21 - Télétravail, bureaux partagés, compétitivité… : c’est la rentrée !

15/09/21 - Réorganisation DEA-V, DEA-P et DEA-S

17/08/21 - Qui veut gagner un million ?

2/08/21 - CSE du jeudi 22/07/2021

12/07/21 - Notre raison d’être

22/06/21 - Renault condamné pour défaut de plan de prévention

15/06/21 - Ingénierie-Tertiaire : tes emplois foutent le camp

14/06/21 - Des erreurs en cascade sur les fiches de paie

8/06/21 - CSE du 7 juin sur l’externalisation de la maintenance opérationnelle

2/06/21 - Rien de tel qu’une techno-manif pour se faire entendre

27/05/21 - Rassemblement des salariés de l’Ingénierie au Technocentre mardi 1er juin

27/05/21 - Extension du mode Agile à la DEA-L : attention danger !

24/05/21 - Externalisation de la maintenance des moyens d’essais : une expertise à charge

19/05/21 - Externalisation : après la maintenance des moyens d’essais, l’exploitation

11/05/21 - Mobilisation jeudi 20 mai dans l’Ingénierie Renault

10/05/21 - Renault : les syndicats dénoncent des « départs contraints » déguisés

4/05/21 - Suivi de la Rupture Conventionnelle Collective : peu de volontaires pour perdre leur emploi

4/05/21 - La Santé au Travail mise à mal par le Covid19 et la « Renaulution »

4/05/21 - Extension de la traçabilité des véhicules d’essais aux vagues PT1, PT2, et PP

6/04/21 - Appel intersyndical : Tous à Boulogne le 8 avril

30/03/21 - Mobilisation en hausse à l’Ingénierie/Tertiaire

29/03/21 - Déclaration SUD sur la Stratégie de la DEA-T

29/03/21 - Déclaration CSSCT sur l’externalisation de la maintenance des moyens d’essais

25/03/21 - Non au démantèlement de l’Ingénierie Renault

25/03/21 - Consultation sur la politique sociale, les conditions de travail, l’emploi et la formation

18/03/21 - Succès des débrayages à Aubevoye et à Lardy contre les externalisations

16/03/21 - Non aux externalisations à l’Ingénierie

10/03/21 - Décès de notre camarade Yves Chervin

9/03/21 - Quelques réponses sur la pose des congés

8/03/21 - Renault veut vendre son Technocentre

8/03/21 - Les congés qui font déborder le vase

8/03/21 - Une égalité réelle plutôt que des fleurs

23/02/21 - Nous ne sommes pas une variable d’ajustement

22/02/21 - Hold-up sur nos congés

16/02/21 - Dans le moule comportemental de Renaulution

9/02/21 - Prime de performance 2021

1/02/21 - APLD : déclaration SUD au CSE du 1er février 2021

1/02/21 - Quand Renault fait payer la crise aux salariés

30/11/20 - Les suppressions d’emplois, ça suffit !

23/11/20 - Vestalia : les grévistes passent à la caisse

18/11/20 - Un chômage partiel qui ne coute pas un centime à Renault

12/11/20 - La courbe des présents sur site fait le grand huit

12/11/20 - Design et Mécanique : une réorganisation chasse l’autre

9/11/20 - Labos du Technocentre : un loup dans la bergerie

29/10/20 - Tract du 22 octobre 2020

27/10/20 - SUD en « expression directe » à Renault Flins et à Orly

13/10/20 - Transformation de Renault : un jeu de massacre

13/10/20 - Télétravail : pertes et profits

30/09/20 - Expertise SECAFI : consultez l’intégralité du rapport

29/09/20 - Un Renault d’après qui ressemble à celui d’avant

28/09/20 - Observatoire des métiers : vers une casse sociale

18/09/20 - Commission sanitaire du 17 septembre 2020

7/09/20 - Enquête : Renault et le monde d’après

4/08/20 - Accident du travail mortel au Technocentre

25/06/20 - Pour que le Renault d’après ne soit pas celui d’avant… en pire

25/06/20 - Des salariés menacés de sanction pour ne pas être venus au Technocentre pendant le confinement

17/06/20 - SUD n’accompagnera pas la baisse des effectifs et de l’activité

12/06/20 - Bilan social 2019 : Une ingénierie Renault déjà en perte de vitesse

12/06/20 - Chômage partiel et télétravail à Guyancourt/Aubevoye : limites et dérives

7/05/20 - Si tu veux noyer le poisson, mets en place une commission

1/05/20 - Des tests Covid-19 pour des prestataires de Renault

22/04/20 - Quelques réponses à vos questions

22/04/20 - Commission sanitaire : une parodie de dialogue social


Chômage partiel et télétravail à Guyancourt/Aubevoye : limites et dérives

Publié le 12 juin 2020 à 17h24min par sud tcr - Mis à jour le 3 mars 2021 à 16h00min

Version imprimable de cet article

Les élus du CSE de Renault Guyancourt/Aubevoye ont été consultés sur les modalités de mise en chômage partiel et en télétravail des salariés de l’établissement. Un dispositif où la direction est largement gagnante/gagnante.


Information/Consultation sur la mise en activité partielle de l’établissement
Déclaration des élus SUD au CSE extra du 25/05/2020


Le contexte du covid-19 a poussé l’entreprise à placer la majorité des salariés en télétravail dès le 16 mars. Considérant que l’arrêt des sites de production et de l’activité commerciale impactaient également l’activité de l’établissement, la direction a effectué des demandes d’autorisation préalable pour activer l’indemnisation de l’état.

A ce dispositif d’état s’ajoute, rappelons-le, la ponction de jours de CTI afin de maintenir la rémunération des salariés.

Ne pas verser de salaire implique aussi au passage une baisse de la subvention versée au CSE de l’établissement pour ses œuvres sociales. Cette diminution a été de 37% pour le mois d’avril, soit une économie de 766 K€ pour la direction par rapport à un mois normal…

Sur notre établissement, l’indemnisation au titre de l’activité partielle concernera 7 931 salariés, pour l’équivalent de 1 393 525 heures sur la période du 30/03 au 30/06/20.

Les élus SUD ont demandé à prendre connaissance des calculs conduisant à ces montants, la direction n’a pas voulu répondre.

Durant cette période, les salariés en télétravail ont donc vu leur compteur MTT neutralisé du fait de l’absence de badgeage sur site.

A l’appui de remontées faites par nombre d’entre vous, nos élus ont néanmoins constaté des anomalies :

  • Des salariés comptabilisés à 0% d’activité ont été contactés par leur hiérarchie pour effectuer des points réguliers sur des sujets en lien avec la situation sanitaire, mais aussi en lien avec leur travail,
  • Pour beaucoup de celles et ceux comptabilisés à 50% d’activité, la charge de travail s’est intensifiée et s’est rapidement étendue à une plage horaire 8h-13h (voir au-delà), dépassant largement le cadre d’une demi-journée normale de travail (3h40).

Lorsque nous avons interpellé la direction sur cette situation, elle s’est dérobée en expliquant que, hormis le contrôle sur l’arrêt des connexions à 13h, aucun autre contrôle horaire n’était prévu. Selon elle, la charge de travail serait adaptée pour que les horaires soient respectés. Le temps de travail étant forfaitisé, il n’y a aucune variabilité possible et c’est au salarié de gérer sa connexion sans qu’il soit possible de déclarer d’heure supplémentaire.

Consultés sur les mesures de mise en activité partielle, les élus se sont exprimés en séance :

  • 24 votes favorables : CFDT, CFE-CGC et FO
  • 6 votes défavorables : CGT et SUD
  • 3 votes d’abstention : SM-TE

Télétravail collectif : l’expérimentation qui permet d’entrevoir beaucoup d’économies…

Si le télétravail a été un gage de sécurité sanitaire, il est également source d’économie pour l’entreprise en termes de services aux résidents comme en termes de surfaces. Au travers du plan d’économies qui vient, la direction a déjà identifié que les 700 000 m² couverts par l’ingénierie lui coûtent 145 M€ et que cette facture devait être réduite, un poste de travail coûtant en moyenne 6000€/an.

Grâce au travail des informaticiens, toutes les barrières techniques permettant d’effectuer du travail à distance sont tombées. Ces considérations pourraient amener la direction à revoir la destination de certains bâtiments : stopper le contrat de location du Connect à Vélizy ou/et louer les surfaces du Gradient devenues disponibles…

Cela reviendrait à redéfinir de nouveaux objectifs pour le programme e-TCR.
Côté salarié, avec la disparition de la prime « ADSL télétravail » (cf Chap.3 de l’accord relatif aux nouveaux modes de travail du 07/02/2019), il n’y a plus aucune compensation. Le seul gain réside dans le transport, alors que les dépenses d’électricité et de repas sont à la charge du télétravailleur.

Une des contreparties du dernier accord résidait donc dans la réévaluation de la part patronale du restaurant d’entreprise à hauteur de 1€ au 01/04/2020.
Sur ce point, la question a été posée en CSE et les élus attendent de voir.

Dans la mesure où cette participation n’a pu être effective à cause du confinement, et compte-tenu que cette période de télétravail s’étire exceptionnellement sur une durée de 5 mois, nous avons demandé à la direction l’attribution d’une prime panier ou des tickets restaurant pour l’ensemble des salariés placés en télétravail collectif depuis le 16/03.

La direction a refusé de prendre en compte.

Télécharger la déclaration SUD au CSE extra du 25/05/2020

 


Une réaction, un commentaire ?


sudrenault.org - SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site