x

Ecrivez ci-dessous votre adresse mail pour recevoir notre lettre d'information

ACTUALITÉ A la Une


14 octobre

La mobilisation fait reculer la direction de Renault sur les 20 mn de pause

4 octobre

Un salarié du Technocentre gravement malade menacé d’externalisation

1er octobre

Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

17 septembre

2000 nouvelles suppressions d’emplois dans l’Ingénierie/Tertiaire Renault

18 mai

Les salariés de l’Ingénierie/Tertiaire Renault seront en grève jeudi 20 mai 2021


30/04/21 - Vive la lutte des travailleurs de la Fonderie de Bretagne

22/02/21 - Ce ne sont pas aux salariés de payer la crise

22/09/20 - Non à la fermeture de Bridgestone

29/05/20 - Suppression de postes et plan d’économies - Communiqué de presse SUD RENAULT

11/02/20 - Vestalia en grève au Technocentre

31/12/19 - Prends l’oseille et tire-toi

6/06/19 - Renault-FCA : l’avenir de centaines de milliers de salariés ne peut pas se jouer au poker

29/05/19 - Fusion Renault-Fiat/Chrysler : communiqué SUD Renault

22/02/19 - Affaire Ghosn : qu’attend la justice française pour agir ?

9/01/19 - Affaire Ghosn : SUD Renault va saisir la justice

22/11/18 - SUD Industrie appelle à participer aux mobilisations des gilets jaunes

19/11/18 - Après l’affaire des faux espions, l’affaire Carlos Ghosn

1/03/18 - Le licenciement d’un prestataire annulé « pour atteinte à la liberté d’expression »

30/01/18 - NAO Renault 2018 : 300 € d’augmentation pour tous !

29/06/17 - GM&S : une catastrophe sociale à mettre au compte du nouveau gouvernement

14/06/17 - AG des actionnaires de Renault : communiqué SUD Renault

12/05/17 - Solidarité avec les salariés de GM&S

11/01/17 - SUD se prononce contre la signature du nouvel accord de compétitivité Renault

12/12/16 - Des salariés de Renault Bursa au Technocentre

25/11/16 - Communiqué SUD Renault suite au décès d’un salarié du Technocentre

11/10/16 - Renault annonce 1000 embauches supplémentaires

27/09/16 - Renault Maubeuge : l’accord de compétitivité 2013 passe au tribunal

3/08/16 - Fausse baisse du salaire de Carlos Ghosn : le conseil d’administration de Renault doit démissionner

8/03/16 - Un prestataire du Technocentre mis à pied pour avoir écrit un mail aux syndicats de renault !

17/01/15 - Au Technocentre, le droit d’expression conduit à une mise à pied

16/01/13 - Annonce de 7600 suppressions de postes

24/05/12 - Suicides au Technocentre RENAULT

22/03/12 - Mercredi 21 Mars : Manifestation des salariés

9/02/12 - Inauguration d’une nouvelle usine Renault/Nissan à Tanger : la face apparente de l’iceberg

9/06/11 - Suicides au Technocentre Renault : reconnaissance de l’accident de travail pour Raymond

19/05/11 - Suicide au Technocentre : la justice a tranché

1/04/11 - De l’argent pour nos salaires, pas pour les barbouzes !

15/03/11 - Communiqué du 15/03/2011

10/02/11 - 3.5 milliards d’euros grace aux efforts de tous les salariés

23/01/11 - Communiqué S.U.D. MAUBEUGE


Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

Publié le 1er octobre 2021 par sud tcr - Mis à jour le 1er octobre 2021

Version imprimable de cet article


Jeudi 30 septembre 2021, les élus du CSE de Guyancourt/Aubevoye étaient consultés sur le suivi de la mise en œuvre de la rupture conventionnelle collective prévue par l’accord transformation des compétences (dispositif CAR 21). L’occasion d’en dénoncer ses effets délétères.


Comité Social et Economique Renault Guyancourt/Aubevoye du 30/09/2021

Information-consultation sur le suivi de la mise en œuvre de la rupture conventionnelle collective prévue par l’accord transformation des compétences (dispositif CAR 21)

Déclaration des élus SUD

La mise en œuvre de la Rupture Conventionnelle Collective (RCC) prévue par l’accord transformation des compétences (dispositif CAR21) a pour conséquence une accélération du démembrement de l’ingénierie Renault et de ses fonctions supports, et des effets sociaux dévastateurs.

De nombreuses ruptures de contrat n’ont rien de « volontaires » pour une partie des salariés qui voient leur activité supprimée et qui sont fortement incités à adhérer au dispositif de RCC.

D’autres salariés adhèrent à la RCC sous l’effet démotivant de la politique menée depuis des années par les directions successives de Renault : réorganisation et désorganisation permanentes, suppressions d’emplois, délocalisations et externalisations massives... De nombreux collègues en ressentent une perte de sens de leur activité, une dévalorisation de leurs compétences et de leur expérience professionnelle, ainsi qu’une vision négative de leur avenir au sein de Renault. Et les annonces de 2000 suppressions d’emplois supplémentaires dans l’Ingénierie/Tertiaire dans le nouveau plan de compétitivité 2022/2024 de Renault sas sont un nouveau coup de massue en ce sens.

Le suivi de la RCC a été confié à des Commissions d’Applications Métiers dont plusieurs organisations syndicales de l’établissement, dont SUD, sont exclues. On est loin du dialogue social exemplaire dont se vante la direction de Renault.

Concernant les Risques Psychosociaux (RPS), les élus CSE n’ont aucun retour sur les salariés mis en difficulté à cause de CAR21, que ce soit en termes quantitatif ou qualitatif, ni sur les mesures prises pour y remédier. L’outil de mesure de ces RPS, à savoir les « baromètres flash », ces questionnaires envoyés par mail aux salariés, sont inadaptés, d’où un taux de participation faible. Les salariés se plaignent d’une absence de retour de ces questionnaires, ce qui ne les incitent pas à y participer. Cette façon de traiter des problèmes humains par des sondages dématérialisés manque totalement d’humanité.

CAR21 a aussi pour conséquence une dégradation des conditions de travail et de rémunération pour ceux qui restent : intensification et complexification du travail, flexibilité, bureaux partagés, individualisation de la politique de rémunération menant à une hausse des inégalités salariales…

Pour SUD, il faut mettre fin à cette hémorragie d’emplois et de compétences, et à cette casse sociale. Les enjeux des nouvelles technologies et des nouvelles mobilités demandent au contraire de renforcer la Recherche et le Développement (R&D).

C’est pourquoi les élus SUD au CSE voteront contre la mise en œuvre de la RCC et son suivi.


Résultat du vote :

  • Pour : 9 (CFDT)
  • Contre : 7 (SUD, CGT, SM-TE)
  • Abstentions : 15 (CFE/CGC)

Indicateurs de suivi de la mise en œuvre de la RCC à fin août 2021 (Etablissement de Renault Guyancourt/Aubevoye)

En cours Adhésions
Cumul Fin Août 2021 Nombre de Contacts Espace CAR21 Nombre de salariés en parcours d’orientation Adhésions Dont Retraite Dont Emploi validé Dont Création Entreprise Dont CM [1] Création Entreprise Dont CM Reconversion Dont CM recherche Emploi Nombre de Refus
Total GUYANCOURT 1 437 580 538 69 194 73 70 70 62 7

 

Notes

[1Congé de Mobilité


 


Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site