ACTUALITÉ Guyancourt-Aubevoye


4 juin

Etes-vous syndi-calé ?

1er juin

Allocation Vacances 2024 : une nouvelle usine à gaz

28 mai

Etes-vous bien inscrit comme électeur ?

27 mai

Le refus du double langage

27 mai

Des Activités Sociales et Culturelles pour tous


24/05/24 - La démolition du Gradient ne passe toujours pas

21/05/24 - Vous aimez nous lire ?

21/05/24 - Jusqu’ici tout va bien…

13/05/24 - Pour un Gradient d’économie ?

13/05/24 - Ecrêtage illégal des compteurs Horaire Variable

25/04/24 - CSE du 25 avril 2024

18/04/24 - Fiche de paie : l’usine à gaz

16/04/24 - Bilan 2023 et objectifs 2024 : La direction notée « contribution insuffisante »

16/04/24 - Aux urnes, salariés !

5/04/24 - Les gestionnaires du CSE pris en flagrant délit de clientélisme

2/04/24 - CSE du 28 mars 2024

19/03/24 - Quand promotion rime avec déception

19/03/24 - Les salariés de PEI en attente du résultat d’un appel d’offres

16/02/24 - NAO : des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

9/02/24 - Elections CSE d’Ampere : des résultats en demi-teinte

6/02/24 - Parlons salaires

30/01/24 - Ampere : Votez pour les candidats SUD

25/01/24 - CSE du 25 janvier 2024

23/01/24 - Flagrant délit de duplicité

9/01/24 - Des raisons de se porter candidat aux élections CSE d’Ampere

22/12/23 - Le licenciement d’un prestataire du Technocentre annulé

11/12/23 - Des quotas de notation à Renault

5/12/23 - Avoir ou pas la gueule de l’emploi

29/11/23 - Avenant passage cadre : un chantage à la signature illégal

9/11/23 - La grande foire aux emplois

27/10/23 - Convention collective de la Métallurgie : l’emploi en catalogue

12/10/23 - Activités sociales et culturelles : la grande tambouille

10/10/23 - Des salaires minima qui portent bien leur nom

10/10/23 - Pour eux les millions, pour nous l’inflation

3/10/23 - Manifestons le 13 octobre pour nos salaires !

27/09/23 - Des actions ou des augmentations de salaire ?

5/09/23 - Horse : le cheval dont Geely risque de prendre les rênes

5/09/23 - Ampere : quand le courant ne passe pas

15/06/23 - Socle social commun et premiers effets de bord

14/06/23 - Tous au pique-nique SUD !

30/05/23 - Réforme des retraites : Macron et Borne ne sont pas tirés d’affaire

26/05/23 - Droits des salariés Renault

3/05/23 - Le démantèlement de Renault en marche

27/04/23 - Des accidents du travail qui passent sous les radars

25/04/23 - Réforme des retraites : la mobilisation entre dans une nouvelle phase

11/04/23 - Tous en grève et en manif jeudi 13 avril

5/04/23 - Acquis sociaux : les grandes manœuvres

3/04/23 - Toutes et tous en grève jeudi 6 avril

3/04/23 - Des formations en-dessous des besoins réels

3/04/23 - Emploi et conditions de travail : un bilan 2022 négatif

3/04/23 - Activités sociales et culturelles : un budget électoraliste

21/03/23 - Manif du 23 mars : 14h Bastille

20/03/23 - 49.3 : l’aveu d’échec du gouvernement

17/03/23 - 49.3 raisons de se mobiliser

13/03/23 - Toutes et tous en grève mercredi 15 mars

28/02/23 - Toutes et tous en grève mardi 7 mars

26/02/23 - Une alliance CFE-CGC/CFDT contre le pluralisme syndical

14/02/23 - Le 16 février, on prend la Bastille !

6/02/23 - Le 7 février, soyons plus nombreux à manifester pour nos retraites

2/02/23 - Face à un tel rejet massif, le gouvernement doit retirer sa réforme des retraites

30/01/23 - Retraites : la réforme de trop

28/01/23 - Des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

23/01/23 - Retraites : Assemblée/débat le 26, grève et manif le 31 janvier

16/01/23 - Retraites : nous sommes tous concernés

13/01/23 - Tous en grève le 19 janvier pour nos retraites !

20/12/22 - Le pluralisme syndical est un sport de combat

19/12/22 - Economies de chauffage : la direction fait du zèle

16/12/22 - Vague de froid au Technocentre : ça va chauffer !

14/12/22 - SUD lance une alerte sur la température au Technocentre

14/12/22 - Froid de canard dans les ateliers et sur certains plateaux

7/12/22 - Des élus supplémentaires pour SUD au second tour

2/12/22 - CSE du 2 décembre : SUD vote contre le projet Ampere

29/11/22 - Ampere : La CFE-CGC et la CFDT s’opposent à une expertise

29/11/22 - Au second tour, votez SUD !

25/11/22 - BQSR Ampere (Beaucoup de Questions Sans Réponses)

23/11/22 - Résultats du 1er tour des élections CSE

19/11/22 - Que pensez-vous de la scission entre Power et Ampere ?

17/11/22 - Power/Ampere : les élus SUD de Guyancourt et Aubevoye demandent une expertise

13/11/22 - On sait ce qu’Ampere…

8/11/22 - Des voix pour SUD pour une autre voie

7/11/22 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur SUD (sans jamais oser le demander)

28/10/22 - CAR22 : moins de départs en RCC, plus de démissions et de risques psychosociaux

28/10/22 - CTC, congés d’été et 5ème semaine 2023

26/10/22 - Visionnez le débat sur la nouvelle convention collective de la Métallurgie

20/10/22 - Conférence/Débat sur la Nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

17/10/22 - Pour nos salaires, c’est le moment de nous y mettre tous ensemble

15/10/22 - SUD une nouvelle fois en tête à Vestalia

12/10/22 - Halte au démantèlement de Renault

8/10/22 - Conférence/débat sur la nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

4/10/22 - Pourquoi je me suis syndiqué à SUD

27/09/22 - Pour une augmentation générale des salaires

20/09/22 - Nos salaires doivent suivre l’inflation

13/09/22 - Appel à candidatures

21/07/22 - CAR22 : le baromètre est à la pluie

28/06/22 - Les effets pervers de l’Intéressement

24/06/22 - Une « ristourne CRAMIF » qui creuse le trou de la Sécu

14/06/22 - Un ingénieur de Renault dans le piège du Cristallin

7/06/22 - Victoire des salariés de PEI

24/05/22 - Les directions de Renault et de PEI choisissent l’épreuve de force

19/05/22 - Déclaration SUD sur la grève de PEI au CSE du 19 mai

29/04/22 - Suppressions d’emplois : un mauvais CAR d’heure

28/04/22 - Alerte sur l’état de santé des salariés du Technocentre et d’Aubevoye

15/04/22 - Non au démantèlement du Technocentre

8/04/22 - Visionnez le débat avec Danièle Linhart

31/03/22 - Un CSE sur la politique emploi et les conditions de travail

31/03/22 - Formation : effet d’annonce et réalité

24/03/22 - Conférence/débat avec Danièle Linhart

21/03/22 - Télétravail : gare aux pick-pockets

21/03/22 - Véhicule personnel et déplacement professionnel : le mélange des genres

8/03/22 - Vive la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

24/02/22 - Bureaux partagés : « dura flex, sed lex »

24/02/22 - Qualiopi, la muse des subventions publiques

24/02/22 - Indemnité télétravail : la direction déclare forfait

18/02/22 - Intéressement Groupe 2021

13/02/22 - Tout augmente sauf nos salaires

10/02/22 - Les prestataires ont le droit de communiquer avec les syndicats de Renault

31/01/22 - Des ressources humaines en voie de déshumanisation

31/01/22 - CSE du 27 janvier 2022

18/01/22 - L’histoire d’un pool qui s’est fait plumer

18/01/22 - Le côté obscur du télétravail

18/01/22 - Renault condamné pour travail dissimulé

5/01/22 - Un Technocentre vendu à la découpe

30/11/21 - Allocation télétravail : les mesquineries de la direction

24/11/21 - Quand Renault peint l’avenir en gris

18/11/21 - Vers une suppression des Augmentations Générales de Salaire

29/10/21 - Quel avenir pour le Centre Technique d’Aubevoye ?

28/10/21 - Gris/Bleus : Saison 2

26/10/21 - Emplois et compétences : toujours moins

25/10/21 - Transformation immobilière : le jeu des chaises musicales

22/10/21 - SUD assigne Renault en justice pour travail dissimulé à Guyancourt et Aubevoye

4/10/21 - Un salarié du Technocentre gravement malade menacé d’externalisation

1/10/21 - Flexibilité et baisse de salaire au menu de la 2ème réunion compétitivité 2022/2024

1/10/21 - Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

16/09/21 - Télétravail, bureaux partagés, compétitivité… : c’est la rentrée !

15/09/21 - Réorganisation DEA-V, DEA-P et DEA-S

17/08/21 - Qui veut gagner un million ?

2/08/21 - CSE du jeudi 22/07/2021

12/07/21 - Notre raison d’être

22/06/21 - Renault condamné pour défaut de plan de prévention

15/06/21 - Ingénierie-Tertiaire : tes emplois foutent le camp

14/06/21 - Des erreurs en cascade sur les fiches de paie

8/06/21 - CSE du 7 juin sur l’externalisation de la maintenance opérationnelle

2/06/21 - Rien de tel qu’une techno-manif pour se faire entendre

27/05/21 - Rassemblement des salariés de l’Ingénierie au Technocentre mardi 1er juin

27/05/21 - Extension du mode Agile à la DEA-L : attention danger !

24/05/21 - Externalisation de la maintenance des moyens d’essais : une expertise à charge

19/05/21 - Externalisation : après la maintenance des moyens d’essais, l’exploitation

11/05/21 - Mobilisation jeudi 20 mai dans l’Ingénierie Renault

10/05/21 - Renault : les syndicats dénoncent des « départs contraints » déguisés

4/05/21 - Suivi de la Rupture Conventionnelle Collective : peu de volontaires pour perdre leur emploi

4/05/21 - La Santé au Travail mise à mal par le Covid19 et la « Renaulution »

4/05/21 - Extension de la traçabilité des véhicules d’essais aux vagues PT1, PT2, et PP

6/04/21 - Appel intersyndical : Tous à Boulogne le 8 avril

30/03/21 - Mobilisation en hausse à l’Ingénierie/Tertiaire

29/03/21 - Déclaration SUD sur la Stratégie de la DEA-T


Questions des élus SUD au CSE

Publié le 3 avril 2020 à 14h30 - Mis à jour le 20 avril 2020 à 12h16

Version imprimable de cet article

Depuis le début de la crise sanitaire, les élus SUD interviennent quotidiennement avec pour objectif la défense des salariés. Voici une série de questions et de revendications que nous avons posées à la direction de l’établissement. En attendant ses réponses, n’hésitez pas à nous contacter.


Depuis le début de la crise sanitaire, les élus SUD au CSE (Comité Social et Économique) de l’établissement de Renault Guyancourt-Aubevoye interviennent quotidiennement, allant à la rencontre des salariés présents sur site, répondant à ceux qui les interpellent par mail ou via le site internet sudrenault.org, et apportant leur aide et leurs conseils en fonction des circonstances.

Nous sommes ainsi intervenus de nombreuses fois face à la situation non sécuritaire de salariés intervenant sur site.

En effet, l’état d’urgence sanitaire ne peut servir de prétexte, pour les directions de Renault comme des sociétés prestataires, à la remise en cause des droits des salariés et des obligations des employeurs.

Voici une série de questions que nous venons de transmettre à la direction de l’établissement. En attendant ses réponses, n’hésitez pas à nous contacter.

Procédure de nettoyage véhicule en lien avec le Covid-19

Un document PowerPoint Renault intitulé « Procédure nettoyage véhicule Covid 19 - Consignes générales de nettoyage » vient d’être envoyé aux salariés. Il y est écrit que « Le virus a une durée de vie de 3h en moyenne sur des surfaces inertes ».
Des salariés signalent à juste titre que des scientifiques donnent des durées beaucoup plus longues :

  • Plastiques : 2 à 6 jours
  • Acier inoxydable : 3 à 5 jours
  • Verre céramique : 5 jours
  • Papier, carton : 1 jour
  • Cuivre : 4 heures, etc.

Les élus SUD demandent :

  • Qui est à l’origine de ce document ?
  • Une remise à jour de ce document.

Travailleurs isolés

En parcourant le Technocentre et Aubevoye, on peut constater que plusieurs salariés isolés travaillent seuls et sans dispositif PTI.

Les élus SUD demandent :

  • Que la direction de l’établissement fasse le nécessaire pour que les directions qui envoient des salariés Renault ou prestataires sur site équipent les travailleurs isolés d’un dispositif PTI.

Accès aux sites TCR et CTA

L’accès au Technocentre peut se faire par l’accès voiture de la Porte de la Ferme, et depuis quelques jours par le portillon piéton de la place Georges Besse.
Ces deux accès sont désormais sans surveillance, alors qu’au début des mesures de confinement un agent Samsic contrôlait l’accès de la Porte de la Ferme (alors seul ouvert) en notant le nom et le lieu de travail des salariés qui s’y présentaient.
Contrôler les accès permettrait de savoir si le salarié (Renault ou prestataire) venait travailler sur un poste isolé et dans ce cas disposait d’un PTI.
Du coup n’importe qui peut entrer maintenant sur le site, même des habitants du quartier pour promener leur chien ou faire leur footing comme cela a été le cas.
Il en est de même pour Aubevoye.

Les élus SUD demandent :

  • Si c’est la direction de l’établissement qui a demandé la levée du contrôle de l’accès au TCR ?

Suivi des salariés présents sur les sites

Les élus SUD demandent :

  • Une transmission par mail quotidienne du nombre de salariés Renault et prestataires présents au Technocentre et à Aubevoye.

Respirateurs artificiels

Lors du CSE extra du 17 mars, des élus SUD avaient demandé à la Direction de l’établissement de mettre tous les moyens possibles de l’entreprise au service de la lutte contre le coronavirus et notamment des hôpitaux qui sont en première ligne. La direction nous avait alors répondu que ce sujet relevait de la RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise).
Lundi 30 mars, c’est par les médias que nous avons appris que Renault s’engagerait dans un « vaste projet de fabrication de respirateurs [artificiels] pour les hôpitaux », et que « Renault espère démarrer la fabrication au Technocentre de Guyancourt près de Paris dès la fin de cette semaine, d’abord en 3D à raison de quelque 350 respirateurs, puis en série en large quantité dès que ce sera possible. » (France
info 30/03/2020). Ce dont SUD ne pourrait que se réjouir.

Les élus SUD demandent une présentation complète de ce projet :

  • Est-ce que cette information d’abord est juste dans tous ses termes ?
  • Quels types de pièces seront fabriquées au Technocentre ?
  • Où exactement ces pièces seront fabriquées au Technocentre ?
  • Par qui ?
  • Dans quelles conditions de sécurité pour les salariés ?

Horaires de travail dans une UET soumise au chômage partiel à 50%

A partir de ce tableau indicatif présenté dans certaines UET, les élus SUD demandent :

  • La confirmation que le temps de connexion ne doit pas dépasser les 3h40 + 10 min de pause.
  • Pour l’ensemble des personnes soumises au chômage partiel à 50% dans une UET, les horaires de travail de la matinée sont-ils prévus libres ou l’UET est-elle soumise à un horaire collectif auquel tous les salariés seraient tenus ?

Inspection commune et plan de prévention

Une inspection préalable d’installations et matériels pour les des entreprises extérieures, avec une date de rdv fixée au technocentre le 31/03 à 10h.

Les élus SUD demandent :

  • Pourquoi les élus ne sont plus destinataires des plans de prévention ?
  • Est-ce que cette réunion a eu lieu ?
  • Dans la mesure où un plan de prévention n’entre pas dans les priorités de présence dans l’établissement, que ces réunions s’effectuent par skype ou teams, ou qu’elles soient reportées de quelques mois.

Procédures covid-19

Il semblerait que dans certains secteurs de l’établissement la mise en quatorzaine de salariés en contact avec un de leur collègue contaminé ne soit pas systématique. Le nettoyage/désinfection constitue la seule opération effectuée, avant que les salariés ne reprennent aussitôt leurs postes de travail.
Cette consigne n’est pas appliquée similairement entre le TCR et le CTA.

Les élus SUD demandent :

  • La communication du DUER (Document Unique Evaluation des Risques) réactualisé à l’ensemble des salariés Renault et prestataires.

Attribution de ticket restaurant ou de prime panier

L’Urssaf et la commission nationale des titres restaurant (CNTR) considèrent que les salariés en télétravail doivent bénéficier de titres restaurant pour chaque jour travaillé. Les salariés en télétravail doivent en effet bénéficier, selon la loi, des mêmes conditions de travail que ceux présents physiquement dans les locaux de l’entreprise. Ceci inclut les horaires et la charge de travail, la rémunération, l’évaluation des résultats et les avantages sociaux tels que les chèques vacances ou les tickets restaurant…

Les élus SUD demandent :

  • qu’exceptionnellement, une prime panier ou des tickets restaurant soient attribués :
    • A l’ensemble des salariés mis en télétravail collectif à partir du 16/03,
    • Aux salariés présents dans les ateliers du Technocentre qui n’ont pu bénéficier de la distribution de repas gratuits à la cantine comme leurs collègues d’Aubevoye, du fait de la fermeture des cantines du site.

Chômage partiel total à la DQSC-F

Le chômage partiel total a été mis en place à la DQSC-F à partir de mercredi 25 mars alors que cette disposition n’avait pas été soumise en CSE ni fait l’objet d’un quelconque accord central ou d’établissement.

Les élus SUD demandent :

  • La DQSC-F est-elle légitime pour imposer le chômage partiel ou le chômage partiel total avant la mise en place d’un accord ?

Les personnes de la DQSC-F auxquelles le chômage partiel total a été imposé n’ont reçu aucune notification officielle le leur indiquant, ni de la part de la ligne hiérarchique, ni des RH, ni des relations sociales :

  • Est-ce acceptable ?
  • Les directions imposant le chômage partiel ou le chômage partiel total, ne sont-elles pas tenues de signifier aux collaborateurs leur « statut » via un document officiel ?

Il existe un tableau récapitulant les personnes en télétravail (« TT ») ou au chômage partiel (« CP » sans précision s’il est à 50% ou total). Il est disponible sur un sharepoint de travail accessible lorsque l’on est connecté au serveur du service (DQSC-FW).

  • Quelle « valeur » a ce tableau modifiable à l’envi par la hiérarchie sans information des collaborateurs concernés ?

Le 25/03/20, date du début du chômage partiel (entendu comme total) imposé par le management de la DQSC-F, il n’a pas été précisé comment les collaborateurs touchés par cette mesure seront informés de sa levée étant entendu qu’il n’est pas envisageable de se connecter à sa messagerie professionnelle lorsque l’on est au chômage partiel total.

  • Par quel moyen légalement acceptable les collaborateurs peuvent-ils être informés de la poursuite et/ou la fin de la période de chômage partiel total ?

Dans le portail MTT, les ETAM sont « en anomalie » les jours où ils sont au chômage partiel total.

  • Cela aura-t-il un impact sur les salaires ?
  • Quand et comment ces « anomalies » seront-elles régularisées ?

Lors d’une audio Teams intitulée « Dispositions COVID-19 » qui s’est tenue le 3 avril à 8h30 à laquelle 10 salariés en chômage partiel total ont été invitées, il a été dit que les collaborateurs en chômage partiel total devaient suivre obligatoirement les formations sur « les essentiels de la qualité » :

  • Est-ce légalement acceptable de convoquer des personnes au chômage partiel total à une réunion Teams ?
  • Est-ce légalement acceptable de suivre des formations relatives au travail lorsque l’on est au chômage partiel total ?

Exercice des mandats syndicaux

Avec la mise en place des mesures de chômage partiel et partiel total, que deviennent les heures de mandat des élus ? des DS ? des RS ?

Les élus SUD demandent :

  • Comment s’exercent concrètement les mandats ?
  • Dans la mesure où tout l’établissement n’est pas intégralement concerné par le chômage partiel, pourquoi la direction n’a-t-elle pas demandé l’approbation de ses élus pour les faire passer au chômage partiel ?
  • Comment la direction va-t-elle rémunérer les heures de mandat exercées en dehors de la période travaillée ?

Utilisation du crédit d’heure MTT

Les élus SUD demandent :

  • Dans la période de chômage partiel, les 3h mensuelles de compensation restent-elles toujours effectives dans le MTT ?
  • Est-ce qu’un salarié peut les prendre pour n’effectuer que 40 mn sur les 3h40 d’un TT à 50% le matin ?

Salariés travaillant à temps partiel

Les élus SUD demandent :

  • Dans quelles conditions s’effectuent le dispositif de ponction de CTI en compensation du chômage partiel pour les salariés travaillant à temps partiel ?
  • Ces ponctions seront-elles proratisées ?
  • Que se passe-t-il pour les personnes n’ayant pas le capital CTI nécessaire ?
  • Quelle procédure les salariés doivent-ils suivre pour demander la ponction des jours sur un autre compteur que celui des CTI ?
  • Pour les salariés en mi-temps thérapeutique, le temps de chômage partiel est-il proratisé ?

Mise en place du chômage partiel ou partiel total, ou maintien de l’activité sur l’établissement

La direction procède à la mise en chômage partiel à 50%. Du personnel est également concerné par du chômage total. A l’inverse, des salariés vont continuer à travailler à plein temps.

Les élus SUD demandent :

  • un décompte des personnes, services, directions concernées par catégorie :
    • chômage partiel à 50%,
    • chômage total,
    • pas de mesure de chômage,
  • Quels effectifs cela représente-t-il sur les sites du TCR et du CTA ?
  • Comment se fait-il que des salariés soient maintenus en travail à plein temps, alors que leur hiérarchie est en chômage partiel à 50% ?

Incidence de la période de chômage sur les rémunérations variables

Les élus SUD demandent :

  • Cette période est-elle assimilée à du temps de présence de travail effectif concernant la prime d’intéressement d’établissement ?

Assurance du télétravailleur pendant la période de télétravail

Selon les décrets parus, Les salariés placés en télétravail collectif par l’entreprise depuis le 16/03 ont le devoir de s’assurer auprès de leur compagnie d’assurance.
Une attestation doit donc leur être fournie par leur assureur et cela peut donner lieu à une augmentation de la prime d’assurance.

Les élus SUD demandent :

  • Comment les salariés doivent-ils se faire rembourser de ces frais supplémentaires engagés au nom de l’entreprise.

Fonctionnement avec les RTX pendant la période de chômage partiel

Les élus SUD demandent :

  • Quelles sont les organisations du travail prévues entre les RTX et l’établissement en termes de temps de présence, pour « coller » à nos horaires de travail qui ne doivent pas dépasser l’heure de 13h ?

Reprise de l’activité

Les élus SUD demandent :

  • Comment la direction compte-elle avertir les personnes en chômage partiel total de la reprise de leur activité ? Par courrier ?

Suivi des personnes contaminées

Les élus SUD demandent :

  • Un suivi du nombre de cas covid-19 dépistés à ce jour, avec les secteurs concernés, en précisant les salariés Renault et les salariés prestataires concernés.

Activités durant la période de chômage partiel

Les élus SUD demandent :

  • La conduite d’activités bénévoles (réserve civique ou réserve sanitaire) est-elle autorisée pendant la période ?
  • Quelles dispositions sont à prendre pour exercer ce type d’activité ?

Autres questions

  • Navette pour les salariés handicapés PMR

La navette actuelle n’est à nouveau plus adaptée au personnel PMR.
De ce fait, la circulation depuis le TCR/Ruche vers le gradient n’est pas possible pour les personnes en fauteuil roulant.

Les élus SUD demandent à quelle date un véhicule adapté sera mis à disposition du personnel ?

  • Porte badgée automatique PMR parvis Ruche

Les élus SUD demande quand cette porte sera-t-elle mise en fonctionnement ?

  • Liste des points en lien avec les PMR à prendre en compte pour le projet e-TCR :
    • Le stationnement PMR n’est pas couvert (pluie, neige).
    • Hauteur des tables (sur les plateaux, réfectoires) pour la restauration dans les bâtiments
    • Nombre et répartition des sanitaires
    • Comment se fera la circulation entre Odyssée et Ruche/Avancée ? parcours couvert sans marche ? le badgeage sera-t-il en place pour le portillon ou système par téléphone comme vers CE ou Technoservice ?

 

Commentaires


  • Merci Didier. La question se pose aussi pour le régime général : au chômage partiel, on ne cotise plus à 100%. En plus, Renault peut demander de reporter le paiement des cotisations sociales, voire carrément de les faire annuler.


  • Bonjour à tout le monde

    je viens de lire les questions. Il y a un sujet sur lequel je voudrais
    vous alerter, c’est de bien surveiller les décomptes de points pour
    les complémentaires retraites pour la période de chômage partiel.
    L’AGIRC/ARRCO n’est jamais claire dans ses décomptes et j’ai bien le souvenir que pour la période précédente de plusieurs semaines de chômage
    partiel 2008/2009 il avait fallu pour certains salariés réclamer pour récupérer des points manquants, alors que les cotisations avaient été prélevées. je vous conseille amicalement de ne pas laisser traîner, de comparer aux années précédentes, ce qui ne va pas être si simple puisque depuis le 1er janvier 2019, les points AGIRC et ARRCO ne figurent plus que dans une unique colonne (fusion).

    Bon courage à toutes et à tous
    Didier



Une réaction, un commentaire ?


sudrenault.org - SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site