ACTUALITÉ Guyancourt-Aubevoye


4 juin

Etes-vous syndi-calé ?

1er juin

Allocation Vacances 2024 : une nouvelle usine à gaz

28 mai

Etes-vous bien inscrit comme électeur ?

27 mai

Le refus du double langage

27 mai

Des Activités Sociales et Culturelles pour tous


24/05/24 - La démolition du Gradient ne passe toujours pas

21/05/24 - Vous aimez nous lire ?

21/05/24 - Jusqu’ici tout va bien…

13/05/24 - Pour un Gradient d’économie ?

13/05/24 - Ecrêtage illégal des compteurs Horaire Variable

25/04/24 - CSE du 25 avril 2024

18/04/24 - Fiche de paie : l’usine à gaz

16/04/24 - Bilan 2023 et objectifs 2024 : La direction notée « contribution insuffisante »

16/04/24 - Aux urnes, salariés !

5/04/24 - Les gestionnaires du CSE pris en flagrant délit de clientélisme

2/04/24 - CSE du 28 mars 2024

19/03/24 - Quand promotion rime avec déception

19/03/24 - Les salariés de PEI en attente du résultat d’un appel d’offres

16/02/24 - NAO : des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

9/02/24 - Elections CSE d’Ampere : des résultats en demi-teinte

6/02/24 - Parlons salaires

30/01/24 - Ampere : Votez pour les candidats SUD

25/01/24 - CSE du 25 janvier 2024

23/01/24 - Flagrant délit de duplicité

9/01/24 - Des raisons de se porter candidat aux élections CSE d’Ampere

22/12/23 - Le licenciement d’un prestataire du Technocentre annulé

11/12/23 - Des quotas de notation à Renault

5/12/23 - Avoir ou pas la gueule de l’emploi

29/11/23 - Avenant passage cadre : un chantage à la signature illégal

9/11/23 - La grande foire aux emplois

27/10/23 - Convention collective de la Métallurgie : l’emploi en catalogue

12/10/23 - Activités sociales et culturelles : la grande tambouille

10/10/23 - Des salaires minima qui portent bien leur nom

10/10/23 - Pour eux les millions, pour nous l’inflation

3/10/23 - Manifestons le 13 octobre pour nos salaires !

27/09/23 - Des actions ou des augmentations de salaire ?

5/09/23 - Horse : le cheval dont Geely risque de prendre les rênes

5/09/23 - Ampere : quand le courant ne passe pas

15/06/23 - Socle social commun et premiers effets de bord

14/06/23 - Tous au pique-nique SUD !

30/05/23 - Réforme des retraites : Macron et Borne ne sont pas tirés d’affaire

26/05/23 - Droits des salariés Renault

3/05/23 - Le démantèlement de Renault en marche

27/04/23 - Des accidents du travail qui passent sous les radars

25/04/23 - Réforme des retraites : la mobilisation entre dans une nouvelle phase

11/04/23 - Tous en grève et en manif jeudi 13 avril

5/04/23 - Acquis sociaux : les grandes manœuvres

3/04/23 - Toutes et tous en grève jeudi 6 avril

3/04/23 - Des formations en-dessous des besoins réels

3/04/23 - Emploi et conditions de travail : un bilan 2022 négatif

3/04/23 - Activités sociales et culturelles : un budget électoraliste

21/03/23 - Manif du 23 mars : 14h Bastille

20/03/23 - 49.3 : l’aveu d’échec du gouvernement

17/03/23 - 49.3 raisons de se mobiliser

13/03/23 - Toutes et tous en grève mercredi 15 mars

28/02/23 - Toutes et tous en grève mardi 7 mars

26/02/23 - Une alliance CFE-CGC/CFDT contre le pluralisme syndical

14/02/23 - Le 16 février, on prend la Bastille !

6/02/23 - Le 7 février, soyons plus nombreux à manifester pour nos retraites

2/02/23 - Face à un tel rejet massif, le gouvernement doit retirer sa réforme des retraites

30/01/23 - Retraites : la réforme de trop

28/01/23 - Des augmentations de salaire en-dessous de l’inflation

23/01/23 - Retraites : Assemblée/débat le 26, grève et manif le 31 janvier

16/01/23 - Retraites : nous sommes tous concernés

13/01/23 - Tous en grève le 19 janvier pour nos retraites !

20/12/22 - Le pluralisme syndical est un sport de combat

19/12/22 - Economies de chauffage : la direction fait du zèle

16/12/22 - Vague de froid au Technocentre : ça va chauffer !

14/12/22 - SUD lance une alerte sur la température au Technocentre

14/12/22 - Froid de canard dans les ateliers et sur certains plateaux

7/12/22 - Des élus supplémentaires pour SUD au second tour

2/12/22 - CSE du 2 décembre : SUD vote contre le projet Ampere

29/11/22 - Ampere : La CFE-CGC et la CFDT s’opposent à une expertise

29/11/22 - Au second tour, votez SUD !

25/11/22 - BQSR Ampere (Beaucoup de Questions Sans Réponses)

23/11/22 - Résultats du 1er tour des élections CSE

19/11/22 - Que pensez-vous de la scission entre Power et Ampere ?

17/11/22 - Power/Ampere : les élus SUD de Guyancourt et Aubevoye demandent une expertise

13/11/22 - On sait ce qu’Ampere…

8/11/22 - Des voix pour SUD pour une autre voie

7/11/22 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur SUD (sans jamais oser le demander)

28/10/22 - CAR22 : moins de départs en RCC, plus de démissions et de risques psychosociaux

28/10/22 - CTC, congés d’été et 5ème semaine 2023

26/10/22 - Visionnez le débat sur la nouvelle convention collective de la Métallurgie

20/10/22 - Conférence/Débat sur la Nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

17/10/22 - Pour nos salaires, c’est le moment de nous y mettre tous ensemble

15/10/22 - SUD une nouvelle fois en tête à Vestalia

12/10/22 - Halte au démantèlement de Renault

8/10/22 - Conférence/débat sur la nouvelle Convention Collective de la Métallurgie

4/10/22 - Pourquoi je me suis syndiqué à SUD

27/09/22 - Pour une augmentation générale des salaires

20/09/22 - Nos salaires doivent suivre l’inflation

13/09/22 - Appel à candidatures

21/07/22 - CAR22 : le baromètre est à la pluie

28/06/22 - Les effets pervers de l’Intéressement

24/06/22 - Une « ristourne CRAMIF » qui creuse le trou de la Sécu

14/06/22 - Un ingénieur de Renault dans le piège du Cristallin

7/06/22 - Victoire des salariés de PEI

24/05/22 - Les directions de Renault et de PEI choisissent l’épreuve de force

19/05/22 - Déclaration SUD sur la grève de PEI au CSE du 19 mai

29/04/22 - Suppressions d’emplois : un mauvais CAR d’heure

28/04/22 - Alerte sur l’état de santé des salariés du Technocentre et d’Aubevoye

15/04/22 - Non au démantèlement du Technocentre

8/04/22 - Visionnez le débat avec Danièle Linhart

31/03/22 - Un CSE sur la politique emploi et les conditions de travail

31/03/22 - Formation : effet d’annonce et réalité

24/03/22 - Conférence/débat avec Danièle Linhart

21/03/22 - Télétravail : gare aux pick-pockets

21/03/22 - Véhicule personnel et déplacement professionnel : le mélange des genres

8/03/22 - Vive la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

24/02/22 - Bureaux partagés : « dura flex, sed lex »

24/02/22 - Qualiopi, la muse des subventions publiques

24/02/22 - Indemnité télétravail : la direction déclare forfait

18/02/22 - Intéressement Groupe 2021

13/02/22 - Tout augmente sauf nos salaires

10/02/22 - Les prestataires ont le droit de communiquer avec les syndicats de Renault

31/01/22 - Des ressources humaines en voie de déshumanisation

31/01/22 - CSE du 27 janvier 2022

18/01/22 - L’histoire d’un pool qui s’est fait plumer

18/01/22 - Le côté obscur du télétravail

18/01/22 - Renault condamné pour travail dissimulé

5/01/22 - Un Technocentre vendu à la découpe

30/11/21 - Allocation télétravail : les mesquineries de la direction

24/11/21 - Quand Renault peint l’avenir en gris

18/11/21 - Vers une suppression des Augmentations Générales de Salaire

29/10/21 - Quel avenir pour le Centre Technique d’Aubevoye ?

28/10/21 - Gris/Bleus : Saison 2

26/10/21 - Emplois et compétences : toujours moins

25/10/21 - Transformation immobilière : le jeu des chaises musicales

22/10/21 - SUD assigne Renault en justice pour travail dissimulé à Guyancourt et Aubevoye

4/10/21 - Un salarié du Technocentre gravement malade menacé d’externalisation

1/10/21 - Flexibilité et baisse de salaire au menu de la 2ème réunion compétitivité 2022/2024

1/10/21 - Rupture Conventionnelle Collective : un plan social déguisé

16/09/21 - Télétravail, bureaux partagés, compétitivité… : c’est la rentrée !

15/09/21 - Réorganisation DEA-V, DEA-P et DEA-S

17/08/21 - Qui veut gagner un million ?

2/08/21 - CSE du jeudi 22/07/2021

12/07/21 - Notre raison d’être

22/06/21 - Renault condamné pour défaut de plan de prévention

15/06/21 - Ingénierie-Tertiaire : tes emplois foutent le camp

14/06/21 - Des erreurs en cascade sur les fiches de paie

8/06/21 - CSE du 7 juin sur l’externalisation de la maintenance opérationnelle

2/06/21 - Rien de tel qu’une techno-manif pour se faire entendre

27/05/21 - Rassemblement des salariés de l’Ingénierie au Technocentre mardi 1er juin

27/05/21 - Extension du mode Agile à la DEA-L : attention danger !

24/05/21 - Externalisation de la maintenance des moyens d’essais : une expertise à charge

19/05/21 - Externalisation : après la maintenance des moyens d’essais, l’exploitation

11/05/21 - Mobilisation jeudi 20 mai dans l’Ingénierie Renault

10/05/21 - Renault : les syndicats dénoncent des « départs contraints » déguisés

4/05/21 - Suivi de la Rupture Conventionnelle Collective : peu de volontaires pour perdre leur emploi

4/05/21 - La Santé au Travail mise à mal par le Covid19 et la « Renaulution »

4/05/21 - Extension de la traçabilité des véhicules d’essais aux vagues PT1, PT2, et PP

6/04/21 - Appel intersyndical : Tous à Boulogne le 8 avril

30/03/21 - Mobilisation en hausse à l’Ingénierie/Tertiaire

29/03/21 - Déclaration SUD sur la Stratégie de la DEA-T


Pour que le Renault d’après ne soit pas celui d’avant… en pire

Publié le 25 juin 2020 à 16h13 - Mis à jour le 2 septembre 2020 à 19h26

Version imprimable de cet article


Le concept de croissance rentable, pilier du plan stratégique 2017-2022 de Carlos Ghosn, ne fait plus sens aujourd’hui. Les élus SUD ont demandé lors du CSE du 25 juin que soient substitués à ce mantra les concepts d’activités et de productions socialement utiles.


Déclaration des élus SUD au CSE du 25 juin 2020

Pour que le Renault d’après ne soit pas celui d’avant… en pire

Il est aujourd’hui évident que les accords de Groupe qui devaient nous engager dans « une nouvelle dynamique de croissance et de développement social de Renault en France » (accord de mars 2013) et assurer une « performance durable de Renault en France » (accord de janvier 2017) ont failli.

Ils ont failli parce qu’ils n’ont en rien répondu aux défis environnementaux et sociétaux colossaux de notre époque. Le réchauffement climatique ne fait plus aucun doute et aura des effets irréversibles et dévastateurs s’il n’est pas enrayé dans les quelques années qui viennent. Sur le plan sociétal, la pandémie de Covid-19 a aussi été l’occasion d’une prise de conscience de la nature des besoins essentiels d’une population : par exemple, disposer d’un système de santé efficace ou assurer la sécurité alimentaire de tous.

Dans notre entreprise, un constat s’impose : le concept de « croissance rentable », pilier du plan stratégique 2017-2022 de Carlos Ghosn, ne fait plus sens aujourd’hui. Pas de croissance infinie dans un monde fini.

SUD demande que soient substitués à ce mantra de « croissance rentable » les concepts d’activités et de productions socialement utiles.

Les produits socialement utiles répondent prioritairement aux besoins essentiels d’une population : santé, logement, alimentation, éducation, mobilité, etc. La conception, la fabrication, l’utilisation et la gestion de la fin de vie de ces produits doivent être pensées pour réduire au maximum leur empreinte écologique - consommation des ressources naturelles, pollution et déchets générés – à chaque étape du cycle de vie.

Pour construire le Renault de demain, SUD rejette résolument le choix binaire qui opposerait les tenants d’une disparition pure et simple d’une industrie automobile polluante aux tenants d’un soutien public au secteur automobile pour l’aider à franchir cette passe difficile, soutien qui s’accompagne inéluctablement de fermetures de sites et de baisse d’effectifs. Aucune de ces deux orientations n’est acceptable en l’état.

SUD s’oppose à toute fermeture de site et à toute suppression d’emplois, non par principe, mais parce qu’il est possible de développer l’emploi à condition de revoir en profondeur les activités et les productions du Groupe. Les besoins sont immenses, notamment dans les secteurs de la mobilité durable et de la transition énergétique pour ne citer que des domaines proches du monde automobile.

Cela n’entre donc pas en concurrence avec les métiers et les qualifications de l’ingénierie aujourd’hui, à même de se consacrer à la recherche et à l’intégration de matériaux non polluants, à l’allègement des véhicules, au stockage et à la distribution d’énergies, à la simplification des produits, ou encore de travailler à un modèle d’allongement de la durée de vie produit grâce à des modernisations ou des transformations proposées (voir l’exemple de l’upgrade batterie sur ZOE 1).

Mais pour assurer réellement la pérennité du Groupe dans un monde qui a radicalement changé et va encore connaître des bouleversements majeurs, il faut aussi repenser la place de Renault et sa raison d’être. Dans ce but, SUD appelle à une consultation de grande ampleur de tous les salariés dans le cadre d’une mission d’expertise indépendante. Elle permettrait d’identifier et de recenser les compétences et savoir-faire et recueillir les idées d’innovation potentiellement au-delà du strict périmètre automobile.

Cette demande d’associer les salariés à la construction du Renault d’après la pandémie et la crise actuelle n’est pas une chimère. Il y a quarante-cinq ans, les ouvriers de Lucas Aerospace, une entreprise britannique d’équipements de haute précision pour l’armement, ont dû faire face à la menace de suppression de 4000 emplois. Ils ont imaginé une démarche de reconversion qui demeure plus que jamais inspirante. Un questionnaire a été adressé aux 13 000 salariés, toutes catégories confondues, pour faire l’inventaire des qualifications, des équipements et des machines disponibles et susciter des propositions de transformation de la production. En janvier 1976, un contre-plan ouvrier alternatif – sans aucune perte d’emploi – est présenté. Dans un document de 1200 pages divisé en six chapitres sont exposées 150 propositions de productions alternatives dans les domaines de l’énergie (éoliennes, pompes à chaleur, …), de la santé (reins artificiels, véhicules pour la mobilité des personnes handicapées, …) ou des transports collectifs (bus hybrides pétrole-électricité, véhicules route-rail, …).

C’est donc possible ! Tout comme il est possible de prendre des mesures fortes de justice sociale, pour réduire les écarts de rémunération entre le haut et le bas de l’échelle, aligner les salaires des femmes sur celui des hommes, ou encore des mesures de réorganisation du travail, par exemple diminuer le temps de travail pour travailler tous.

Le contexte est propice aux changements. Saisissons-nous de cette chance !

Télécharger la déclaration des élus SUD au CSE du 25 juin 2020

 


Une réaction, un commentaire ?


sudrenault.org - SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site