ACTUALITÉ - Renault

2 mai

Augmentations et primes individuelles : La peau de chagrin

19 avril

Les hommes de Billancourt

17 février

Calculez votre prime d’intéressement

17 février

NAO : des miettes pour les AGS et les AI

16 février

Baisse du salaire de Ghosn : encore un coup de com’


16/02/18 - « La meilleure année de son histoire » pour Renault, mais pas pour ses salariés !

19/01/18 - Ghosn conteste le rapport d’Amnesty International sur le cobalt

19/12/17 - Santa Carlos joue au Père Noël !

4/12/17 - CEF : la cour de cassation donne raison à 16 salariés Renault

19/11/17 - Amnesty International : « Dites à Renault de lutter contre les violations des droits humains »

19/11/17 - Des milliers de salariés de Dacia manifestent contre une réforme fiscale

14/11/17 - Des élections reportées pour mieux réduire la représentativité et les droits des salariés

3/11/17 - L’étrange affaire des espions de Renault

11/10/17 - Les calendriers SUD Renault sont arrivés

5/09/17 - Cadres exclus des NAO : SUD fait appel

25/07/17 - Une dizaine de suicides chez Renault en quatre ans

18/07/17 - CIFRE : vous avez droit à une indemnité de précarité !

26/06/17 - Stop à l’exclusion des cadres des NAO : SUD saisit la justice

13/06/17 - La destruction du Code du travail ne se négocie pas, elle se combat

24/04/17 - Barèmes de rémunération 2017

5/04/17 - Tentative de suicide à Renault Sandouville

28/03/17 - Si t’as pas tes stock-options, t’as pas de talent !

12/03/17 - Bilan social Renault Guyancourt 2016 : pas de quoi pavoiser !

8/03/17 - Le 8 mars, cessons le travail pour les droits des Femmes

21/02/17 - NAO : SUD dit stop à l’exclusion des cadres

20/02/17 - NAO 2017 : des miettes malgré des résultats record

7/01/17 - Jackpot de Noël pour Carlos Ghosn

6/01/17 - Nouvel accord compétitivité Renault : la version finale du texte

14/12/16 - 9ème réunion compétitivité : une première synthèse de l’accord toujours aussi indigeste

29/11/16 - Accord compétitivité Renault : un bon flyer vaut mieux qu’un long discours !

16/11/16 - 6ème réunion Compétitivité : la direction à la manoeuvre

8/11/16 - 5ème réunion Compétitivité : enfumage sur l’emploi

26/10/16 - 4ème réunion Compétitivité : des projets complets de véhicules sous-traités dans l’Ingénierie

20/10/16 - 3ème réunion Compétitivité : Toujours plus de flexibilité !

11/10/16 - Accord compétivité 2016 : calendrier des annonces de la direction

7/10/16 - Résultats des élections au conseil d’administration

6/10/16 - 2ème réunion Compétitivité : moins de départs et trop peu d’embauches

4/10/16 - 1ère réunion Compétitivité : 1ers rounds

24/09/16 - Des administrateurs salariés incolores et inodores

24/09/16 - Un conseil d’administration sous influence

20/09/16 - Un salarié de Renault Douai se suicide en mettant en cause Renault

12/09/16 - Accord de compétitivité : le calendrier des négociations

12/09/16 - Elections CA : la profession de foi des candidats SUD

7/09/16 - Plus de version Diesel pour la future Clio ?

17/08/16 - Vers un nouvel accord de compétitivité à Renault : le digital comme prétexte

26/07/16 - Douai : Renault recrute 900 personnes... en CDD

8/07/16 - La SOVAB recherche 400 intérimaires

16/06/16 - Elections au Conseil d’administration du groupe Renault

9/06/16 - La mutuelle obligatoire Renault évolue

6/06/16 - Guyancourt/Aubevoye : élections CHSCT le 17 juin

31/05/16 - Non à la répression à l’usine de Renault de Maubeuge (MCA)

28/05/16 - Intervention policière devant Renault Douai

10/04/16 - Désamiantage : les anciens salariés de Renault se disent trahis

21/10/14 - Pétition Mutuelle

19/09/12 - ELECTIONS CA 2012

10/04/12 - Les cahiers d’alter 2012

20/02/12 - Au ralenti en France RENAULT s’intalle au Maroc


Santa Carlos joue au Père Noël !

Publié le 19 décembre 2017 par sud tcr

Version imprimable de cet article


Au lieu d’épargner l’argent que l’entreprise utilise pour poursuivre ses propres salariés en justice, au lieu d’investir dans la reconnaissance du personnel RENAULT qui en a bien besoin, Carlos Ghosn signe un chèque de 5 millions d’euros pour renflouer le groupe de presse Challenges.

Un investissement complètement inédit pour un constructeur automobile, et destiné selon un communiqué « à développer les contenus pour la voiture autonome ».

Où est donc l’intérêt ?

Il parait que les personnes qui passent beaucoup de temps dans leur voiture ne sauront plus quoi faire lorsque sonnera l’heure du véhicule autonome et connecté !
Ni une, ni deux, notre brillant PDG a pensé à eux. Il vient de trouver 5 millions d’euros pour s’offrir en première mondiale 40% du groupe Challenges-La Recherche-Sciences & Avenir-Historia, ou plutôt le renflouer, tellement ce dernier se trouve en perdition (ventes en chute libre, déficit de 3,6 millions d’euros pour la seule année 2016)…

JPEG - 90.8 ko

Il faut dire que Mr Ghosn jouait petit dernier dans la cour des patrons égocentriques. Dassault a Le Figaro depuis des lustres. Bernard Arnault (LVMH) avait racheté Les Échos puis Le Parisien ; Xavier Niel (FREE) s’était offert Le Monde et L’Obs, tandis que Patrick Drahi (SFR) s’emparait de Libération, L’Express, RMC et BFM…

Si le retard n’est pas comblé pour autant, nous avons bien du mal à croire que la logique industrielle prévaut sur la logique d’influence et de connivence.

Quel est l’intérêt pour RENAULT de s’appuyer sur un groupe de presse aussi minuscule ? Est-ce le choix le plus pertinent pour offrir un contenu documentaire aux futurs propriétaires de véhicules ?

Comme le suppose Médiapart : « Dans la petite cour de récréation du capitalisme parisien, le propriétaire de Challenges qui en est une figure connue, a longtemps fait la manche pour essayer de sauver son magazine. Grâce à des relations d’affaires opaques, dont nous ne connaissons pas le détail, il est parvenu à convaincre Carlos Ghosn de cracher au bassinet… » (14/12/2017)

On ne peut s’empêcher de penser à la rencontre de Carlos Ghosn et Shai Agassi, fondateur de la start-up BETTER PLACE, au forum économique de DAVOS en 2008.
Avec son projet de batterie amovible, BETTER PLACE était considérée par certains comme un pionnier visionnaire et par d’autres comme l’instigateur d’une vaste fumisterie. Sa liquidation judiciaire a englouti 850 millions de Dollars en 2013, dont des pertes financières importantes pour RENAULT, sur lesquelles la direction a toujours refusé de communiquer. L’ambitieuse station QUICK-DROP construite à côté du MODEM est depuis totalement désaffectée, et ses études classées sous des tonnes de poussière.

Les 5 millions aurait été plus utiles pour élever la qualité de nos véhicules et donner des moyens aux équipes projets. Ils auraient pu aider à maintenir l’activité au lieu de l’externaliser à tout crin. A l’heure où la direction traine à boucler son financement pour construire des parkings et agrandir les cantines du TCR, ces millions auraient aussi participé à la vraie amélioration de la Qualité de Vie au Travail.

La direction de RENAULT faisait déjà pression sur la presse en tant que premier annonceur publicitaire, voilà maintenant qu’elle l’achète !







Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site