ACTUALITÉ Renault


9 octobre

Elections CA : une abstention record

29 septembre

Elections CA : comment voter ?

29 septembre

Expertise SECAFI : les experts, ce sont les salariés !

23 septembre

Tous mobilisés le 29 septembre !

10 septembre

Election des administrateurs salariés : Votez SUD !


7/09/20 - Lettre ouverte aux organisations syndicales du groupe Renault

21/07/20 - Elections au Conseil d’Administration : Parrainez SUD !

24/06/20 - La grande braderie Renault

5/06/20 - Tous ensemble contre les suppressions d’emplois et les fermetures de site

3/06/20 - Des salariés de MCA et du Technocentre à Bercy

30/04/20 - L’action Renault dopée par des économies de sous-traitance

29/04/20 - Le nouveau directeur de l’Ingénierie Renault veut le beurre et l’argent du beurre

3/04/20 - Une solidarité à sens unique

27/03/20 - Vers un accord de chômage partiel

16/03/20 - Coronavirus : Renault doit suspendre ses activités

28/02/20 - Elections CSE des établissements Renault

21/02/20 - Crépage de chignon entre Ghosn et la direction de Renault aux Prud’hommes de Boulogne

18/02/20 - NAO 2020 : La négociation sur les salaires fait flop

31/01/20 - Dispense d’Activité en solde

29/01/20 - NAO 2020 : première réunion

17/01/20 - Le regard des Français sur Carlos Ghosn

8/01/20 - Beaucoup de bruit pour rien

4/11/19 - Renault en panne de direction

27/09/19 - Pas d’écrêtage des congés au 31 décembre 2019

15/07/19 - Salaire des Cadres en DA non revalorisé : un blocage anormal

9/05/19 - Quand Carlos Ghosn se prenait pour Louis XIV

18/04/19 - Cadres : plan de promo 2019

3/04/19 - ETAM : Où situer votre salaire ?

28/02/19 - Prime Gilets jaunes : double peine pour les salariés à temps partiels

15/02/19 - Résultat des NAO 2019

14/02/19 - Calculez votre prime d’intéressement 2019

28/01/19 - Ethique : la grande absente de l’affaire Ghosn

28/01/19 - Salaires : des paroles aux actes

12/01/19 - Prime exceptionnelle : Renault fait le minimum

19/12/18 - Une prime exceptionnelle à Renault : merci les Gilets jaunes !

13/12/18 - Il faut augmenter les salaires

25/11/18 - Carlos Ghosn ou la faillite de la gouvernance à la française

15/11/18 - Allocation de fin d’année

8/10/18 - Des accords de dupes

2/05/18 - Augmentations et primes individuelles : La peau de chagrin

17/04/18 - Objectif de la nouvelle réorganisation : 10 milliards d’économies par an !

20/03/18 - Mesures salariales 2018

17/02/18 - NAO : des miettes pour les AGS et les AI

16/02/18 - Baisse du salaire de Ghosn : encore un coup de com’

16/02/18 - « La meilleure année de son histoire » pour Renault, mais pas pour ses salariés !

19/01/18 - Ghosn conteste le rapport d’Amnesty International sur le cobalt

19/12/17 - Santa Carlos joue au Père Noël !

4/12/17 - CEF : la cour de cassation donne raison à 16 salariés Renault

19/11/17 - Amnesty International : « Dites à Renault de lutter contre les violations des droits humains »

19/11/17 - Des milliers de salariés de Dacia manifestent contre une réforme fiscale

14/11/17 - Des élections reportées pour mieux réduire la représentativité et les droits des salariés

3/11/17 - L’étrange affaire des espions de Renault

11/10/17 - Les calendriers SUD Renault sont arrivés

5/09/17 - Cadres exclus des NAO : SUD fait appel

25/07/17 - Une dizaine de suicides chez Renault en quatre ans

18/07/17 - CIFRE : vous avez droit à une indemnité de précarité !

26/06/17 - Stop à l’exclusion des cadres des NAO : SUD saisit la justice

26/06/17 - NAO Cadres : SUD saisit la justice

13/06/17 - La destruction du Code du travail ne se négocie pas, elle se combat

24/04/17 - Barèmes de rémunération 2017

8/04/17 - Tentative de suicide chez Renault Sandouville

28/03/17 - Si t’as pas tes stock-options, t’as pas de talent !

12/03/17 - Bilan social Renault Guyancourt 2016 : pas de quoi pavoiser !

8/03/17 - Le 8 mars, cessons le travail pour les droits des Femmes

21/02/17 - NAO : SUD dit stop à l’exclusion des cadres

21/02/17 - NAO : SUD dit stop à l’exclusion des cadres

20/02/17 - NAO 2017 : des miettes malgré des résultats record

11/01/17 - SUD se prononce contre la signature du nouvel accord de compétitivité Renault

7/01/17 - Jackpot de Noël pour Carlos Ghosn

6/01/17 - Nouvel accord compétitivité Renault : la version finale du texte

21/12/16 - Jackpot de Noël pour Carlos Ghosn

14/12/16 - 9ème réunion compétitivité : une première synthèse de l’accord toujours aussi indigeste

29/11/16 - Accord compétitivité Renault : un bon flyer vaut mieux qu’un long discours !

16/11/16 - 6ème réunion Compétitivité : la direction à la manoeuvre

8/11/16 - 5ème réunion Compétitivité : enfumage sur l’emploi

26/10/16 - 4ème réunion Compétitivité : des projets complets de véhicules sous-traités dans l’Ingénierie

20/10/16 - 3ème réunion Compétitivité : Toujours plus de flexibilité !

11/10/16 - Accord compétivité 2016 : calendrier des annonces de la direction

7/10/16 - Résultats des élections au conseil d’administration

6/10/16 - 2ème réunion Compétitivité : moins de départs et trop peu d’embauches

4/10/16 - 1ère réunion Compétitivité : 1ers rounds

24/09/16 - Des administrateurs salariés incolores et inodores

24/09/16 - Un conseil d’administration sous influence

20/09/16 - Un salarié de Renault Douai se suicide en mettant en cause Renault

12/09/16 - Accord de compétitivité : le calendrier des négociations

12/09/16 - Elections CA : la profession de foi des candidats SUD

7/09/16 - Plus de version Diesel pour la future Clio ?

17/08/16 - Vers un nouvel accord de compétitivité à Renault : le digital comme prétexte

16/06/16 - Elections au Conseil d’administration du groupe Renault

9/06/16 - La mutuelle obligatoire Renault évolue

6/06/16 - Guyancourt/Aubevoye : élections CHSCT le 17 juin

10/04/16 - Désamiantage : les anciens salariés de Renault se disent trahis

21/10/14 - Pétition Mutuelle

19/09/12 - ELECTIONS CA 2012

10/04/12 - Les cahiers d’alter 2012

20/02/12 - Au ralenti en France RENAULT s’intalle au Maroc


Expertise SECAFI : les experts, ce sont les salariés !

Publié le 29 septembre 2020 par sud tcr

Version imprimable de cet article


Le cabinet SECAFI a été désigné par le CCSE (Comité Central Social et Economique) de Renault pour réaliser une expertise sur les modalités de mise en œuvre du plan d’économie du Groupe Renault. Pour SUD, il faut surtout envisager d’autres alternatives.


Les analyses de SECAFI que nous partageons

1) Suppressions d’emploi

  • « L’ajustement des effectifs contribuerait à 35 % aux économies attendues, dont la moitié provenant des structures françaises » (page 26)

4600 suppressions pour obtenir seulement un tiers des 2 milliards d’économies attendues, cela prouve que le problème essentiel de Renault n’est pas sa masse salariale.

2) Fabrication

  • « La concentration de l’ensemble des volumes des 3 sites du Nord sur Douai n’est pas réalisable. » (page 81)
  • « Conforter le site de Maubeuge : meilleure usine de France, fruit des investissements réalisés en termes de compactage, des optimisations industrielles et managériales et de la constance de la production » (page 82)

Oui, il faut maintenir et développer les sites de Douai et de Maubeuge, et pas les fusionner comme le prévoit la direction de Renault.

3) Ingénierie

  • "Outre les 1500 postes supprimés chez Renault, il pourrait y avoir chez les sous-traitants :
    • la « suppression » de 2900 postes
    • la « délocalisation » de 2400 postes
    • Au final, la « zone France » perdrait près de 6800 emplois" (Page 55)

6800 emplois supprimés dans l’Ingénierie : c’est une véritable casse sociale et une perte colossale de compétences que prévoit Renault. C’est inacceptable !

  • « L’objectif de réduction de 40% des coûts d’ingénierie par véhicule produit (360€ par véhicule) est considérable. » (page 57)

La diminution des coûts de l’ingénierie doit passer déjà par une diminution des 10 plus hautes rémunérations du Groupe. Ces dernières ont bondi de 120% en 5 années pour culminer à 15M€ en 2018. Une quasi multiplication par 2 en 10 ans !

  • « Une organisation agile et apprenante délivrant des produits attractifs et compétitifs » : au-delà de cette généralité, des changements majeurs voire brutaux" (page 57) 

4) Fonctions tertiaires

  • « Les ODM (Observatoires Des Métiers) présentés à date couvrent 788 suppressions de postes sur les 1000 annoncées au CCSE du 29 juin 2020 ». (page 96)
Fonctions Effectif 2019 Effectif juin 2020 Projet 2o22
Qualité (tertiaire) 678 630 -130
Achats 729 704 -52
Finance 879 858 -150
IS-IT 964 935 -200
Commerce & Mktg 1113 1095 -185
Produit / Programme 183 167 -36
Communication, AP, RSE 159 147 -35
Supply-Chain
Après-vente
Design
RH-DISG
Total à date 788

Il y aurait donc 222 salariés de trop dans le tertiaire pour que la direction atteigne ses objectifs. Plus de 200 suppressions d’emplois qui n’auront rien de volontaires !

Les analyses que nous ne partageons pas

1) Fermeture de Flins

  • « Maintenir Flins dans le dispositif industriel français nécessiterait une enveloppe d’investissements de plusieurs millions d’euros. Ces investissements sont inenvisageables dans le contexte économique actuel » (page 86)

Flins doit rester dans le dispositif industriel de Renault, c’est une question de choix. Le maintien des emplois passe avant la satisfaction des actionnaires.

2) Accompagnement

  • « La mise en œuvre est le principal enjeu du projet. En conséquence, il nous parait essentiel de mettre en place, entre les partenaires sociaux, un dispositif d’alerte précoce, basé sur des enquêtes terrain en boucles courtes, portant sur tous les sujets opérationnels et humains, et débouchant sur une dynamique de résolution efficace des difficultés et des tensions. » (page 63)

Le but d’un syndicat est-il d’accompagner la casse sociale ou de l’empêcher ?

Les experts, ce sont les salariés.
C’est pourquoi SUD lance une grande enquête pour recueillir l’avis et les propositions des salariés du groupe Renault :
Cliquez ici et participez à l’enquête « Renault et le monde d’après »

3) Réduction des capacités industrielles

  • « Le revirement vers une stratégie de valeur et non de volume exige des adaptations des dispositifs industriels afin de rendre ceux-ci performants. » (page 67)

Pour SUD, il y a d’autres choix que de réduire les capacités industrielles et par conséquent les emplois. La diversification des activités de Renault pour répondre aux besoins essentiels de la population est une des pistes possible... et nécessaire.

4) Environnement

  • « La prise en compte des contraintes liées à la neutralité carbone dans les décisions d’investissements doit donc se faire dès à présent. Il semble que cela soit décidé chez Renault. » (page 78)

En fait, la direction de Renault se sert de la neutralité carbone pour verdir sa politique de réduction des couts et de hausse de la marge opérationnelle. C’est ce qu’on appelle du greenwashing.





Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site