ACTUALITÉ - Renault

25 juillet

Une dizaine de suicides chez Renault en quatre ans

26 juin

Stop à l’exclusion des cadres des NAO : SUD saisit la justice

13 juin

La destruction du Code du travail ne se négocie pas, elle se combat

24 avril

Barèmes de rémunération 2017

5 avril

Tentative de suicide chez Renault Sandouville


28/03/17 - Si t’as pas tes stock-options, t’as pas de talent !

12/03/17 - Bilan social Renault Guyancourt 2016 : pas de quoi pavoiser !

8/03/17 - Le 8 mars, cessons le travail pour les droits des Femmes

21/02/17 - NAO : SUD dit stop à l’exclusion des cadres

20/02/17 - NAO 2017 : des miettes malgré des résultats record

7/01/17 - Jackpot de Noël pour Carlos Ghosn

6/01/17 - Nouvel accord compétitivité Renault : la version finale du texte

14/12/16 - 9ème réunion compétitivité : une première synthèse de l’accord toujours aussi indigeste

29/11/16 - Accord compétitivité Renault : un bon flyer vaut mieux qu’un long discours !

16/11/16 - 6ème réunion Compétitivité : la direction à la manoeuvre

8/11/16 - 5ème réunion Compétitivité : enfumage sur l’emploi

26/10/16 - 4ème réunion Compétitivité : des projets complets de véhicules sous-traités dans l’Ingénierie

20/10/16 - 3ème réunion Compétitivité : Toujours plus de flexibilité !

11/10/16 - Accord compétivité 2016 : calendrier des annonces de la direction

7/10/16 - Résultats des élections au conseil d’administration

6/10/16 - 2ème réunion Compétitivité : moins de départs et trop peu d’embauches

4/10/16 - 1ère réunion Compétitivité : 1ers rounds

24/09/16 - Des administrateurs salariés incolores et inodores

24/09/16 - Un conseil d’administration sous influence

20/09/16 - Un salarié de Renault Douai se suicide en mettant en cause Renault

12/09/16 - Accord de compétitivité : le calendrier des négociations

12/09/16 - Elections CA : la profession de foi des candidats SUD

7/09/16 - Plus de version Diesel pour la future Clio ?

17/08/16 - Vers un nouvel accord de compétitivité à Renault : le digital comme prétexte

26/07/16 - Douai : Renault recrute 900 personnes... en CDD

8/07/16 - La SOVAB recherche 400 intérimaires

16/06/16 - Elections au Conseil d’administration du groupe Renault

9/06/16 - La mutuelle obligatoire Renault évolue

6/06/16 - Guyancourt/Aubevoye : élections CHSCT le 17 juin

31/05/16 - Non à la répression à l’usine de Renault de Maubeuge (MCA)

28/05/16 - Intervention policière devant Renault Douai

10/04/16 - Désamiantage : les anciens salariés de Renault se disent trahis

21/10/14 - Pétition Mutuelle

19/09/12 - ELECTIONS CA 2012

10/04/12 - Les cahiers d’alter 2012

20/02/12 - Au ralenti en France RENAULT s’intalle au Maroc

9ème réunion compétitivité : une première synthèse de l’accord toujours aussi indigeste

Publié le 14 décembre 2016 par cmo


Version imprimable de cet article


Le 13 décembre avait lieu la 9ème réunion entre la direction de Renault et les syndicats CFE/CGC, CFDT, FO et CGT, dans le cadre des négociations visant à aboutir à un nouvel accord de compétitivité pour les années 2017, 2018 et 2019.

La direction a présenté une synthèse de l’ensemble des mesures qu’elle compte y intégrer.

D’autres réunions sont prévues avec les représentants syndicaux centraux de Renault, en vue d’aboutir à leur signature de l’accord début janvier 2017 (1).

Baisse des effectifs

La direction annonce 3600 recrutements sur 3 ans (moitié fabrication, moitié Ingénierie/Tertiaire). Mais elle ne chiffre pas le nombre prévisionnel de départs sur cette même période :

  • Elle annonce une réduction de 50% du nombre d’intérimaires, ce qui ferait environ 4500 intérimaires en moins.
  • Elle compte poursuivre le dispositif DACS (Dispenses d’Activité Carrières Spécifiques), qui permet aux salariés ayant travaillé en équipes de quitter l’entreprise 3 ans avant leur retraite. Ce dispositif va entrainer une nouvelle baisse des effectifs Renault en usine.
  • Et il y a aussi les départs « naturels » : départs en retraites, démissions, licenciements...

Suppression des AGS

La direction renvoie les négociations salariales aux prochaines NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) prévues au 1er trimestre 2017, et aux prochaines négociations sur les accords d’intéressement.
Mais dès à présent, elle exclut de discuter d’Augmentations Générales de Salaire (AGS) lors de ces négociations. Les augmentations salariales prévues seront uniquement individuelles. Les seules mesures collectives envisagées concernent l’intéressement.

Plus de flexibilité

La direction maintient son projet de modulation du temps de travail avec des périodes hautes et basses, selon ses besoins.

  • Dans les périodes hautes, l’allongement obligatoire de la journée de travail serait d’1h, 8 fois par mois maximum selon ses dernières annonces.
  • Les samedis travaillés permettraient de rembourser les jours non travaillés durant les périodes basses.
  • Les jours de RTT (Réduction du Temps de Travail) acquis suite à l’accord 35h Renault de 1999 sont renommés « jours d’justement » et mis à la disposition de la direction.

Toujours plus de compétitivité... sur le dos des salariés

Bref, les dispositions contenues dans cet accord vont encore aggraver les conditions de travail. Les effectifs globaux vont continuer à baisser en France, les salaires resteront bloqués pour la majorité des salariés.
Toutes ces mesures visent à accroitre encore davantage les bénéfices, pour le plus grand profit des actionnaires et des rémunérations des dirigeants de Renault, à commencer par celle de son PDG.


Télécharger les documents présentés par la direction lors de la 9ème réunion compétitivité

(1) Séances de lecture de l’accord prévues : mardi 20/12/2016, mercredi 4 et jeudi 5/01/2017.







Une réaction, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site