ACTUALITÉ Renault


16 juillet

Morts au travail : à l’usine Renault de Cléon, « on attend l’accident »

15 juillet

Salaire des Cadres en DA non revalorisé : un blocage anormal

29 mai

Fusion Renault-Fiat/Chrysler : communiqué SUD Renault

9 mai

Quand Carlos Ghosn se prenait pour Louis XIV

18 avril

Cadres : plan de promo 2019


3/04/19 - ETAM : Où situer votre salaire ?

28/02/19 - Prime Gilets jaunes : double peine pour les salariés à temps partiels

15/02/19 - Résultat des NAO 2019

14/02/19 - Calculez votre prime d’intéressement 2019

28/01/19 - Ethique : la grande absente de l’affaire Ghosn

28/01/19 - Salaires : des paroles aux actes

12/01/19 - Prime exceptionnelle : Renault fait le minimum

9/01/19 - Affaire Ghosn : SUD Renault va saisir la justice

19/12/18 - Une prime exceptionnelle à Renault : merci les Gilets jaunes !

13/12/18 - Il faut augmenter les salaires

25/11/18 - Carlos Ghosn ou la faillite de la gouvernance à la française

15/11/18 - Allocation de fin d’année

8/10/18 - Des accords de dupes

2/05/18 - Augmentations et primes individuelles : La peau de chagrin

19/04/18 - Les hommes de Billancourt

17/04/18 - Objectif de la nouvelle réorganisation : 10 milliards d’économies par an !

20/03/18 - Mesures salariales 2018

17/02/18 - NAO : des miettes pour les AGS et les AI

16/02/18 - Baisse du salaire de Ghosn : encore un coup de com’

16/02/18 - « La meilleure année de son histoire » pour Renault, mais pas pour ses salariés !

19/01/18 - Ghosn conteste le rapport d’Amnesty International sur le cobalt

19/12/17 - Santa Carlos joue au Père Noël !

4/12/17 - CEF : la cour de cassation donne raison à 16 salariés Renault

19/11/17 - Amnesty International : « Dites à Renault de lutter contre les violations des droits humains »

19/11/17 - Des milliers de salariés de Dacia manifestent contre une réforme fiscale

14/11/17 - Des élections reportées pour mieux réduire la représentativité et les droits des salariés

3/11/17 - L’étrange affaire des espions de Renault

11/10/17 - Les calendriers SUD Renault sont arrivés

5/09/17 - Cadres exclus des NAO : SUD fait appel

25/07/17 - Une dizaine de suicides chez Renault en quatre ans

18/07/17 - CIFRE : vous avez droit à une indemnité de précarité !

26/06/17 - Stop à l’exclusion des cadres des NAO : SUD saisit la justice

26/06/17 - NAO Cadres : SUD saisit la justice

13/06/17 - La destruction du Code du travail ne se négocie pas, elle se combat

24/04/17 - Barèmes de rémunération 2017

8/04/17 - Tentative de suicide chez Renault Sandouville

5/04/17 - Tentative de suicide à Renault Sandouville

28/03/17 - Si t’as pas tes stock-options, t’as pas de talent !

12/03/17 - Bilan social Renault Guyancourt 2016 : pas de quoi pavoiser !

8/03/17 - Le 8 mars, cessons le travail pour les droits des Femmes

21/02/17 - NAO : SUD dit stop à l’exclusion des cadres

20/02/17 - NAO 2017 : des miettes malgré des résultats record

7/01/17 - Jackpot de Noël pour Carlos Ghosn

6/01/17 - Nouvel accord compétitivité Renault : la version finale du texte

14/12/16 - 9ème réunion compétitivité : une première synthèse de l’accord toujours aussi indigeste

29/11/16 - Accord compétitivité Renault : un bon flyer vaut mieux qu’un long discours !

16/11/16 - 6ème réunion Compétitivité : la direction à la manoeuvre

8/11/16 - 5ème réunion Compétitivité : enfumage sur l’emploi

26/10/16 - 4ème réunion Compétitivité : des projets complets de véhicules sous-traités dans l’Ingénierie

20/10/16 - 3ème réunion Compétitivité : Toujours plus de flexibilité !

11/10/16 - Accord compétivité 2016 : calendrier des annonces de la direction

7/10/16 - Résultats des élections au conseil d’administration

6/10/16 - 2ème réunion Compétitivité : moins de départs et trop peu d’embauches

4/10/16 - 1ère réunion Compétitivité : 1ers rounds

24/09/16 - Des administrateurs salariés incolores et inodores

24/09/16 - Un conseil d’administration sous influence

20/09/16 - Un salarié de Renault Douai se suicide en mettant en cause Renault

12/09/16 - Accord de compétitivité : le calendrier des négociations

12/09/16 - Elections CA : la profession de foi des candidats SUD

7/09/16 - Plus de version Diesel pour la future Clio ?

17/08/16 - Vers un nouvel accord de compétitivité à Renault : le digital comme prétexte

26/07/16 - Douai : Renault recrute 900 personnes... en CDD

8/07/16 - La SOVAB recherche 400 intérimaires

16/06/16 - Elections au Conseil d’administration du groupe Renault

9/06/16 - La mutuelle obligatoire Renault évolue

6/06/16 - Guyancourt/Aubevoye : élections CHSCT le 17 juin

31/05/16 - Non à la répression à l’usine de Renault de Maubeuge (MCA)

28/05/16 - Intervention policière devant Renault Douai

10/04/16 - Désamiantage : les anciens salariés de Renault se disent trahis

21/10/14 - Pétition Mutuelle

19/09/12 - ELECTIONS CA 2012

10/04/12 - Les cahiers d’alter 2012

20/02/12 - Au ralenti en France RENAULT s’intalle au Maroc


Il faut augmenter les salaires

Publié le 13 décembre 2018 par sud tcr

Version imprimable de cet article


Pas de changement de cap dans les annonces de Macron :

Il faut augmenter les salaires

Lundi soir, Emmanuel Macron a tenté de mettre fin à la colère sociale exprimée par les Gilets jaunes. Ses annonces sont loin de répondre à la baisse du pouvoir d’achat et à l’injustice fiscale. Le gouvernement campe toujours sur sa politique du ruissellement et des premiers de cordée.

Les mesures annoncées ne concernent pas les salaires. Les budgets de l’État et de la Sécurité Sociale qui sont encore mis à contribution, tandis qu’aucune contrainte n’est mise sur les entreprises et les grandes fortunes. Ni le CICE (20 milliards par an pour les grandes entreprises), ni la suppression de l’ISF, ni l’instauration de la flat tax, ni la baisse de l’impôt sur les sociétés ne sont remis en cause.

Dans ces conditions, SUD Renault appelle les salariés Renault et prestataires à continuer à se mobiliser et à participer aux prochaines actions pour exiger une hausse des salaires de 300 € net par mois, et des embauches.

Vendredi 14 décembre 2018
Dans le cadre d’un appel national à une grève interprofessionnelle lancée par SUD/Solidaires et la CGT :
SUD appelle à faire grève dès 13h et à manifester à Paris, place de la République à 12h30

Départ du TCR à 11h40 pendant la pause repas. Contactez-nous si vous avez besoin d’un moyen de transport


Samedi 15 décembre 2018 avec les Gilets jaunes Rendez-vous à 10h30 devant la gare Saint Lazare à Paris

Pour une hausse des salaires et une prime exceptionnelle à Renault

Macron a aussi incité les entreprises à verser à leurs salariés une prime exceptionnelle exonérée d’impôt et de cotisations sociales. Une sorte de lot de consolation à la non-augmentation du SMIC et des salaires.

Les sociétés Orange, Publicis, LVMH ou Altice ont annoncé qu’elles allaient verser une prime exceptionnelle.

Avec 5,2 milliard de bénéfices en 2017, un PDG plein aux as, des dirigeants touchant des dizaines de milliers d’actions gratuites, Renault a les moyens de faire un geste significatif. D’autant plus que les salaires sont à la peine : 5 ans sans Augmentation Générale de Salaire (AGS) pour les ETAM, de 2013 à 2017 !

Salaires Renault 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
APR AGS 1,5% 2,5% 0 0,7% 1,7% 2,3% 0 0,5% 0 0 0,6% 1,0%
AI 1,5% 1,2% 0,7% 0,8% 1,3% 0,7% 0 0,5% 1,1% 1,4% 1,4% 1,4%
ETAM AGS 1,5% 2,5% 0 0,7% 1,7% 2,0% 0 0 0 0 0 1,0%
AI 1,5% 1,2% 0,7% 0,8% 1,3% 1,0% 0 1,0% 1,1% 1,4% 2,0% 1,4%
Cadres AI 3,0% 3,7% 0,7% 1,5% 3,0% 3,0% 0 1,0% 1,1% 1,4% 2,0% 2,4%


SUD a écrit à la direction de Renault pour demander le versement d’une prime exceptionnelle

Aucun coup de pouce pour le SMIC

Macron a laissé croire que le SMIC serait augmenté de 100 € en 2019. Il n’en est rien. Ce montant intègre en fait des hausses qui ont déjà eu lieu, et d’autres prévues mais de manière progressive.

Ces 100 € promis aux salariés ayant le SMIC comme revenu (salaire+allocations) sont composés de :

  • 20 euros obtenus en 2018 suite à la baisse des cotisations sociales salariales (suppression des cotisations maladie et chômage, en échange d’une hausse de 1,7% de la CSG).
  • Une dizaine d’euros de hausse accordée à l’automne 2018 sur la prime d’activité (prime qui dépend aussi de la situation familiale et versée par la Caisse d’Allocation Familiale, une branche de la Sécurité Sociale).
  • Environ 70 euros de hausse de la prime d’activité en 2019, comprenant à la fois la hausse déjà prévue et votée pour le printemps 2019 (30 euros), mais aussi celles attendues de 20 € pour 2020 et 2021.

Autrement dit, ces 100 euros étaient déjà acquis, pour près de 30%, dès 2018. Les 70% restants, au lieu d’être accordés sur trois ans, devraient être accordés en 2019. Mais sur le calendrioer précis, le gouvernement est encore très flou. En Espagne, le gouvernement a décidé d’augmenter le SMIC espagnol de 22%...

Des retraités qui continueront à perdre du pouvoir d’achat

La CSG a augmenté de 1,7% en 2018 (passant de 6,6% à 8,3 %), sauf pour les retraités ayant des revenus inférieurs à 1200 € par mois. Macron a annoncé lundi qu’il « annuler[ait] en 2019 la hausse de la CSG subie cette année » pour les retraités ayant des revenus inférieurs à 2000 €.

Mais Macron n’a pas précisé s’il s’agissait de rembourser uniquement les sommes prélevées en 2018, ou d’annuler cette hausse pour les années suivantes également.
De plus, les pensions 2019 et 2020 du régime général ne sont plus indexées sur la hausse du coût de la vie. Elles n’augmenteront que de 0,3% en 2019 et 2020, alors que l’inflation prévue pour 2018 est de 2,1% et pour 2019 de 1.7% selon la Banque de France. Quant aux pensions ARRCO/AGIRC, elles n’ont été revalorisées que de 0,6% au 1er janvier 2018.

De beaux discours sur l’évasion fiscale

Pendant que Macron promettait lundi soir de lutter contre l’évasion fiscale, le Sénat votait l’allègement de l’Exit Tax proposé par le gouvernement !

Cet Exit Tax, instaurée par Sarkozy, était pourtant censée lutter contre la fuite des capitaux à l’étranger : les plus fortunés qui partent à l’étranger devaient attendre 15 ans avant de vendre leurs actions. Avant ces 15 ans, ils devaient payer une Exit Tax de 30% sur les plus-values réalisées à l’étranger. Désormais, les exilés fiscaux ne devront plus attendre qu’entre 2 et 5 ans pour ne pas être taxés sur les plus-values réalisées à l’étranger. Encore une fois le gouvernement est aux petits soins pour les plus fortunés.

Pour obtenir satisfaction, le meilleur moyen dont disposent les salariés : c’est la grève !

Le gouvernement dénonce la violence, mais lorsque nous manifestons pacifiquement, le gouvernement et le patronat font semblant de ne rien entendre. Les manifestations contre la loi travail, les ordonnances Macron ou la suppression de la retraite à 60 ans n’ont pas suffit. Ce qui a manqué, c’est une grève qui menace de se généraliser.

Macron n’a rien annoncé pour le relèvement des salaires, des pensions ou des minimas sociaux, rien pour les revendications lycéennes et étudiantes (suppression de Parcourssup, de la réforme du bac, de la hausse de frais d’inscription pour les étudiants étrangers…), rien sur la transition écologique, rien pour le développement des services publics de proximité, rien pour les transports en commun, rien pour la fonction publique... Il faut imposer un changement de cap !

Vendredi 14 décembre doit être une étape dans la mobilisation. Les salariés doivent se faire entendre pour obtenir des hausses de salaire. Tous ensemble, salariés, Gilets jaunes, nous pouvons gagner !

Justice sociale et fiscale, urgence climatique : un même combat

Téléchargez le tract du 13 décembre 2018







Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site