Transformation de Renault : un jeu de massacre

Publié le 13 octobre 2020 par sud tcr

Version imprimable de cet article


La direction veut supprimer 4600 emplois Renault et 5300 chez ses prestataires en France. Elle a classé les compétences à supprimer et mise sur deux dispositifs : « Rupture Conventionnelle Collective » et « Activité Réduite pour le Maintien dans l’Emploi ». Des départs volontaires qui n’en sont pas...


Le cabinet SECAFI a été désigné par le CCSE (Comité Central Social et Economique) de Renault pour réaliser une expertise sur les modalités de mise en œuvre du plan d’économie du Groupe Renault. En voici des extraits :

  • Ingénierie  : « Outre les 1500 postes supprimés chez Renault, il pourrait y avoir chez les sous-traitants :
    • Suppression de 2900 postes
    • Délocalisation de 2400 postes
    • Au final, la « zone France » perdrait près de 6800 emplois » (Rapport SECAFI 29/09/2020, page 55)
  • « L’objectif de réduction de 40% des coûts d’ingénierie par véhicule produit (360€ par véhicule) est considérable. » Il faut s’attendre à « des changements majeurs voire brutaux. » (Rapport SECAFI 29/09/2020, page 57)

C’est une véritable casse sociale et une perte énorme de compétences. Pour SUD, il y a urgence à empêcher ce jeu de massacre et à mettre en œuvre d’autres alternatives.

Encore des cases en moins

La direction a décliné sa vision de l’évolution des métiers de l’Ingénierie/Tertiaire par grande direction dans un Observatoire des métiers. Elle a ainsi classé les compétences et fonctions qu’elle souhaite préserver, développer ou faire décroitre.

Il en ressort une cartographie des ressources actuelles et projetées dans un tableau de 9 cases.

Plus vous êtes en bas et à gauche, plus vous êtes proches de la porte…

  • Poursuite des délocalisations ou selon la direction des « nouvelles opportunités de localisation d’activités » : Pilotes composants technologies matures (composants de sièges, composants EE, …), GFE Commande de boite de vitesses manuelles, SWEET en vie série…
  • Fonctions en décroissance et en surnombre (case en bas à gauche) : Assistant technique Maintenan-ce, Préparateur Essais (DEA-T), Analyste Essais thermiques (DEA-M), Chargé d’affaires (DEA-P), Concepteur & Leader Ingénierie Mulet batterie Plomb (DEA-S), Incidentologue, Acheteur protos, Chargé d’affaire moyens industriel, Maquettiste (Design), Pilote/Planificateur Flux pièces et véhicules (Supply Chain), etc…
  • Mise en œuvre par deux dispositifs : Rupture Conventionnelle Collective (RCC - suppressions d’emplois) et Activité Réduite pour le Maintien dans l’Emploi (ARME - chômage partiel, reconversions).

Il faut au contraire maintenir et développer l’emploi dans l’Ingénierie/Tertiaire comme en Usine :

  • En concevant des produits qui répondent aux besoins sociaux et environnementaux et en se diversifiant,
  • En les produisant dans le tissu industriel local et régional.

Télécharger le tract du 13 octobre 2020



Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site