ACTUALITÉ - A la Une

15 février

Résultat des NAO 2019

14 février

Calculez votre prime d’intéressement 2019

9 février

Des nouveaux élus au service des salariés

28 janvier

Ethique : la grande absente de l’affaire Ghosn

28 janvier

Salaires : des paroles aux actes


24/01/19 - Venez débattre avec un syndicaliste brésilien

12/01/19 - Réunion/débat sur les Gilets jaunes

12/01/19 - Prime exceptionnelle : Renault fait le minimum

9/01/19 - Affaire Ghosn : SUD Renault va saisir la justice

19/12/18 - Bonnes fêtes

19/11/18 - Profession de foi des candidats SUD Renault Guyancourt/Aubevoye

10/09/18 - Ryder Cup : les élus SUD interpellent la direction

17/07/18 - Des licenciements qui commencent à faire tâche !

30/01/18 - Ouverture des négociations salariales chez Renault

5/01/18 - Bonne année 2018

28/09/17 - Privé-Public : tous ensemble le 10 octobre

16/09/17 - Retrait des ordonnances Macron : la mobilisation continue

11/09/17 - Mardi 12 Septembre : rassemblement à 12h dans la Ruche

5/09/17 - Non aux ordonnances Macron/Pénicaud

26/06/17 - NAO Cadres : SUD saisit la justice

12/06/17 - Casse du Code du Travail : les cibles du gouvernement

25/04/17 - 1er mai : contre le FN et la casse sociale de Macron

8/04/17 - Tentative de suicide chez Renault Sandouville

28/03/17 - Si t’as pas tes stock-options, t’as pas de talent !

12/03/17 - Bilan social 2016 : pas de quoi pavoiser !

8/03/17 - Le 8 mars, cessons le travail pour les droits des Femmes

21/02/17 - NAO : SUD dit stop à l’exclusion des cadres

11/01/17 - SUD se prononce contre la signature du nouvel accord de compétitivité Renault

21/12/16 - Jackpot de Noël pour Carlos Ghosn


Venez débattre avec un syndicaliste brésilien

Publié le 24 janvier 2019 par sud tcr

Version imprimable de cet article


L’élection de Bolsanaro à la présidence du Brésil est lourde de menaces. Le fascisme, la dictature militaire ne sont pas tombées dans les oubliettes de l’histoire !
L’extrême violence envers les femmes, les pauvres, les LGBTQI, la population noire, les sans-logis ou les sans-terre est bien antérieure.
Tout comme les énormes inégalités et injustices sociales qui règnent dans ce pays.

Pour être efficace, notre solidarité doit reposer sur des éléments concrets. L’Union syndicale Solidaires organise une série de réunions publiques en France et dans d’autres pays européens, dans le cadre du Réseau syndical international de solidarité et de luttes avec Herbert Claros, secrétaire aux relations internationales de la Central sindical e popular Conlutas. SUD vous propose de débattre de la situation au Brésil et des éléments de solidarité que nous pouvons mettre en œuvre.

Jeudi 24 janvier 2019 à partir de 11h30
Réunion/débat sur la situation au Brésil dans les locaux de SUD au Technocentre, avec la participation d’Herbert Claros
Secrétaire aux relations internationales de la Central sindical e popular Conlutas.

Organiser les luttes pour faire face aux attaques qui commencent

LE BRÉSIL CONTRE BOLSONARO !

(Extrait d’un tract du syndicat brésilien)

Jair Bolsonaro (PLS) débute son mandat présidentiel dans un contexte de scandales et de corruption.

Son élection survient précédée de beaucoup de contradictions, démontrant la grande insatisfaction et méfiance de la classe ouvrière et de la population auprès des politiques et des partis traditionnels. Cependant, le manque de perspective face à la crise économique, la désillusion causée par les gouvernements PT et leur adaptation à la logique d’un système pourri, y compris la corruption, ont renforcé leur choix vers l’extrême droite.

Le programme du gouvernement Bolsonaro représente une attaque contre les travailleurs et contre le pays : Atteinte aux libertés et aux droits démocratiques ; Attaques contre les droits des peuples autochtones, Attaques contre l’écosystème…
En plus de cela, ce gouvernement adepte d’une politique économique ultra-libérale, brade les entreprises publiques, comme le souligne l’emblématique exemple de la vente de la compagnie aérienne Embraer à Boeing.

Notre lutte est internationale !

Notre arène principale pour venir à bout des attaques préparées par le gouvernement Bolsonaro est la lutte directe, indépendante et basée sur la démocratie ouvrière.

La lutte contre ce gouvernement fascisant est internationale et elle vient à peine de commencer.

C’est un temps de résistance, d’organisation et de lutte !

# PASLUI : LES FEMMES CONTRE BOLSONARO !

Bolsonaro est connu pour ses déclarations machistes, racistes et aversives à la communauté LGBT.

Les femmes vont devoir affronter une recrudescence des atteintes à leurs droits.
Bolsonaro affirme qu’il va approfondir ses attaques. La même chose s’est passée aux Etats-Unis avec Trump, en Italie, Pologne et Hongrie. Les femmes en ont assez de tant de machisme, de violence et d’exploitation.

Le 8 mars prochain, jour international de lutte des femmes, sera celui de la première grande action des mouvements organisés au Brésil contre Bolsonaro. Avec comme mot d’ordre : Pas lui !







Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site