ACTUALITÉ Guyancourt


14 octobre

Méthode Agile : Derrière les slogans, toujours la même pression !

16 septembre

Passage de l’Ingénierie en mode Agile : SUD vote contre

12 septembre

Renault condamné pour harcèlement moral au Technocentre

3 septembre

Retraites : Travailler plus ou gagner moins ?

15 juillet

Pourquoi n’ai-je pas droit à un coup de pouce pour mon voyage cet été ?


13/07/19 - Compteurs Horaires Variables : le scandale persiste

12/07/19 - Tract du 11 juillet 2019

6/06/19 - Tract du 6 juin 2019

29/05/19 - Tract du 28 mai 2019

16/05/19 - Tract du 16 mai 2019

3/05/19 - Vestalia : halte à la répression

3/05/19 - Télétravail : la DQSC-F fait de la résistance

17/04/19 - Automobile et climat : un débat qui fait le plein

15/04/19 - Tract du 15 avril 2019

1/04/19 - Bilan social 2018 : En dessous des engagements

14/03/19 - Tract du 14 mars 2019

7/03/19 - Tract du 7 mars 2019

18/02/19 - Tract du 18 février 2019

4/02/19 - Tract du 4 février 2019

28/01/19 - Tract du 28 janvier 2019

24/01/19 - Venez débattre avec un syndicaliste brésilien

18/01/19 - Débat Gilets jaunes au local SUD

14/01/19 - Tract du 14 janvier 2019

12/01/19 - Réunion/débat sur les Gilets jaunes

17/12/18 - Energie renouvelable au TCR : la direction répond à SUD

6/12/18 - Avec les Gilets jaunes, pour des mesures d’urgence sociale et climatique

6/12/18 - Chez Paul : des mutations qui ne passent pas

27/11/18 - Tract du 27 novembre 2018

22/11/18 - Résultats des élections CSE 2018

19/11/18 - Tract du 19 novembre 2018

19/11/18 - Prélèvement à la source

15/11/18 - Activités Sociales et Culturelles du CSE : Ce qui doit changer !

6/11/18 - Etre utiles à tous les salariés

6/11/18 - Votez pour les candidates et les candidats SUD

29/10/18 - Elections CSE : Il y aura moins d’élus, choisissez-les bien !

25/10/18 - SUD est présent toute l’année, pas seulement lors des élections

19/10/18 - SUD : le syndicat de tous les salariés

10/10/18 - Appel d’offres : les salariés de Vestalia dans le noir

8/10/18 - Bientôt les élections professionnelles !

7/10/18 - On a tenté de s’inviter à la Ryder Cup

25/09/18 - Tract du 25 septembre

18/09/18 - Tract du 18 septembre 2018

12/09/18 - Tract du 9 juillet 2018

10/09/18 - Ryder Cup : les élus SUD interpellent la direction

17/07/18 - Des licenciements qui commencent à faire tâche !

20/06/18 - Tract du 19 juin 2018

13/06/18 - Mai 68 raconté par ceux qui l’ont vécu... (2)

12/06/18 - Un débat sur Mai 68 réussi

12/06/18 - Mai 68 raconté par ceux qui l’ont vécu... (1)

5/06/18 - Tract du 5 juin 2018

30/05/18 - Tract du 28 mai 2018

17/05/18 - Réunion/débat « Mai 1968 à Renault »

17/05/18 - Tract du 17 mai 2018

3/05/18 - Tract du 2 mai 2018

2/05/18 - Cadres exclus des NAO : suite… mais pas fin

17/04/18 - Tract du 17 avril 2018

9/04/18 - Tract du 9 avril 2018

27/03/18 - A Vestalia, des conditions de travail intolérables

20/03/18 - Tract du 20 mars 2018

8/03/18 - Tract du 8 mars 2018

20/02/18 - Tract du 20 février 2018

13/02/18 - Tract du 13 février 2018

8/02/18 - Neige et verglas : tous les salariés absents doivent être payés !

30/01/18 - Ouverture des négociations salariales chez Renault

30/01/18 - Tract du 29 janvier 2018

12/01/18 - En 2018, on y va plein SUD !

8/01/18 - Déménagement de la Supply Chain à Vélizy

6/01/18 - RTT imposé le 28 septembre 2018 : signez la pétition !

14/11/17 - Tract du 14 novembre 2017

14/11/17 - Un RTT Collectif victime de la Ryder Cup

24/10/17 - Nouveau règlement intérieur : une atteinte à la liberté de pensée

19/10/17 - Tract du 19 octobre 2017

9/10/17 - Tract du 9 octobre 2017

29/09/17 - e-TCR : les points bloquants du nouvel environnement tertiaire

19/09/17 - Tract du 20 septembre 2017

11/09/17 - Tract du 11 septembre 2017

8/09/17 - Mardi 12 septembre, tou(te)s en grève et à la manif !

25/07/17 - La mort tragique d’un ingénieur du Technocentre Renault à Guyancourt

16/06/17 - Le show du roi carlos : pas t’ethique !

9/06/17 - Renault va enfin réparer son Technocentre, mais pas tout de suite…

6/06/17 - Cadres exclus des NAO

10/05/17 - Plein SUD

27/04/17 - 1er mai : le monde du travail doit se faire entendre

20/04/17 - Au menu : plein d’oseille au concentré de prestataires...

28/03/17 - Les bénéfices mettent le turbo, les salaires restent au garage

12/03/17 - Bilan social 2016 : pas de quoi pavoiser !

1/03/17 - Toujours plus d’externalisation avec le « workpackage Projet »

20/02/17 - NAO 2017 : l’illusion déprime

18/12/16 - Une délégation de Renault Bursa au Technocentre

12/12/16 - Tract du 12 décembre 2016

5/12/16 - Tract du 5 décembre 2016

29/11/16 - Tract du 29 novembre 2016

28/11/16 - Rassemblement mardi 29 novembre à 12h dans le hall de la Ruche !

24/11/16 - Tract du 24 novembre 2016

18/11/16 - Tract du 18 novembre 2016

3/11/16 - Tract du 3 novembre 2016

21/10/16 - Tract du 21 octobre 2016

13/10/16 - Accord compétitivité : 2nd round

4/10/16 - Un prestataire du Technocentre sur France Culture

4/10/16 - Tract du 4 octobre 2016

29/09/16 - Elections conseil d’administration : votez SUD !

8/09/16 - Tract du 8 septembre 2016

7/09/16 - Non à l’arrêt des subventions CE pour les retraités

28/08/16 - Appel à projeter « Merci patron ! » : le prestataire de Renault débouté par les prud’hommes

27/07/16 - Compte-rendu de la réunion DP du 5 juillet 2016 (Technocentre)

23/06/16 - Le 23 juin, on prend la Bastille !

14/06/16 - Le 14 juin : tous contre la loi Travail

13/06/16 - Rassemblement le 14 juin à 10h dans la Ruche : contre la loi Travail !

12/06/16 - Un prestataire du Technocentre porte plainte aux Prud’hommes

7/06/16 - Plein SUD n°1

31/05/16 - Délégués du Personnel : réunion du 24 mai 2016

27/05/16 - Retrait de la loi travail : on continue !

25/05/16 - Qui a parlé d’essouflement ?

8/04/16 - Un prestataire du Technocentre viré pour un mail


Méthode Agile : Derrière les slogans, toujours la même pression !

Publié le 14 octobre 2019 par sud tcr

Version imprimable de cet article


Carlos Tavarès nous rêvait en ingénierie frugale,
Thierry Bolloré voulait nous rendre agile.
Et demain ?

Derrière les slogans, toujours la même pression !

Il faut être agile dans un monde qui change à toute vitesse. Présenté ainsi, dans un environnement concurrentiel automobile bousculé par la montée en puissance de la Chine, les nouveaux constructeurs comme Tesla ou de nouveaux acteurs de la mobilité comme Uber, qui peut en douter ?

Il faudrait surtout être agile avec le problème du réchauffement climatique. Et là on aimerait que nos dirigeants fassent preuve d’agilité et de clairvoyance. Car, selon le GIEC, « pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C, il faudrait des transitions rapides et profondes dans les domaines de l’énergie, des sols, des villes et des infrastructures (y compris les transports et les bâtiments), et des systèmes industriels. » (sur ce thème, voir le tract SUD n°15 - Mobilisons-nous pour le climat, ça urge !)

Au lieu de cela Thierry Bolloré, DG du groupe débarqué vendredi, faisait la promotion de FAST fixant le cap ainsi : transformer 100% de l’entreprise d’ici 2021 ; réduire les cycles de développement véhicule actuellement de 5 ans à 3 ans ; et réduire les coûts fixes, à la fois externes et internes, de l’ordre de 5% par an sur 3 ans.

L’approche FAST, pilotée par les KPIs, est incompatible avec l’esprit Agile.

D’autres l’ont déjà compris :

« On n’a pas lancé l’Agile pour gagner des sous, ni même pour lancer plus tôt. On a lancé l’Agile pour maîtriser nos dépenses. Ce n’est pas tout à fait la même chose. » C’est de cette façon que témoignait un représentant de PSA lors d’un colloque sur l’organisation agile à l’échelle d’une entreprise en 2018. Même son de cloche du côté de la Société Générale : « L’Agilité n’apporte pas des réductions de coût ! [Cela apporte, au mieux, une réduction des coûts additionnels souvent dus à des modifications tardives du besoin client ou du cahier des charges technique] mais des réductions de coût, je n’y crois pas ! »

Au sujet de la transformation d’une entreprise vers un mode de travail Agile, le responsable de PSA affirmait : « Il y a beaucoup de gens chez nous qui considèrent que c’est la baguette magique, l’Agilité. Alors que non ! Il y a plein d’endroits où ça ne s’applique pas. Ça n’a pas forcément de sens. »

Il y a un risque majeur si le déploiement de l’Agilité à l’Ingénierie est piloté par la volonté d’atteindre coûte que coûte les objectifs ambitieux fixés par Thierry Bolloré. Car il est certain que cela se fera au détriment d’une mise en oeuvre fidèle des valeurs et des principes qui fondent l’approche Agile. Et finalement ce sont les salariés, placés continuellement sous pression, qui trinqueront.

L’approche Agile, basée sur la mise en place d’équipes pluridisciplinaires, travaillant en cycles courts et itératifs, et où le client vérifie à chaque étape que le produit livré correspond effectivement à son besoin, permet d’assurer que chaque euro dépensé est bien dépensé. Pas de réduire les coûts et les délais de façon drastique !

Il est prévisible que le déploiement de l’Agilité à l’Ingénierie ne sera pas guidé par une stricte application des valeurs et des principes de l’Agile, comme cela nous est vendu par les Coachs lors des formations.

RENAULT, colosse aux pieds d’Agile

Pour préparer cette réorganisation, RENAULT a fait appel au cabinet extérieur Boston Consulting Group. Certains parlent d’une opération à 30M€, tandis que le Free Cash-Flow opérationnel est négatif à hauteur de -716 millions d’euros au 1er semestre, et que dans un climat maussade, la direction réduit drastiquement les frais de mission, limite les embauches et abandonne plusieurs projets véhicules…
Sur le terrain, les managers (jusqu’à certains directeurs) sont davantage préoccupés par les points durs à régler concrètement chaque jeudi en revue projets, que par la novlangue de FAST. Et les milliers de salariés qui vont devoir se convertir agilement, sortent désorientés des formations. Après avoir affaibli la communauté de travail, la direction chercherait à renforcer la coopération et le travail en équipe avec Agile ?!!

Le dossier a été présenté en CSE du 16/09, il suscite quelques interrogations et inquiétudes, par exemple en ce qui concerne les ressources.

Il y est rappelé avec justesse l’importance de disposer dans les équipes de ressources dédiées à un seul projet. Mais si on considère - exemple donné dans le dossier- que le PPC (Pilote Prestation Client) qui était auparavant régulièrement affecté à 5 projets ou plus n’est plus désormais affecté qu’à un seul projet, alors comment staffe-t-on les 4 autres projets ? Il est en effet annoncé que le déploiement FAST à l’Ingénierie restera à iso-effectif.

Pour résoudre ce dilemme, Karim Mikkiche et Patrice Hamel font un constat : il y a aujourd’hui une sur-segmentation des fonctions à l’Ingénierie ; et avancent une solution : on va jouer sur la polyvalence. En clair, vous serez peut-être affecté à un seul projet mais sur un périmètre élargi, au risque de diluer globalement la compétence Métier. Finalement ce sont les salariés, placés continuellement sous pression, qui trinqueront.

Faire mieux avec moins : toujours la même recette éculée !!

Un autre point de préoccupation concernant les ressources est celui des SM Scrum Master (les facilitateurs d’équipes). Des collègues qui n’en ont pas forcément le profil, sont aujourd’hui parachutés sans concertation sur cette fonction. Or le Scrum Master ne peut efficacement accomplir sa mission que s’il a une bonne maîtrise des modes de fonctionnement en Agile, à priori appuyée par une solide expérience.

Enfin, le projet présenté fait l’impasse sur la sous-traitance. Pas un mot dans le dossier sur ce sujet. Pourtant la sous-traitance est unanimement considérée comme un point dur lors du passage d’une organisation en mode Agile. Trois questions au moins se posent :

  • Celle de la rotation des effectifs prestataire. Les prestataires sont omniprésents dans les projets et y assurent des responsabilités de plus en plus importantes telles que Leader Ingénierie (LI), ou Pilote Développement Electronique (PDE). Dans ces conditions, comment gérer les perturbations générées dans les équipes par le turn over élevé des prestataires ?
  • Celle de la formation des prestataires à l’état d’esprit et aux méthodes Agile. Comment s’assure-t-on que les intervenants extérieurs seront (bien) formés ?
  • Celle de la co-localisation des prestataires avec les autres membres de l’équipe. Les places sont chères aujourd’hui au TCR où l’on pousse les prestataires vers le site de Villiers-Saint-Frédéric. Et qu’adviendra-t-il demain avec les futurs aménagements du e-TCR ?

Et la question de l’Agilité de nos sous-traitants se pose aussi pour nos fournisseurs, et pour NISSAN ! A quoi cela sert-il d’être Agile si nos partenaires ne le sont pas aussi… ?

Consultés sur la mise en place du projet FAST/Agile dans l’Ingénierie, les élus SUD ont voté contre !







Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site