ACTUALITÉ - Guyancourt

14 novembre

Tract du 14 novembre 2017

14 novembre

Un RTT Collectif victime de la Ryder Cup

19 octobre

Tract du 19 octobre 2017

9 octobre

Tract du 9 octobre 2017

29 septembre

e-TCR : les points bloquants du nouvel environnement tertiaire


19/09/17 - Tract du 20 septembre 2017

11/09/17 - Tract du 11 septembre 2017

8/09/17 - Mardi 12 septembre, tou(te)s en grève et à la manif !

25/07/17 - La mort tragique d’un ingénieur du Technocentre Renault à Guyancourt

16/06/17 - Le show du roi carlos : pas t’ethique !

9/06/17 - Renault va enfin réparer son Technocentre, mais pas tout de suite…

6/06/17 - Cadres exclus des NAO

10/05/17 - Plein SUD

27/04/17 - 1er mai : le monde du travail doit se faire entendre

20/04/17 - Au menu : plein d’oseille au concentré de prestataires...

28/03/17 - Les bénéfices mettent le turbo, les salaires restent au garage

1/03/17 - Toujours plus d’externalisation avec le « workpackage Projet »

20/02/17 - NAO 2017 : l’illusion déprime

18/12/16 - Une délégation de Renault Bursa au Technocentre

12/12/16 - Tract du 12 décembre 2016

5/12/16 - Tract du 5 décembre 2016

29/11/16 - Tract du 29 novembre 2016

28/11/16 - Rassemblement mardi 29 novembre à 12h dans le hall de la Ruche !

24/11/16 - Tract du 24 novembre 2016

18/11/16 - Tract du 18 novembre 2016

3/11/16 - Tract du 3 novembre 2016

21/10/16 - Tract du 21 octobre 2016

13/10/16 - Accord compétitivité : 2nd round

4/10/16 - Un prestataire du Technocentre sur France Culture

4/10/16 - Tract du 4 octobre 2016

29/09/16 - Elections conseil d’administration : votez SUD !

8/09/16 - Tract du 8 septembre 2016

7/09/16 - Non à l’arrêt des subventions CE pour les retraités

28/08/16 - Appel à projeter « Merci patron ! » : le prestataire de Renault débouté par les prud’hommes

27/07/16 - Compte-rendu de la réunion DP du 5 juillet 2016 (Technocentre)

23/06/16 - Le 23 juin, on prend la Bastille !

14/06/16 - Le 14 juin : tous contre la loi Travail

13/06/16 - Rassemblement le 14 juin à 10h dans la Ruche : contre la loi Travail !

12/06/16 - Un prestataire du Technocentre porte plainte aux Prud’hommes

7/06/16 - Plein SUD n°1

31/05/16 - Délégués du Personnel : réunion du 24 mai 2016

27/05/16 - Retrait de la loi travail : on continue !

25/05/16 - Qui a parlé d’essouflement ?

8/04/16 - Un prestataire du Technocentre viré pour un mail

1er mai : le monde du travail doit se faire entendre

Publié le 27 avril 2017 par cmo


Version imprimable de cet article


Cette année, la journée internationale de lutte et de solidarité des travailleurs du 1er mai prend une importance particulière, à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle en France.

La démagogie sociale du FN

Des salariés sont tentés par la démagogie de Le Pen, car ils en ont assez des gouvernements de Droite et de Gauche. Mais voter pour l’extrême droite est un piège qui se refermera sur eux.

Dimanche 7 mai, au second tour de l’élection présidentielle, pas une voix ne doit aller au FN, ce parti qui base sa politique sur la « préférence nationale », le racisme et le repli nationaliste.

Le Pen se présente comme la candidate « antisystème », en défense du « peuple » et des « laissés pour-compte » de la crise, mais le projet politique qu’elle incarne est avant tout celui d’un nationalisme exacerbé qui ne remet en cause ni le capitalisme, ni le libéralisme qui alimentent depuis des années les inégalités et la précarité.

Le Pen et le FN détestent les syndicats et les travailleurs combatifs. Le Pen est prête à faire de la démagogie comme à Whirlpool Amiens, car elle a besoin des votes des salariés. Mais une fois au pouvoir elle s’en prendra aux salariés, en commençant par les plus combatifs, et s’attaquera au droit de grève. D’ailleurs, Le Pen a déjà annoncé qu’elle n’augmenterait ni le SMIC, ni les salaires, car cela « pèserait sur les entreprises ».

PDF - 190.6 ko
tract d’appel au 1er mai

Aucun soutien à la politique libérale de Macron

Mais l’alternative n’est pas la continuité avec les politiques des précédents gouvernements qui ont conduit à l’exaspération sociale et au renforcement de l’extrême droite : remises en cause du droit du travail avec le passage en force de la « loi Travail », attaques contre la protection sociale et les services publics, poursuite des politiques européennes d’austérité et de libre échange, etc.

Macron, c’est la loi Travail. Son programme, c’est la « simplification » du Code du travail, l’« assouplissement » des 35h et le développement des emplois de type « Uber »…

Lutter, se mobiliser pendant et après les élections

Nos revendications restent entières et notre avenir dépendra de nos luttes, quel que soit le futur gouvernement.

Le 1er mai, pas d’abstention !

Soyons nombreux à manifester à Paris
A l’appel de Solidaires (SUD), FSU, CGT et FO
(et d’organisations de jeunesse, d’associations et de partis politiques)

Rendez-vous à 14h30 place de la République







Une réaction, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site