ACTUALITÉ Social


19 mai

Non à la répression syndicale à PSA Poissy

5 mars

Fonderies du Poitou : Stop à la casse sociale

8 février

Manifestation du 5 février à Paris

4 février

Appel interprofessionnel à la grève le 5 février

12 janvier

Décès d’un camarade de combat


14/11/18 - Taxes sur les carburants : qui les paient vraiment ?

9/10/18 - Appel à la grève mardi 9 octobre 2018

29/09/18 - Salaire, retraite, Sécu... : manifestons le 9 octobre 2018 !

1/09/18 - Ford Blanquefort : les salariés mobilisés contre la fermeture du site

1/09/18 - Vers une nouvelle réforme des retraites injuste et inégalitaire

8/06/18 - Ford Blanquefort : les larmes d’un salarié à l’annonce du plan social

8/06/18 - PSA Vesoul : « c’est 37h45 ou la porte »

21/05/18 - CAC40 : des profits sans partage

19/05/18 - Mardi 22 mai 2018 : c’est le jour du « tous ensemble » !

18/05/18 - Samedi 2 juin : pour le retrait du projet de loi Asile Immigration

17/05/18 - Samedi 26 mai : pour une « marée populaire » !

24/04/18 - Tous à la manifestation du 1er mai !

23/04/18 - SUD Renault verse aux caisses de grève des cheminots et des postiers

17/04/18 - Grève et manifestation interprofessionnelle jeudi 19 avril

5/04/18 - Solidarité avec les cheminots en lutte

27/03/18 - Non au licienciement de Gaël Quirante (SUD Poste 92)

20/03/18 - Public, privé, cheminots... : Tous ensemble le 22 mars !

20/03/18 - Débrayages à Bosch Rodez

3/03/18 - Ford doit maintenir l’activité et les emplois

16/02/18 - PSA : 2.3 % d’augmentation de salaire en 2018

31/01/18 - Bosch Rodez : non aux suppressions d’emplois !

12/01/18 - Les Ford en justice pour avoir défendu leur emploi

17/11/17 - 5 mois de prison avec sursis requis pour 9 militants CGT de PSA Poissy

14/11/17 - Rassemblement de soutien aux 9 militants CGT de PSA Poissy qui risquent la prison

14/11/17 - Grève et manifestation jeudi 16 novembre contre la politique de Macron

18/10/17 - Photos de la manif du 10 octobre

28/09/17 - Privé-Public : tous ensemble le 10 octobre

22/09/17 - Vu à la manif du 21/09 contre les ordonnances Macron

16/09/17 - Retrait des ordonnances Macron : la mobilisation continue

5/09/17 - Non aux ordonnances Macron/Pénicaud

29/08/17 - Université du MEDEF : Nos patrons se réunissent, invitons-nous !

10/07/17 - Des ordonnances pour « rénover » le Code du Travail : entre illusions et archaïsmes

29/06/17 - GM&S : une catastrophe sociale à mettre au compte du nouveau gouvernement

26/06/17 - Code du Travail : le détail des ordonnances du gouvernement Macron

25/06/17 - Rassemblement mardi 27 juin à Paris contre la casse du Code du travail

21/06/17 - Non à la liquidation de GM&S : manifestation à Poitiers vendredi 23 juin

17/06/17 - Les salariés de GM&S au Ministère de l’Economie à Paris Bercy

12/06/17 - Casse du Code du Travail : les cibles du gouvernement

7/06/17 - Non aux ordonnances Macron

25/04/17 - 1er mai : contre le FN et la casse sociale de Macron

16/09/16 - Un syndiqué SUD perd un oeil à la manifestation du 15 septembre contre la loi travail

1/07/16 - Loi travail : pourquoi nous demandons son abrogation


Non au licienciement de Gaël Quirante (SUD Poste 92)

Publié le 27 mars 2018 par sud tcr

Version imprimable de cet article


Motion de soutien et de solidarité avec Gaël QUIRANTE

Gaël QUIRANTE, secrétaire départemental de SUD Activités Postales 92, subit depuis des années un acharnement disciplinaire et pénal totalement injustifié.

Les faits qui lui sont reprochés et qui datent de 2010, ont été par trois fois invalidés. Pourtant, cela n’empêche pas La Poste de le menacer à nouveau de licenciement, en totale contradiction avec le refus renouvelé de l’inspection du travail.

La validation de son licenciement par Madame Murielle PENICAUD Ministre du travail serait le signe d’une totale collaboration avec la répression organisée par les employeurs, une riposte punitive contre un monde du travail qui refuse les dégradations des conditions de travail, la précarisation, l’exploitation, et particulièrement contre les représentants syndicaux actifs qui représentent les derniers espoirs pour des milliers de salariés-es.

À l’image de bien d’autres militantes et militants du mouvement social, cette sanction constituerait une atteinte aux droits démocratiques des travailleuses et travailleurs.

C’est pourquoi, au nom du syndicat SUD RENAULT Guyancourt, nous vous demandons de respecter la décision de l’Inspection du Travail et en conséquence de ne pas licencier Gaël QUIRANTE.

Syndicat SUD RENAULT GUYANCOURT, le 16/03/2018

PDF - 120 ko
Motion de soutien et de solidarité avec Gaël QUIRANTE






Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site