ACTUALITÉ - Social

17 avril

Grève et manifestation interprofessionnelle jeudi 19 avril

5 avril

Solidarité avec les cheminots en lutte

27 mars

Non au licienciement de Gaël Quirante (SUD Poste 92)

20 mars

Public, privé, cheminots... : Tous ensemble le 22 mars !

20 mars

Débrayages à Bosch Rodez


3/03/18 - Ford doit maintenir l’activité et les emplois

16/02/18 - PSA : 2.3 % d’augmentation de salaire en 2018

31/01/18 - Bosch Rodez : non aux suppressions d’emplois !

12/01/18 - Les Ford en justice pour avoir défendu leur emploi

17/11/17 - 5 mois de prison avec sursis requis pour 9 militants CGT de PSA Poissy

14/11/17 - Rassemblement de soutien aux 9 militants CGT de PSA Poissy qui risquent la prison

14/11/17 - Grève et manifestation jeudi 16 novembre contre la politique de Macron

18/10/17 - Photos de la manif du 10 octobre

22/09/17 - Vu à la manif du 21/09 contre les ordonnances Macron

29/08/17 - Université du MEDEF : Nos patrons se réunissent, invitons-nous !

10/07/17 - Des ordonnances pour « rénover » le Code du Travail : entre illusions et archaïsmes

29/06/17 - GM&S : une catastrophe sociale à mettre au compte du nouveau gouvernement

26/06/17 - Code du Travail : le détail des ordonnances du gouvernement Macron

25/06/17 - Rassemblement mardi 27 juin à Paris contre la casse du Code du travail

21/06/17 - Non à la liquidation de GM&S : manifestation à Poitiers vendredi 23 juin

17/06/17 - Les salariés de GM&S au Ministère de l’Economie à Paris Bercy

7/06/17 - Non aux ordonnances Macron

16/09/16 - Un syndiqué SUD perd un oeil à la manifestation du 15 septembre contre la loi travail

1/07/16 - Loi travail : pourquoi nous demandons son abrogation


Non à la liquidation de GM&S : manifestation à Poitiers vendredi 23 juin

Publié le 21 juin 2017 par cmo

Version imprimable de cet article

En l’état actuel, faute d’offre, l’entreprise GM&S risque d’être liquidée lors de la prochaine audience prévue vendredi 23 juin au tribunal de commerce de Poitiers.

Les candidats à la reprise de GM&S avaient jusqu’à mardi 20 juin au soir pour remettre leurs offres. Or un seul candidat, le groupe français GMD, s’est fait connaître, mais sans remettre d’offre en bonne et due forme. Il a transmis un simple message électronique de quelques phrases, évoquant la reprise de 110 à 120 personnes, sur les 277 salariés actuels. Aucun des autres possibles repreneurs cités ces dernières semaines n’a déposé de dossier.

Le patron de GMD, Alain Martineau, a rencontré le ministre Bruno Lemaire, et lui a assuré qu’il allait déposer sous peu une offre ferme. Les équipes de Bercy et leurs relais locaux espèrent donc que le tribunal accordera un nouveau délai à GMD et aux hypothétiques autres candidats pour finaliser leurs offres.

La CGT GM&S appelle à une manifestation vendredi 23 juin à 10h à Poitiers devant le tribunal de commerce (Palais de Justice de Poitiers, place Alphonse Lepetit).
Soyons nombreux !


GM&S à La Souterraine : « Ce qui s’annonce, c’est la liquidation »







Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site