5 mois de prison avec sursis requis pour 9 militants CGT de PSA Poissy

Publié le 17 novembre 2017 par cmo


Version imprimable de cet article


500 personnes ont répondu à l’appel du « Comité de défense des libertés ouvrières et syndicales à PSA » le 16 novembre.

Plusieurs centaines de militants et sympathisants syndicaux et politiques venus de toute la France se sont retrouvés devant le palais de justice de Versailles, afin d’apporter leur soutien aux 9 salariés de PSA Poissy, dont 8 délégués CGT, accusés par la direction de l’entreprise d’avoir séquestré un chef dans son bureau pendant 17 mn.

Au procès, la procureure a requis 5 mois de prison avec sursis. La direction de PSA demande au total 18 000 € de préjudice et 7500 € de remboursement. Le délibéré est prévu le 20 décembre.

La bataille continue avec encore plus de détermination. Vive la lutte !

A lire aussi dans Le Parisien du 16 novembre 2017







Une réaction, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site