Suicides au Technocentre RENAULT

Publié le 24 mai 2012 par sud tcr


Version imprimable de cet article


Suicides au Technocentre RENAULT
Reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur
.
Par son jugement du 11/05, la cour d’appel de Versailles vient de reconnaître la responsabilité de
la direction de RENAULT dans le suicide de notre collègue Hervé T. et condamne l’employeur à la
faute inexcusable.
Comme elle l’avait déjà fait pour Antonio De B. en mai 2011, et comme elle avait également
reconnu l’accident du travail pour Raymond D. en juin, la justice épingle encore la chaine de
commandement et de management de l’entreprise pour sa gestion humaine catastrophique.
Si la direction avait pris les mesures nécessaires pour préserver Hervé du danger auquel il était
exposé, notre collègue serait encore vivant







SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site