ACTUALITÉ - Communiqués

1er mars

Le licenciement d’un prestataire annulé « pour atteinte à la liberté d’expression »

30 janvier

NAO Renault 2018 : 300 € d’augmentation pour tous !

14 juin 2017

AG des actionnaires de Renault : communiqué SUD Renault

12 mai 2017

Solidarité avec les salariés de GM&S

11 janvier 2017

SUD se prononce contre la signature du nouvel accord de compétitivité Renault


12/12/16 - Des salariés de Renault Bursa au Technocentre

25/11/16 - Communiqué SUD Renault suite au décès d’un salarié du Technocentre

11/10/16 - Renault annonce 1000 embauches supplémentaires

27/09/16 - Renault Maubeuge : l’accord de compétitivité 2013 passe au tribunal

3/08/16 - Fausse baisse du salaire de Carlos Ghosn : le conseil d’administration de Renault doit démissionner

8/03/16 - Un prestataire du Technocentre mis à pied pour avoir écrit un mail aux syndicats de renault !

17/01/15 - Au Technocentre, le droit d’expression conduit à une mise à pied

16/01/13 - Annonce de 7600 suppressions de postes

24/05/12 - Suicides au Technocentre RENAULT

22/03/12 - Mercredi 21 Mars : Manifestation des salariés

9/02/12 - Inauguration d’une nouvelle usine Renault/Nissan à Tanger : la face apparente de l’iceberg

9/06/11 - Suicides au Technocentre Renault : reconnaissance de l’accident de travail pour Raymond

19/05/11 - Suicide au Technocentre : la justice a tranché

1/04/11 - De l’argent pour nos salaires, pas pour les barbouzes !

15/03/11 - Communiqué du 15/03/2011

10/02/11 - 3.5 milliards d’euros grace aux efforts de tous les salariés

23/01/11 - Communiqué S.U.D. MAUBEUGE


Suicides au Technocentre RENAULT

Publié le 24 mai 2012 par sud tcr

Version imprimable de cet article


Suicides au Technocentre RENAULT
Reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur
.
Par son jugement du 11/05, la cour d’appel de Versailles vient de reconnaître la responsabilité de
la direction de RENAULT dans le suicide de notre collègue Hervé T. et condamne l’employeur à la
faute inexcusable.
Comme elle l’avait déjà fait pour Antonio De B. en mai 2011, et comme elle avait également
reconnu l’accident du travail pour Raymond D. en juin, la justice épingle encore la chaine de
commandement et de management de l’entreprise pour sa gestion humaine catastrophique.
Si la direction avait pris les mesures nécessaires pour préserver Hervé du danger auquel il était
exposé, notre collègue serait encore vivant







SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site