A la Une Communiqués


12 mai

Les grévistes de PEI sous la menace d’une intervention des CRS

14 décembre 2021

A Renault, rien de (re)nouveau sous le soleil

9 décembre 2021

Renault condamné pour travail dissimulé

17 septembre 2021

2000 nouvelles suppressions d’emplois dans l’Ingénierie/Tertiaire Renault

18 mai 2021

Les salariés de l’Ingénierie/Tertiaire Renault seront en grève jeudi 20 mai 2021


30/04/21 - Vive la lutte des travailleurs de la Fonderie de Bretagne

22/02/21 - Ce ne sont pas aux salariés de payer la crise

22/09/20 - Non à la fermeture de Bridgestone

29/05/20 - Suppression de postes et plan d’économies - Communiqué de presse SUD RENAULT

11/02/20 - Vestalia en grève au Technocentre

31/12/19 - Prends l’oseille et tire-toi

6/06/19 - Renault-FCA : l’avenir de centaines de milliers de salariés ne peut pas se jouer au poker

29/05/19 - Fusion Renault-Fiat/Chrysler : communiqué SUD Renault

22/02/19 - Affaire Ghosn : qu’attend la justice française pour agir ?

9/01/19 - Affaire Ghosn : SUD Renault va saisir la justice

22/11/18 - SUD Industrie appelle à participer aux mobilisations des gilets jaunes

19/11/18 - Après l’affaire des faux espions, l’affaire Carlos Ghosn

1/03/18 - Le licenciement d’un prestataire annulé « pour atteinte à la liberté d’expression »

30/01/18 - NAO Renault 2018 : 300 € d’augmentation pour tous !

29/06/17 - GM&S : une catastrophe sociale à mettre au compte du nouveau gouvernement

14/06/17 - AG des actionnaires de Renault : communiqué SUD Renault

12/05/17 - Solidarité avec les salariés de GM&S

11/01/17 - SUD se prononce contre la signature du nouvel accord de compétitivité Renault

12/12/16 - Des salariés de Renault Bursa au Technocentre

25/11/16 - Communiqué SUD Renault suite au décès d’un salarié du Technocentre

11/10/16 - Renault annonce 1000 embauches supplémentaires

27/09/16 - Renault Maubeuge : l’accord de compétitivité 2013 passe au tribunal

3/08/16 - Fausse baisse du salaire de Carlos Ghosn : le conseil d’administration de Renault doit démissionner

8/03/16 - Un prestataire du Technocentre mis à pied pour avoir écrit un mail aux syndicats de renault !

17/01/15 - Au Technocentre, le droit d’expression conduit à une mise à pied

16/01/13 - Annonce de 7600 suppressions de postes

24/05/12 - Suicides au Technocentre RENAULT

22/03/12 - Mercredi 21 Mars : Manifestation des salariés

9/02/12 - Inauguration d’une nouvelle usine Renault/Nissan à Tanger : la face apparente de l’iceberg

9/06/11 - Suicides au Technocentre Renault : reconnaissance de l’accident de travail pour Raymond

19/05/11 - Suicide au Technocentre : la justice a tranché

1/04/11 - De l’argent pour nos salaires, pas pour les barbouzes !

15/03/11 - Communiqué du 15/03/2011

10/02/11 - 3.5 milliards d’euros grace aux efforts de tous les salariés

23/01/11 - Communiqué S.U.D. MAUBEUGE


Les grévistes de PEI sous la menace d’une intervention des CRS

Publié le 12 mai 2022 par sud tcr - Mis à jour le 12 mai 2022

Version imprimable de cet article

A leur neuvième jour de grève, les salariés de PEI sont toujours aussi déterminés. La direction du Technocentre a fait venir la police qui a menacée d’envoyer les CRS si les grévistes ne levaient pas leur piquet de grève. Mais les grévistes ne se sont pas laissés intimider.


Non aux suppressions d’emplois chez PEI

Les salariés de PEI, qui assurent le nettoyage du Technocentre Renault à Guyancourt, sont en grève depuis mardi 3 mai.

Hier mercredi 11 mai, une délégation des grévistes a rencontré les dirigeants de PEI (Célia Marques et Mohamed Tandert, respectivement directrice générale et président du groupe T2MC qui a racheté PEI en 2020) à l’hôtel IBIS de Guyancourt, en face du Technocentre.

Les dirigeants de PEI ont annoncé que Renault veut réduire à partir du 20 mai le nombre d’heures de nettoyage sur le Technocentre de 3 942 heures par mois. Le contrat entre Renault et PEI est aujourd’hui de 14 285 heures de travail par mois. Cela représente donc une baisse de 27,6% du volume actuel d’heures de travail.

La baisse du contrat de Renault a pour conséquence 30 suppressions d’emplois chez PEI au Technocentre, soit 22 salariés à temps complet et 8 à temps partiel sur un effectif de 130 salariés.

Les suppressions d’emplois vont toucher tous les secteurs : 10 emplois supprimés parmi le personnel du nettoyage de la Ruche, 5 au Gradient, 3 au Design, 6 à l’Avancée et 6 dans la « Zone SUD » (CRP, Labos, Logistique, Diapason).

Des salariés de PEI qui travaillent sur d’autres sites en Ile-de-France sont aussi concernés par les suppressions d’emplois : réduction de 6 Equivalents Temps Plein (ETP) au Plessis, de 13 ETP à Boulogne, 1 ETP à Nanterre et de 6 ETP à l’Atelier Renault à Paris.

C’est au total entre 60 et 80 salariés de PEI qui travaillent aujourd’hui sur les sites Renault en Ile-de- France qui risquent de perdre leur emploi. C’est inacceptable.

Depuis ce matin, un piquet de grève s’est installé à l’entrée livraison du Technocentre (PC4, 1 avenue du Golf à Guyancourt). La police est venue et a menacé de faire intervenir les CRS pour évacuer le piquet de grève.

Devant la détermination des grévistes, et surtout des femmes grévistes [1], les CRS ne sont à l’heure actuelle toujours pas intervenus.

Les grévistes se battent pour conserver leur emploi et leur salaire, qui consiste pour la plupart d’entre eux au SMIC horaire alors qu’ils sont souvent à temps partiel.

SUD Renault est totalement solidaire avec la grève des salariés de PEI et appelle tous les salariés prestataires et Renault à les soutenir.

La direction de Renault cherche à faire des économies sur les salariés les plus mal payés du Technocentre. Elle ferait mieux d’aller chercher ces économies dans les primes faramineuses des grands directeurs de Renault.

Communiqué SUD Renault Guyancourt/Aubevoye du 12 mai 2022


 

Notes

[1Face à la menace d’intervention des CRS, les grévistes ont amené des chaises et se sont installées devant l’accès livraison du Technocentre, comme on le voit sur la photo ci-dessus


 


Une réaction, un commentaire ?


sudrenault.org - SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site