SUD Renault Flins

Quand l’eau commence à bouillir

Publié le 10 novembre 2020 par sud tcr - Mis à jour le 10 novembre 2020

Version imprimable de cet article


Alors que la direction de Renault a annoncé vouloir arrêter définitivement la production de véhicules sur le site de Flins, l’inquiétude et la colère grandissent parmi les salariés. Il est temps que M. De Meo, le nouveau Directeur de Renault, revienne sur cette décision.


« ET DEMAIN... ?

Qu’en est-il de l’avenir de Renault Flins ?

Au moment où l’entreprise se vante de faire des bons chiffres et que le climat international envers la France est au plus mal, la Direction Générale de Renault ne daigne communiquer sur ce que va devenir le site de Flins.

N’avons-nous pas su depuis plus de 60 ans démontrer notre professionnalisme et notre implication dans la fabrication de modèles de véhicules qui ont permis à Renault de se hisser parmi les plus grands constructeurs mondiaux (R5, Super 5, Clio I, II, Ill, IV, Twingo, Zoe...) avec souvent des modèles en tête des ventes.

Comment sont utilisées les aides que l’état a accordées à l’entreprise pour faire face au soi-disant déficit ?

Servent-elles à payer les déménageurs pour emmener la production hors du territoire national ? Ou bien à remplir les poches des actionnaires qui eux ne se lèvent pas à 3h du matin pour aller gagner un misérable salaire, mais qui se gavent de l’argent que nous avons récolté à la sueur de notre front au prix de maladies professionnelles et d’accidents plus ou moins graves ?

L’histoire retient toujours les côtés les plus obscurs, mais jamais les bons moments. Et nous savons tous que des bons moments, il y en a eu à Flins. Alors pourquoi vouloir en finir avec les femmes et les hommes qui ont fait de l’usine de Flins ce qu’elle est aujourd’hui !

L’inquiétude est grandissante dans tous les secteurs de l’usine et l’eau commence à bouillir.

Il serait temps que M. De Meo revoit sa copie au sujet de notre usine sous peine de voir ses ZOE s’arrêter. Non pas par manque de batterie, mais à cause du mécontentement des salariés de Flins. »

Texte écrit par des salariés de Renault Flins en colère

Télécharger le tract SUD Renault Flins du 9 novembre 2020

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site