Précarité pour les thésards

Publié le 27 mars 2019 par cmo

Version imprimable de cet article


En 2018 au Technocentre, seuls 2 thésards ont été embauchés sur 71

Selon les données fournies par la direction de Renault dans les bilans sociaux de l’établissement de Guyancourt, le nombre d’embauches de thésards à l’issue de leur CIFRE (qui est un Contrat à Durée Déterminée) est ridiculement faible :

2016 2017 2018
Nombre de CIFRE (établissement Renault Guyancourt) 75 77 71
Nombre d’embauches suite à CIFRE 0 6 2
Taux d’embauche des CIFRE 0 % 7,7 % 2,8 %

 
Le fait que Renault s’exonère du versement de la prime de précarité pour les CIFRE (sous prétexte de leur fournir un soi-disant « complément de formation ») ne peut qu’encourager Renault à ne pas embaucher les thésards à l’issue de leur CIFRE.

Renault doit respecter la loi et verser une prime de précarité aux CIFRE.

Cela permettrait d’inciter Renault à embaucher des thésards, et de réduire leur précarité.






Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site