Coefficient des Ingénieurs & Cadres de la Métallurgie

Publié le 26 juin 2017 par cmo


Version imprimable de cet article


Le coefficient est déterminé selon la position du salarié dans l’entreprise, l’âge de celui-ci, ou encore son ancienneté.

Position I

La position I correspond aux premières années d’emploi dans l’entreprise.

  • 21 ans : coefficient 60
  • 22 ans : coefficient 68
  • 23 ans et au-delà : coefficient 76

Position II

Au-delà de 23 ans, le salarié est majoré de 8 points par année d’expérience, ce qui lui donne accès à la position II, correspondant à un coefficient de 100.

  • Après 3 ans en position II dans l’entreprise : coefficient 108
  • Après une nouvelle période de 3 ans : coefficient 114
  • Après une nouvelle période de 3 ans : coefficient 120
  • Après une nouvelle période de 3 ans : coefficient 125
  • Après une nouvelle période de 3 ans : coefficient 130
  • Après une nouvelle période de 3 ans : coefficient 135

Position III

Les postes à responsabilité correspondent aux coefficients suivants :

  • Position repère III A : coefficient 135
    Le salarié utilise les connaissances acquises lors de ses années d’études ainsi que celles apportées par son expérience au sein de l’entreprise, dans une certaine spécialité.
  • Position repère III B : coefficient 180
    Le salarié utilise les connaissances acquises lors de ses années d’études ainsi que celles apportées par son expérience au sein de l’entreprise, conduisant à une haute spécialisation.
  • Position repère III C : coefficient 240
    Cette position donne au salarié le statut de chef d’un ou plusieurs ingénieurs ou cadres de l’entreprise. C’est, en général, un poste à hautes responsabilités.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site