CR réunions DP - Guyancourt

14 juin

Réunion DP Technocentre du 6 juin 2017

18 mai

Réunion DP Technocentre du 16 mai 2017

24 avril

Calendrier 2017 des réunions DP Technocentre

13 avril

Réunion DP Technocentre du 4 avril 2017

14 mars

Réunion DP Technocentre du 7 mars 2017


1/03/17 - Réunion DP Technocentre du 7 février 2017

16/01/17 - Réunion DP Technocentre du 10 janvier 2017

14/12/16 - Réunion DP Technocentre du 6 décembre 2016

7/12/16 - Réunion DP Technocentre du 22 novembre 2016

18/10/16 - Réunion DP Technocentre du 11 octobre 2016

27/09/16 - Réunion DP Technocentre du 20 septembre 2016

22/07/16 - Réunion DP Technocentre du 5 juillet 2016

17/06/16 - Réunion DP Technocentre du 7 juin 2016

7/06/16 - Réunion DP du Technocentre du 24 mai 2016

17/04/16 - Réunion DP du Technocentre du 5 avril 2016

8/03/16 - Réunion DP TCR du 1er mars 2016

19/02/16 - Réunion DP TCR du 9 février 2016

26/01/16 - Réunion DP TCR du 14 janvier 2016

19/01/16 - Réunion DP TCR du 8 décembre 2015

19/01/16 - Novembre 2015

19/01/16 - Octobre 2015

8/10/15 - Juillet 2015

8/10/15 - Juin 2015

8/10/15 - Mai 2015

8/10/15 - Avril 2015

8/10/15 - Mars 2015

8/10/15 - Février 2015

30/01/15 - Janvier 2015

20/12/14 - Décembre 2014

28/11/14 - Novembre 2014

14/10/14 - Octobre 2014

28/09/14 - Septembre 2014

11/07/14 - Juillet 2014

30/06/14 - Juin 2014

22/05/14 - Mai 2014

25/04/14 - Avril 2014

25/04/14 - Mars 2014

25/04/14 - Février 2014

25/04/14 - Janvier 2014

28/01/14 - Décembre 2013

28/01/14 - Novembre 2013

29/10/13 - Octobre 2013

8/10/13 - Septembre 2013

23/07/13 - Juillet 2013

21/06/13 - Juin 2013

28/05/13 - Mai 2013

21/04/13 - Avril 2013

15/03/13 - Mars 2013

28/02/13 - Février 2013

18/02/13 - Janvier 2013

18/02/13 - Décembre 2012

8/12/12 - Novembre 2012

25/10/12 - Octobre 2012

9/10/12 - Septembre 2012

7/08/12 - Juillet 2012

11/06/12 - Juin 2012

7/05/12 - Mai 2012

7/04/12 - Avril 2012

14/03/12 - Mars 2012

20/02/12 - Fevrier 2012

8/02/12 - Janvier 2012

2/12/11 - Décembre 2011

Septembre 2012

N° de question QUESTIONS S.U.D. REPONSES DE LA DIRECTION
65070 / 09.12 / 16 Démarchages commerciaux auprès des salariés

Les appels téléphoniques pour des placements financiers perdurent depuis des mois sur les lignes téléphoniques professionnelles, malgré nos interventions auprès de la direction.

Le mardi 26 juin devant la cantine des Rotondes, plusieurs personnes mandatées par la société Carrefour effectuaient une distribution de prospectus publicitaires à but commercial dans les files d’attente des convives.

Imaginant que ces personnes n’avaient pas enjambé les clôtures pour pénétrer sur le site, SUD réclame de connaître les motivations de la direction pour avoir accepté cette opération publicitaire.

Le moment du repas devrait en théorie être celui de la détente. Il est déjà pénible pour bon nombre de salariés à certaines heures du service, de subir les files d’attente, le manque de places, le prix des plats, la vaisselle sale, les pichets manquants, les fontaines à eau non réparées, sans avoir à y ajouter la contrainte de la publicité.

SUD réclame :

1- La suppression de ce type d’opération.

2- De savoir si un accord commercial a été passé entre la direction Renault et la société Carrefour

3- Quels en sont les termes pour que la direction considère y trouver son intérêt. La démarche consistant à présenter des véhicules dans les galeries marchandes peut en terme de communication se concevoir pour un constructeur automobile, mais l’inverse intrigue.

De plus, alors que la direction tente de faire interdire par le biais de son projet de règlement intérieur, les distributions de tracts politiques à l’extérieur de la zone badgée, bien que cela ne gène en rien le passage des salariés qui entrent sur le site ; alors que la direction tente de faire interdire les rassemblements de salariés sur les 20 minutes de pauses ; accepter parallèlement de laisser faire à l’intérieur du site la promotion de la grande distribution constitue un message nécessairement hostile aux droits des salariés.

Comme vous le faites remarquer à juste titre, la direction de Renault a sensibilisé dans un Clic Infos les collaborateurs de l’entreprise sur le démarchage de la part de sociétés extérieures.

Nous n’avons pas à ce stade connaissance d’un dépôt de plainte.

65070 / 09.12 / 17 Reprise de la question 65070/07.12/7 relative au plan de promo APR 2012

Lors de l’instance du mois de juillet nous réclamions la confirmation écrite de la part de la direction selon laquelle pour l’année 2012 il existait bien un plan de promo pour les APR. La direction dans son CR a répondu « que des kits de communication avaient été diffusés aux managers pour leur permettre d’expliquer les règles aux collaborateurs ».

Ceci ne répond pas à la question posée.

SUD réclame à nouveau d’avoir la confirmation écrite qu’un plan de promo APR existe bien pour l’année 2012.

Je vous confirme qu’il y a bien eu un plan de promo concernant les APR en 2012.
65070 / 09.12 / 18 Reprise de la question 65070/07.12/24 : Salariés Vert Limousin sans vêtement de protection

Lors de l’instance du mois de juillet, nous réclamions l’intervention de la direction auprès de la société Vert Limousin pour que faute de vêtement de protection fourni, ses salariés ne se retrouvent pas à travailler des heures durant sous la pluie en chandail, comme nous avons pu le constater.

La direction dans son CR a répondu « qu’il s’agissait d’une affaire interne entre Vestalia et ses prestataires dans laquelle Renault n’avait pas à intervenir ».

Cette réponse est humainement choquante pour l’indifférence qu’elle exprime et juridiquement curieuse.

SUD réclame :

1- De savoir si le sort des salariés prestataires Vestalia ne présente aucun intérêt pour la direction, pourquoi, dans ces conditions, rédiger des plans de prévention ?

2- De connaître les arguments juridiques permettant à la direction de se dégager de l’obligation de préservation de l’intégrité physique et mentale des résidents travaillants sur le site sans distinction de statut ?

SUD réclame que la fourniture des vêtements de protection aux intempéries soit notifiée clairement dans les plans de prévention utilisés pour cette société ainsi que dans le ou les contrats la liant à Vestalia.

C’est une affaire interne entre Vestalia et ses prestataires dans laquelle Renault n’a pas à intervenir. Néanmoins, nous sensibiliserons les différents intervenants au niveau du plan de prévention.
65070 / 09.12 / 19 Reprise de la question 65070/07.12/31 : Affichage des dates de congés

Lors de l’instance du mois de juillet, nous réclamions la mise en application de l’article D 3145-6 du code de travail, relatif à l’affichage des dates de congés.

La direction dans son CR a répondu « En cours de vérification auprès du service réglementation ».

Cette réponse remonte à maintenant 2 mois, SUD réclame de connaître la position du service réglementation sur ce point.

L’article D 3145-6 n’existe pas dans le code du travail. Vous devez certainement faire référence à l’article D 3141-5 du code du travail. Ce dernier stipule que l’employeur a l’obligation d’informer les salariés deux mois avant l’ouverture de la période des congés. _ C’est pourquoi nous donnons cette information traditionnellement au mois de février pour une période de prise de congés possible mi-juillet.
65070 / 09.12 / 20 Reprise de la question 65070/07.12/35 : Spray toilettes

Depuis plusieurs mois, nous alertons la direction sur ce que nous considérons comme un risque chimique pour les salariés utilisateurs des blocs sanitaires. Nous continuons de contester les réponses de la direction sur une supposée absence de risque. La lecture de la fiche produit des cartouches de gaz utilisé indique la nécessité d’utilisation dans un milieu bien ventilé (ce que ne sont pas les blocs sanitaires dépourvus de fenêtre ou d’un renouvellement d’air par ventilation mécanique suffisant)

C’est la raison pour laquelle, lors de l’instance DP de juillet, nous réclamions la suppression de tous les diffuseurs installés sur le site. La direction dans son CR a répondu « On étudie la question ».

2 mois d’étude pour le démontage de ces blocs de diffusion nous paraissant suffisants, SUD réclame de connaître l’échéancier de suppression par bâtiment et étage.

La fiche de donnée de sécurité a été mise à disposition et confirme bien que le produit n’est pas nocif. Donc, nous n’envisageons pas de supprimer les sprays dans les toilettes.
65070 / 09.12 / 21 Reprise de la question 65070/07.12/37 : Formation

Lors de l’instance de juillet, nous réclamions que :

1- La formation d’anglais soit délivrée conformément à l’obligation de l’employeur d’assurer la capacité des salariés à occuper leur emploi, au regard de l’évolution de l’organisation du travail que RENAULT a mis en œuvre, sans qu’elle soit de fait décomptée du compteur CEF.

2- Qu’en attendant que les salariés concernés aient pu suivre une formation d’anglais non déduite du CEF, les documents qui leur sont remis dans le cadre de leur activité soient en français.

La direction a précisé que la réponse sera intégrée au prochain compte-rendu. SUD réclame donc en septembre, les informations promises.

Le DIF Renault c’est le plan de formation Renault. Dès lors qu’une demande de formation est formulée, si ce n’est pas une formation obligatoire, ni inférieure à 3h30, elle est éligible au titre du DIF quel que soit son contenu.
65070 / 09.12 / 22 Egalité des Droit à la formation en Anglais

La plupart d’entre nous sommes confrontés à la nécessité de communiquer en anglais (écrit ou oral) avec des partenaires.

Des salariés se voient refuser par leur hiérarchie l’accès aux formations en anglais car leur niveau est jugé trop faible.

SUD demande la motivation de l’existence de seuil mini pour accéder à ces formations.

SUD réclame le déploiement de formations adaptés à tous les niveaux de connaissance en anglais dans l’entreprise, y compris débutants.

Il n’y a pas dans la note de cadrage émise par l’établissement à destination des RH et des managers de limite d’accès aux formations langues en général et anglais en particulier du fait d’un niveau quel qu’il soit. Il est spécifié que les passages cadres et les collaborateurs qui en ont besoin dans le cadre de leur activité sont prioritaires.

Les parcours langues sont adaptés à tous les niveaux.

65070 / 09.12 / 23 Remise à zéro des compteurs horaires variables

Courant juillet dans beaucoup de secteurs ont circulé des courriels provenant des services indiquant qu’au 31 décembre tous les compteurs individuels seraient remis à zéro. Si le message précise que pour les soldes négatifs le choix de la compensation serait laissé au salarié (CTI ou retrait sur la paie), pour les soldes positifs les explications sont moins claires. 5H pourraient être transférées sur le CTI, mais le reliquat serait « perdu ».

Ceci ne cadre pas avec les explications données en réunion spécifique pour la gestion des heures de mandats avec les représentants des organisations syndicales. Il a été clairement indiqué par les représentants de la direction qu’il n’était légalement pas possible de supprimer du temps de travail effectué.

Il y a donc contradiction entre ces informations.

SUD réclame :

1- D’avoir confirmation écrite qu’il n’est pas possible de supprimer des compteurs, des heures de travail effectuées. Et donc que l’idée de remise à zéro avec perte de temps n’est pas possible.

2- Qu’un message soit passé auprès de la ligne RH pour que les services fassent valider le contenu de ce type de message avant de diffusion auprès des salariés.

Il est prévu dans l’accord sur la maîtrise du temps de travail deux points de passage dans l’année avec mise à zéro du compteur variabilité.

Le point du 31 août est une préconisation pour que managers et collaborateurs gèrent le compteur variabilité de sorte à tendre au maximum vers le point zéro, pour éviter d’avoir un compteur variabilité trop important et plus difficile à gérer en fin d’année. C’est un acte de management, il n’a jamais été dit qu’il y aurait une mise à zéro automatique au 31 août.

Par contre, la mise à zéro du compteur variabilité sera bien automatique pour tous les APR – ETAM en horaire variable au 31 décembre.

65070 / 09.12 / 24 Mouvements inexpliqués sur des compteurs horaires

Entre le vendredi 27 et le mardi 31 juillet, certains salariés ont vu des heures disparaître de leur compteur individuel de variabilité. Le volume pouvait varier selon les salariés de 20 minutes à plusieurs heures. Le mercredi 1 août, le temps disparu a semble t-il été remis. Si un salarié avait eu besoin le lundi 30 de prendre 3h sur une plage fixe alors que son solde de temps amputé ne le permettait plus, comment administrativement régler sans dommage pour l’intéressé, cette absence « injustifiée » ?

SUD réclame :

1- Les raisons de ce dysfonctionnement

2- De connaître les corrections apportées pour que cela ne puisse se reproduire.

Ce cas ne nous a pas été signalé.
65070 / 09.12 / 25 Compteurs individuels pour les mandatés

La mise en place de l’horaire variable a montré à la fin du mois de juin, un certain nombre de dysfonctionnements dans la gestion du temps.

a- La transcription des heures de mandats dans BPU a bloqué les compteurs journaliers à 7h48.

b- Le système mis en place par la direction ne peut être qualifié de contrôle horaire, puisque les informations BPU sont prioritaires sur les lecteurs de badges. Il ne s’agit donc plus de contrôle mais de comptabilité incluant des éléments prévisionnels ou non vérifiés.

c- La nécessité de faire valider par les N+1, les absences liées aux heures de mandat outre le fait qu’elle puisse être apparentée à du délit d’entrave, empoisonne le quotidien des mandatés concernés et de leur N+1.
_d- Au moins un élu à vu apparaître sur son compteur des items IRP par séquences de 1 minute à des dates où aucun temps de mandat n’a été pris ni déclaré sur le bordereau de déclaration S2N.

SUD réclame :
1- Que le temps de travail supplémentaire journalier neutralisé depuis la mise en place du système par une déclaration IRP soit restitué aux mandatés.
2- Que pour tous les salariés, la priorité soit donnée aux lecteurs de badges et non au prévisionnel BPU pour les congés ou les déclarations d’heures syndicales pour les mandatés.
3- Que les déclarations d’heures syndicales n’aient plus besoin d’être validées par les N+1. Ceci concernera donc également les corrections pour les motifs syndicaux.

Le code « fonction IRP » a bien été corrigé et intégré en totalité au temps de travail. Le calcul a été refait avec effet rétroactif depuis le mois de juin pour les mandatés qui avaient saisis dans la portail de gestion de l’horaire variable.

Pour le reste, nous appliquons les dispositions de l’accord, qui ne peut être renégocié en réunion de DP.

65070 / 09.12 / 26 Compteurs individuels et franchise congé

Certains compteurs individuels sont bloqués à 7h48 le jour de la prise de la franchise de vacances d’été (4h00).

SUD réclame que le temps de travail supplémentaire neutralisé soit restitué aux salariés.

Nous appliquons la réglementation Renault en matière de gestion des temps de franchise.
65070 / 09.12 / 27 Arrosage automatique

Le vendredi 25 août en fin de matinée, des essais ont eu lieu sur les gicleurs des arroseurs automatiques des pelouses situés le long du Diapason donnant coté Ruche. Il était impossible pour les piétons de pouvoir sortir du bâtiment sans se faire arroser copieusement.

SUD réclame que les gicleurs soient réglés de manière à préserver au sec les allées piétonnes permettant de se rendre vers la Ruche.

Nous allons faire le nécessaire auprès du service concerné.
65070 / 09.12 / 28 Mode de contrôle des titres de transport de la ligne de bus 3912 à revoir

Le 24 août en fin d’après-midi, un contrôle des titres de transport de cette ligne SAVAC a eu lieu à un arrêt. Malgré les protestations des usagers, le car est resté immobilisé à cet arrêt durant tout le temps du contrôle. Il est reparti plus tard que l’horaire prévu, et des salariés du site ont donc raté la correspondance de leur train.

Si cette société de transport a bien le droit d’effectuer des contrôles de billets, elle a également le devoir d’assurer de son mieux, le respect des horaires pour lequel les usagers paient leur ticket. Si l’on peut comprendre qu’un embouteillage retarde le car, il n’est pas acceptable que la SAVAC soit à l’origine du problème.

SUD réclame une intervention de la direction auprès de la SAVAC pour que celle-ci s’organise afin que le contrôle des titres de transport n’impacte pas les horaires.

La réclamation a été transférée à la société de transport pour traitement.
65070 / 09.12 / 29 Fontaine à eau cantine des Arceaux

Depuis le mois de juillet, la fontaine à eau de la cantine des arceaux située près des caisses, est hors service (fuite d’eau). Il est regrettable que les 2 semaines de fermeture n’aient pas été mises à profit pour effectuer la réparation ou le changement du matériel. La cantine ne dispose en tout et pour tout que de 2 fontaines pour plus de 1000 convives. Ceci va nécessairement générer des files d’attentes supplémentaires.

SUD réclame « d’urgence » la réparation ou le changement de la fontaine indisponible.

Nous avons signalé ce dysfonctionnement auprès du service concerné. Le service maintenance de Vestalia est en attente de pièces.
65070 / 09.12 / 30 Déclaration des heures de mandats dans BPU

SUD réclame de savoir qui a pour mission de renseigner dans BPU les déclarations d’heures de mandats syndicaux. Jadis ce travail était fait par les assistantes des services.

Les heures de mandat doivent être déclarées sur le tableau mensuel papier et dans le portail horaires variables par le mandaté avec le code « fonction IRP ». Il n’y a plus de déclaration à faire dans BPU, ce qui relevait du manager.
65070 / 09.12 / 31 Montant des IJ versés

Le montant communiqué par Renault aux salariés concernant les IJ maladie, n’est pas en phase avec la valeur déclarée par la caisse d’assurance maladie.

SUD réclame le reversement par Renault de l’intégralité de cet écart à tous les salariés concernés.

Pouvez-vous nous indiquer la personne qui est concernée par cette question afin que nous puissions faire les vérifications ?
65070 / 09.12 / 32 Respect des quotas d’émission de C02 fixés par l’arrêté du 31/05/07 (JO n° 148 du 28 juin 2007)

L’Arrêté du 31/05/07 fixe le quota d’émissions de gaz à effet de serre affecté au Technocentre pour la période 2008-2012.

SUD réclame de connaître :

1- La part de ce quota consommée à échéance du contrat.

2- Le poids des déplacements en cars ou véhicules divers pour des meetings réunissant quasi exclusivement des résidents du TCR en dehors du site, telle que par exemple la dernière convention DIESE qui avait déplacé 800 personnes sur Boulogne.

Nous ne disposons pas de ces informations.
65070 / 09.12 / 33 Classement SEVESO

SUD réclame de savoir si les sites du TECHNOCENTRE ou AUBEVOYE sont à ce jour classés SOVESO, ou exposés à des risques chimiques, ou autres risques spécifiques officiellement identifiés pouvant provenir de sources externes.

Nous sommes très loin des seuils SEVESO. La conformité est vérifiée tous les ans.
65070 / 09.12 / 34 Journée de l’équipe 2012

Quels sont les coûts et bilan financier, « heures non travaillées » de la journée de l’équipe.

SUD réclame que ce gain réalisé par la suppression de cette journée, soit injecté sur la prime établissement à l’ensemble des salariés.

Le coût de la journée de l’équipe ne sera pas injecté dans la prime concernant les performances de l’établissement de Guyancourt.
65070 / 09.12 / 35 Distributeurs de boissons Sélecta

Que l’on soit dans la ruche ou à l’avancée par exemple, le type de boissons n’est pas le même.

La diversité des choix est différente selon les distributeurs.

SUD réclame que ces choix soient homogènes sur tout le site. (idem pour les friandises)

Le matériel mixte boissons fraîches et snacks est de différents types selon les emplacements.

En fonction de la taille de l’appareil, le nombre de sélections proposées est différent.

Néanmoins, si l’offre produits en nombre de sélections est nécessairement différente compte tenu de la configuration technique des matériels, les offres produits les plus appréciées par les consommateurs sont proposées dans l’ensemble des matériels, et notamment les produits Best Of (les 6 meilleures ventes snacks, et les 7 meilleures ventes boissons fraîches).

65070 / 09.12 / 36 Actu’ paye info

Pour les déclarations de revenus en frais réels « comment connaître le nombre de jours travaillés en 2011 » le document nous a été remis avec la paye de mai 2012 pour un envoi au centre des impôts le 31 mai !

SUD réclame que les infos d’Actu’paye nécessaires à la déclaration d’impôts relatives aux mois de l’année écoulée, soient envoyés au plus tard fin février de l’année suivante.

En attente de la réponse du service paie.
65070 / 09.12 / 37 Petites économies

Depuis la création de l’établissement un café d’accueil agrémentait l’arrivée des élu(e)s.

La direction a décidé pour de soit disant mesures économiques de supprimer ce café d’accueil.

SUD réclame d’avoir la liste des économies de ce type réalisées ou à venir.

Nous ne sommes pas actuellement en mesure de réaliser la liste de l’ensemble des économies réalisées.
65070 / 09.12 / 38 Questions non abordées dans les instances

SUD avait lors de l’instance du mois de mai, posé une série de questions concernant des questionnaires utilisés par le service médical dans le cadre d’une enquête. Dans son CR, la direction a systématiquement évacué les sujets par la même réponse :

« Toutes les questions qui traitent des sujets santé concernent le CHSCT et doivent donc être posées dans ces instances, directement aux médecins du travail. La restitution des résultats de cette étude se fera en CHSCT. »

Les élus SUD revendiquent comme le permet la législation, le droit de pouvoir en instance DP aborder tous les sujets sans exception.

Pour rappel : le refus d’aborder lors de la réunion DP, les questions posées par les délégués sous forme de note écrite et d’y répondre dans un délai fixé par la loi, caractérise le délit d’entrave, surtout si le comportement de l’employeur apparaît comme une manœuvre dilatoire (CA Paris, 16 février 1962, Sznadjer dit François, Dr ouvrier 1962, p 382).

De même, le fait pour l’employeur d’imposer pour l’examen de chaque question un temps trop bref et de ne pas consacrer à la réunion un temps global suffisant pour épuiser les questions - sauf à prévoir une seconde réunion - est constitutif du délit d’entrave (Cass.crim, 29 mars 1977, précité).

SUD réclame que ces questions soient abordées en instance et fassent l’objet de réponses documentées.

Les questions concernant la santé au travail peuvent être posées en CHSCT ou en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 39 Enquêtes du service médical (1)

SUD réclame le taux de réponses de cette enquête du service médical

Le taux de participation aux questionnaires OMSAD sera communiqué en CHSCT.
65070 / 09.12 / 40 Enquêtes du service médical (2)

Au terme de cette enquête SUD réclame qu’un retour soit fait aux élus

Cette question peut être posée en CHSCT ou en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 41 Enquêtes du service médical (3)

Dans l’enquête il est indiqué que pour une des questions nous pourrions travailler plus de 60 heures par semaine !

SUD réclame sur quel critère objectif les questions ont-elles été posées ?

Existe-t-il des salariés travaillant plus de 60 heures sur l’établissement ?

Cette question peut être posée en CHSCT ou en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 42 Enquêtes du service médical (4)

Si certains entretiens annuels ne duraient pas des demies-journées voir plus, que les bilatérales ne tournaient pas aux conflits, que les reportings journaliers managers / salariés ne débouchaient pas sur des visites à l’infirmerie, l’organisation du travail ne serait pas aussi stressante.

SUD réclame quel plan d’action associé va tirer la direction RH de cette enquête ?

Cette question peut être posée en CHSCT ou en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 43 Enquêtes du service médical (5)

Quel rapport fait le service médical entre le besoin de sieste et la consommation d’alcool sur l’établissement ?

SUD réclame si des études ou des enquêtes antérieures peuvent infirmer cette relation sieste/ alcool !

Cette question peut être posée en CHSCT ou en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 44 Enquêtes du service médical (6)

Si l’enquête conclut à un besoin médical sur l’établissement de faire la sieste, cette dernière sera-t-elle décomptée du temps de travail ?

Les éléments liés à la mise en place d’une salle se sieste au sein de la direction des achats vont faire l’objet d’une communication en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 45 Enquêtes du service médical (7)

Proposer une sieste est une idée remarquable. Cela augure-t-il d’une amélioration des conditions de vie et de travail dans l’entreprise, cela gommera-t-il l’inaction RH à nos alertes sur les risques psychosociaux ?

SUD réclame de savoir quels seront les moyens associés, locaux, surfaces dédiées, budgets, pour que ce temps de pause soit en adéquation avec le discours ambiant de la direction ?

Les éléments liés à la mise en place d’une salle se sieste au sein de la direction des achats vont faire l’objet d’une communication en commission de coordination CHSCT.
65070 / 09.12 / 46 Fiche de risque visite médicale

Il est utilisé par le service médical une fiche de risques pour la santé générant une surveillance médicale renforcée ou propre à l’activité. Cette fiche permet de détailler le type de risque pour le poste de travail du salarié concerné.

SUD réclame que cette fiche individuelle soit labellisée S2N, car ce ne n’est pas le cas actuellement.

Word - 36.5 ko
Nous documentons la question sur l’homologation S2N Renault de la fiche de risque utilisée par le service de santé au travail lors des convocations en visites médicales périodiques.
65070 / 09.12 / 47 Règles de déplacement pour missions en France

Ayant constaté que le document sur les règles de déplacement en France accessible par le lien : http://notope01.renault.fr/AER2/rpi... ne fournit pas les limites du barème, malgré la phrase suivante : Vous pouvez connaître les barèmes RENAULT en consultant La note 2011/168 – Barème Indemnisation 2011 (en cliquant sur le lien et maintenant la touche Ctrl.).

SUD réclame la communication du barème appliqué pour l’année 2012 et la mise à jour du lien.

Nous allons vérifier que le lien est bien à jour.
65070 / 09.12 / 48 Accès prioritaires cantine Rotondes toujours pas respecté

Nous avons de nouveau constaté fin août que la caisse prioritaire était de nouveau fermée sans la moindre information de caisse de substitution, malgré les promesses de Elior reportée en réponse à la question 65070 / 05.12 / 9.

Donc nous renouvelons notre réclamation, à savoir l’ouverture effective de cette caisse.

La caisse prioritaire est en service.
65070 / 09.12 / 49 Départs en retraite établissement de Guyancourt / Aubevoye

Sud réclame suite aux nouvelles mesures de départ anticipées en retraite dite en « carrière longue »

1/ le nombre de salarié(e)s concerné ?

2/ par catégories : cadres, Etam, ouvriers ?

3/ par directions ?

4/ quelles mesures compte prendre la direction pour remplacer les départs de ces salariés ?

Sud réclame que tous les départs en retraite soient remplacés par des embauches.

Nous n’avons pas les chiffres à ce niveau de détail actuellement.
65070 / 09.12 / 50 GPEC informations

Sud réclame le pointage du nombre de salarié(e)s qui vont ou qui souhaitent quitter l’établissement ou qui ont quitté Renault.

Pour l’année 2012, nous avons 147 salariés qui ont quitté ou vont quitter l’établissement dans le cadre des mesures de la GPEC.
65070 / 09.12 / 51 BVP

Un retard dans le versement des primes dites d’aide à la revente nous.est signalé.

Par exemple : les 1500€ de prime d’aide à l’achat qui devaient être versés pour l’acquisition d’un Scénic se font plus qu’attendre !

Aucune information n’a été donnée, aucun engagement sur une date de versement futur !

Sud réclame des explications sur ce dysfonctionnement qui une fois de plus pénalise les salariés.

Nous avons fait le point avec le service concerné afin de voir s’il existait un dysfonctionnement concernant le paiement des « primes reprises ». Le paiement de la prime est lié à de nombreux critères :

- Réception du dossier complet par le service RVP.

- Informations concernant le client validées (RIB, fiche signalétique...)

A ce jour aucun retard n’a été constaté, tous les dossiers concernant les primes reprises sont traités dès la réception du dossier (au jour le jour). Afin de répondre précisément à la question posée, nous avons besoin des coordonnées du client.

65070 / 09.12 / 52 Salon de l’automobile 2012

Est-il prévu de distribuer aux salariés des places pour le salon de l’auto ?

Quelles sont les modes de distributions pour les « places soirées » ?

Nous n’avons pas d’information à ce stade.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site