1er mai : contre le FN et la casse sociale de Macron

Publié le 25 avril 2017 par cmo


Version imprimable de cet article


Dimanche 7 mai, au second tour de l’élection présidentielle, pas une voix ne doit aller au FN, ce parti qui base sa politique sur la « préférence nationale », le racisme et le repli nationaliste.

Ni FN, ni soutien à une politique libérale et répressive

Mais l’alternative n’est pas la continuité avec les politiques des précédents gouvernements qui ont conduit à l’exaspération sociale et au renforcement de l’extrême droite : remises en cause du droit du travail avec le passage en force de la « loi Travail », attaques contre la protection sociale et les services publics, poursuite des politiques européennes d’austérité et de libre échange, etc.

Lutter avant, pendant, et après les élections

Nos revendications restent entières et notre avenir dépendra de nos luttes, quel que soit le futur gouvernement.

Nous voulons construire une société plus juste, égalitaire, débarrassée des oppressions et des discriminations et respectueuse de la planète.

C’est tout l’enjeu des manifestations du 1er mai, la journée internationale de lutte et de solidarité des travailleurs qui prend une importance particulière en ce 1er mai 2017 à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle.

Alors tous à la manifestation à Paris, qui partira à 14h30 de la Place de la République.

Télécharger le tract d’appel au 1er mai







Une réaction, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site